Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

8.7.12

Un cauchemar de pétanque :


Ce jeu est tellement prenant qu’on arrive parfois à en faire des cauchemars…

La nuit dernière j’ai fait ce songe étrange…

Je devais faire un concours régional doublette. La veille on emmenait nos enfants à garder chez ma gentille maman (2 fois 40 km. de trajet). Puis lever à 6h45 le matin… 90 km. + 4 euros d’autoroute plus tard (qu’il faudra faire au retour)… On se présente sur le terrain une bonne demi-heure avant le jet du but…

On s’était inscrit par courrier, on cherche donc nos noms sur les feuilles… Et on ne se trouve pas !
 Avec mon partenaire, on déclare aussitôt qu’ils nous ont oublié, et on nous répond qu’on est 9 équipes dans ce cas, mais qu’on va évidemment nous prendre !


C’était le vrai début du cauchemar…

Dans ce mauvais songe, le président du club organisateur était absent et aurait eu un très gros problème (c’est un euphémisme !). Il aurait donc démissionné de toutes ses fonctions, y compris celles de comité… C’était certainement lui qui devait posséder les fameuses inscriptions… A moins qu’elles soient en possession de petits hommes bleus… Mais impossible à savoir !

On attend…
On attend…
Le jet du but étant annoncé par le délégué qui ne sert à rien, d’une voix encore assez claire, puisqu’il n’était que 9 h. du matin…

On attend…
Puis…

On nous annonce que le tirage ayant été fait et le concours lancé, on ne peut pas prendre les 9 équipes dans le concours !

Pardon ?

Cette décision aurait été prise par l’arbitre, incompétent, et le délégué, qui ne sert à rien d’autre qu’à se pochtronner…

Evidemment, les 9 équipes auraient crié au scandale ! Elles étaient, les 9, prêtes à repayer (puisque les chèques n’auraient pas été encaissés) et qu’on leur fasse un tirage entre elles pour intégrer le concours ! Elles voulaient juste... Jouer à la pétanque... Mais c'était déjà trop demander...

Donc, ça serait.... Non ! Elles ne joueront pas !

On demande une réunion du Jury !

Pas de jury ! Il sera fait une bonne heure après...

Dans ce mauvais rêve, il aurait fallu qu’il y ait un sanguin, costaud, qui menace de casser la gueule aux deux abrutis qui ont pris cette décision ! Certainement qu’avec une grosse colère et des menaces, on nous aurait pris… puisqu'apparemment dans ce bas monde, il n'y a que la violence qui marche...

J’en aurais même appelé au président du comité… Mais il était déjà trop tard…

Bon…

On aurait plus eu que nos yeux pour pleurer… Parce qu’on est très gentil, on décidait de se la fermer… Tant pis pour les 260 km. + 8 euros aller retour + Le resto du midi… On l’avait, pour ainsi dire, dans l’os, à cause d’idiots qui n’avaient aucune empathie pour les joueurs… On décidait quand même d’attendre l’après-midi  pour faire l’annexe…

Je suais à ce moment beaucoup dans mon lit… Je soupçonnais avoir de la fièvre en fait !

Mais…

Mon cauchemar allait continuer !

J’apprenais que l’inscription à ce concours de kermesse était de…. 9 euros par personne ! Soit (je fais le calcul pour quelques idiots du comité)… 18 euros la doublette ! C’était du jamais vu !

Pourquoi une telle somme (ça commencerait à coûter cher la pétanque ! Autant se mettre au golf !) ? Car… On paierait, par joueur, 5 euros pour le régional + 4 euros pour le départemental (l’annexe) de l’après midi, dans lequel les perdants seraient automatiquement reversés !

Alors là…

J’aimerais savoir quel cerveau démoniaque, mais surtout totalement crétin, a pu pondre une ânerie pareille !

En effet si une poule finit à 4h30 de l’après midi, ça veut dire que le fameux annexe va devenir un semi nocturne… La gestion de reverser les équipes perdantes (alors qu’il y a des poules de 3 ou de 4) plus des inscriptions sur place va devenir une vraie usine à gaz… Surtout quand, à 10 réunis à la table, le QI cumulé ne dépasse pas les 200 ! Et en effet...

Bon…

On va voir !

