Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

13.7.12

Je n’aime pas les terrains de sport !


Je ne suis pas un grand parleur aux boules… J’aime bien causer un peu, quand même, pas pour déstabiliser, par pour me décontracter, non… Juste parce que je m’amuse, et que je vis le moment présent.

Je ne suis pas un nostalgique de la pétanque pagnolesque où on passait plusieurs minutes à parler entre deux boules envoyées… Si j’ai envie d’entendre des tirades, je regarde un film ou vais au théâtre !

Cependant, par moment, moi qui suis plutôt discret en dehors des boules, il m’arrive d’être exubérant dans le jeu… Je pousse des cris, je fais des gestes montrant ma joie ou mon désespoir… Encore une fois, c’est simplement parce que je vis le moment…

Mais…

Il y a une chose que je regrette dans la pétanque de ma région : C’est qu’on joue sur des terrains de sport éloignés de tout… Je trouve réellement dommage, qu’on n’a pas les places au centre ville, avec les passants qui vont s’attarder par curiosité, et finalement se prendre à regarder jouer de belles parties… On arrive à faire des parties exceptionnelles avec zéro public ! On me critique souvent de prôner le partage… Je suis certain que si la pétanque était mise au centre des villages, si on était certain d’avoir du public, on jouerait beaucoup plus les parties finales… Comme ça se fait pour les nationaux ! Mais là… Pour seulement rentrer deux heures plus tard et gagner dix euros de plus (Je répète que je ne joue pas pour l’argent)… Vraiment, je préférerai toujours partager !

@++
Sougil - Dans la place

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Notre club est situé dans la ville et il arrive fréquemment que des curieux viennent regarder une partie tout à fait par hasard ou parce qu'il y a un parking mitoyen aux jeux.Et c'est ainsi que nous avons eu des nouveaux adeptes de la pétanque...
Entre les routes animées autour et prés d'espaces verts c'est un lieu de pétanque non isolé et dans la cité...
Marcocol

Permafroost a dit…

Chez moi c'est un peu pareil, les terrains sont éloignés de tout. Et c'est vrai qu'ayant grandi dans la région toulousaine, les terrains sont au coeur des villages, ca change beaucoup de choses.