Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

6.7.12

Permafroost a bien compris ce que je voulais exprimer :

Contrairement à Skyrock, je n'ai pas la possibiliré de remonter un article... Mais, quand un commentaire intéressant arrive sur un article passé, j'aime bien qu'il soit lu... Voici ce qu'a commenté Permafroost au sujet de cet article :

Bonjour,
J'ai bien aimé votre article. Je vous présente juste mon cas. Je fais partie des jeunes qui ont commencé très tôt, qui ont remporté pas mal de championnats départementaux, et dont on disait qu'ils étaient "doués". Seulement voilà, j ai arrêté à l'âge de 20 ans, et je ne reprends que maintenant alors que j en ai 40^^. Je découvre aujourd hui ce que le travail et l’observation apportent à ce jeu et au joueur désirant se perfectionner.
Mais le meilleur exemple que j'ai n'est pas le mien mais celui de mon père, qui a joué toute sa vie passionnément. Il n'a jamais été fabuleux. Même quand j'avais 10 ans je jouais bien mieux que lui, et sans forcer ni travailler quoi que ce soit. Lui a des mains épaisses comme des battoirs et la souplesse d'un verre d'ampoule.
Malgré son manque d'habileté, je peux vous garantir qu’il a, quand il ne jouait pas, passé des weekends entiers a faire les nationaux pour voir jouer de bons joueurs, il les observait, puis une fois rentré, testait des techniques, des positions, etc.
A force de travail, il est devenu un tireur très honnête. Certes, je pense qu'il n'a jamais fait plus de dix tirs de suite, mais il est entre 80 et 90% en permanence, toute l'année.
Comme quoi je pense que tu as raison, prétendre que les choses sont innées, c’est se classer d'emblée dans une catégorie au dessus du lot, que le commun des mortels ne pourra jamais atteindre. C'est flatteur, mais surtout totalement faux.

Bon... Je pense que si on tire à 80 ou 90%, on est capable forcément de tirer plus de 10 boules de suite... Peu importe... Mais, et c'est d'ailleurs ce que j'ai déjà écrit, il souligne une chose importante : L'observation ! C'est là aussi une chose qui est dans mon livre... Les meilleurs observateurs et "copieurs", feront les meilleurs joueurs... Je répète... On peut avoir des aptitudes... Mais ça ne fait pas tout... Loin de là !
La preuve avec un autre exemple : On connaît tous des joueurs qui ont été très adroits et très bons, faisant des gros résultats et qui ont eu, peu importe la raison, leur confiance "cassée", pour finalement devenir plus que moyens...
De plus, l'aptitude naturelle, est forcément en lien avec l'origine et le milieu culturel : Permafroost qui depuis son plus jeune âge a vu jouer à la pétanque, a forcément appris "inconsciemment"... C'est pour ça que plus on commence jeune, mieux c'est... Quelque soit l'activité !


@++
Sougil - Très masturbé

1 commentaire:

Permafroost a dit…

Je suis encore une fois d'accord avec toi sur ces joueurs qui perdent le "truc", leur confiance, etc... on le voit également en concours, avec surtout des tireurs qui perdent leurs moyens des que le score dépasse 9 et que la pression se fait sentir, ou dès qu'il y a un public qui observe la partie.
Encore une fois, tu as bien raison d'insister sur le "travail" et l observation. Je ne peux que recommander aux jeunes et moins jeunes de regarder des vidéos sur le net, de regarder les concours, d essayer. On connait tous des papis qui jouent aussi mal depuis 20 ans. Ca n'est donc pas la quantité de pratique qui donne le progrès, mais la régularité de celle ci et surtout la volonté de modifier son jeu, la seule chose qui leur manque, mais ça n'est pas leur objectif :)