Remarquez que pour les organiseurs, c’est tout bénef, puiqu’ils vont calculer leurs prix sur 5 euros par joueur… et les 4 euros en sus payés par la moitié des inscrits ? Ben… C’est dans leur poche !

On s’inscrit pour le super concours annexe départemental à 100 équipes !

J’ai l’expérience des gros concours à la table puisqu’avec mon partenaire du jour d’ailleurs, on était à l’organisation de feu le national de Mortagne sur Sèvre à 512 équipes… J’avais développé un petit programme informatique pour le tirage qui nous simplifiait bien la vie, et on était au maximum 4 personnes à la table pour gérer tous les concours… On n'a jamais eu de soucis... Faut dire que pour mettre des numéros dans des cases, faut pas sortir de Saint-Cyr non plus !

Dans mon rêve, je voyais par moment plus de 10 personnes à la table, plus un ordinateur… Ce n’est pas le tout d’avoir un ordinateur, il ne faut pas avoir de problème d’interface clavier/chaise ! (Je vous laisse réfléchir à ce qu’est un problème d’interface clavier/chaise)… 10 personnes pour un petit régional...
On n'a jamais vu des résultats de poule qui devaient être donnés à une des 3 "pré-table de marque" qui se trouvaient disséminés sur le terrain... La pré-table de marque annonçant ensuite le résultat à une tierce personne... Tierce personne annonçant le résultat à l'interface clavier/chaise.... L'interface clavier/chaise annonçant le tirage de la prochaine partie... Puis un noteur de partie qui affiche sur le tableau... Ca s'appelle le téléphone arabe de la petite boule !

Et là…

Quel bordel ! Mais vraiment… Quel bordel ! C’était insensé… A un moment, alors que le concours aurait dû battre son plein, il n’y avait quasiment plus personne à jouer sur les terrains… Quand on voulait annoncer un résultat on nous disait qu’il y avait « un petit problème », et qu’il fallait revenir plus tard… Ca devenait du grand n’importe quoi… C’était la panique… Je tirais 3 fois après les poules pour finalement prendre un blanc en 1/16ème… A un moment, je me suis dit qu’ils allaient devoir rembourser tout le monde et annuler le concours ! Je suis certain qu’ils y ont pensé… Ca rayait... Ca mettait du blanco... Ca devenait un véritable fiasco !

Pendant ce temps, je faisais la causette avec des personnes intelligentes (car il y en aussi) du comité… Elles me disaient qu’elles allaient démissionner, n’en pouvant plus de supporter l’incompétence, la bêtise et l’obstination de quelques membres de la « baronnerie »… On me disait que c’était quelqu’un comme moi qu'il faudrait au comité… J’expliquais que non ! Ca serait au dessus de mes forces d’une part, et je n’aurais pas le temps matériel d’autre part…

Malgré tout on passait les tours… J’étais en pleine paluche et on gagnait toutes nos parties facilement….

Arrivé en ¼ on apprend que nos adversaires avaient fait deux parties de plus que nous ! On avait eu un blanc, ça pouvait donc expliquer pour une partie… Mais deux !? Je soupçonne qu’ils ont du faire deux 1/16èmes ou alors, ils ont dû rejouer contre une de ces fameuses équipes redescendant du principal !?

Bref…

J’entendais le super délégué au micro, annoncer une partie… Il commençait à avoir du mal à articuler… C’était le milieu de l’après midi….

Après des parties expéditives et des plus de 2h30 d’attente, on arrivait en demi… Alors que, de l’autre côté, les 1/16èmes étaient seulement en train de se jouer, il était 21h. 30 !

Je me permettais, avec ironie, de dire à la table :
-         Beau concours !
-         Et encore, on a 40 équipes de moins que l’an dernier !

Je préférais, comme depuis le matin, en rire…

On prenait nos 21 euros (vi… après calcul, le club se mettait encore plus de 160 euros dans la poche) en se déclarant perdant de la demi pour enfin rentrer chez nous…

Et c’est là que je me suis réveillé ! Fatigué… Comme après une dure journée de pétanque ! Heureusement qu’une telle journée, dans la vraie vie… C’est impossible que ça se passe !

Evidement, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne seraient que pure coïncidence !

@++
Sougil - Singeur

Aucun commentaire: