Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

5.3.12

Le bonheur le plus doux est celui qu'on partage - Jacques Delille

Je l'ai dit ailleurs (mais peut-être pas ici), je suis pour le partage ! Bon... Je vais user d'un facétieux stratagème, d'une cocasse anecdote, bref... de ce qui s'est passé réellement, juste pour dire que j'ai gagné un concours ce weekend... Oh... pas un gros concours, puisque seulement une quarantaine d'équipe s'était perdue dans les fins fonds du sud du département... Mais on a quand gagné contre de belles équipes, alors, on était satisfait quand même...

Etant donc en finale et vue la fraîcheur du début de soirée (on avait enduré la pluie et le vent précédemment), on convient avec nos adversaires un partage en règle, en se disant, que s'il le fallait on ferait trois mènes pour contenter l'arbitre, puisqu'il était quasiment le seul spectateur ! (Et oui il faut faire des mascarades, des parodies de parties hypocrites juste pour que le règlement soit "appliqué"...).

Mon partenaire va donc voir l'arbitre et lui demande :
- Bon... M. L'arbitre, il fait froid, nos adversaires et nous même sommes d'accord pour partager, est-ce que vous êtes d'accord ?
- C'est dans quel concours ? Que demande l'arbitre...
- Ben... Le A...
- Bon d'accord !

Ouf ! Heureusement qu'on ne lui a pas dit qu'on était dans le C ! En tous cas merci à ce conciliant et compréhensif arbitre qui, en plus, nous a fait trois superbes mesures dans la journée !

@++
Sougil - Part à jeun

10 commentaires:

Bisounours en colère a dit…

J'ai un peu de mal à comprendre comment des équipes refusent de jouer des finales pour le "partage"... La finale, ca doit être la partie la plus excitante de la journée... celle que l'on veut gagner à tout prix... Et bien non ! On préfère "partager". Niveau esprit sportif, je trouve ca zéro...

Anonyme a dit…

A la belote ,il y a toujours un gagnant même s'il reste 4 joueurs à table.Il n'y a que la pétanque qui s'affranchit de tout ça...

Ce n'est pas bien sérieux pour un sport...

Enfin,c'est comme ça.

Marcocol

cyrrius a dit…

ce week-end je me fais sortir par une bonne équipe je les suis et voit deux très belles parties en demi finale je me réjouissais à l'idée du choc de titan en finale.....
finale qui n'aura pas lieu car partage.....

Anonyme a dit…

Dans un jeu organisé sur le mode de l'élimination, l'idée est qu'il n'en reste qu'un à l'arrivée.

L'enjeu structurant, qui légitime ce faisant aussi la privation de jeu liée à la défaite, consiste dans le fait que la compétition désigne un vainqueur ayant surmonté tous les "périls" jusqu'au dernier. L'idée est de proclamer le meilleur serviteur du jeu.

Quand à quelques "périls" de la fin, on renonce à cet enjeu, quel respect a t'on à l'endroit de ceux qui ont abondé la cagnotte, joué et perdu dans les règles de l'art.
Quel respect a t'on du jeu ?
Comment peut on priver le jeu de son juste vainqueur ?

"A vaincre sans péril..."
Plus prosaïquement, c'est aussi le "distingo" qui peut être fait entre "servir la pétanque" et "se servir de la pétanque".
Janik

Sougil a dit…

Hihi ! Je savais que ce message allait faire réagir !
@Tous :
Lorsqu'il est 20 h le dimanche soir, qu'on a encore 1 heure de route, qu'on s'est pris plus de 2 heures de flotte, du vent à 80 km/h ensuite, puis le froid glacial (j'avais les mains gelées), qu'il n'y a pas 1 seul spectateur... OUI ! Aucun problème, et même, je suis bien content de partager et aller au chaud dans la voiture, rentrer gentiment retrouver la petite famille !
@Bisounours :
La finale d'un petit concours de pétanque, ce n'est pas celle de Rolland Garros ! Tu n'as pas 10 000 spectateurs, des conditions idéales de jeu, une ambiance... Non... Dans certaines conditions, cette fameuse finale, et pourtant j'aime les boules, ben... Tu souhaites tout sauf la jouer !
@Marcocol :
A la belote, t'es au chaud et assis toute la journée...
@Cyrrius :
A quelle heure ? Quel temps il faisait ? En salle ?
@Janik :
Il est évident que mon but est plus de me servir de la pétanque pour piller les richesse des petits plutôt que de la promouvoir ! Whooo... Faut pas déconner quand même !

@++
Sougil - Banderille

Anonyme a dit…

Je suis souvent en désaccord avec l'ami Sougil, mais là je le soutiens à 100%, arrêtons l'hypocrisie!
En effet on partage allègrement comme à Millau dès les 8èmes de finales et là pour un partage d'un concours départemental on ne trouve pas ça normal!
Quoi de plus naturel à une heure tardive, devant des spectateurs plus que clairsemés, avec un temps pas clément, avec des intérêts financiers limités , devant un enjeu quasi inexistant, de partager!
La pétanque c'est juste une passion où on vient rechercher du plaisir, et non une contrainte où on doit s'abaisser devant des règlements décalés émanant de personnes qui sont pendant ce temps là au chaud échafaudant leur prochain voyage dans le Pacifique afin d'affilier un hypothétique pays qui va amener juste quelques centaines de licenciés!
Et que dire de vouloir imposer une finale à SOUGIL alors que nos élites souvent dans le dernier carré des nationaux se voit affranchi de ces dispositions en ayant quatre prix identiques, il y a là deux poids deux mesures!
Faisons plutôt le ménage en mettant hors de nuire tous ces gus qui viennent gangréner nos concours et qui font fuir les licenciés!
Arrêtons de prendre notre discipline pour un sport à part entière, pessayons juste d'y puiser les avantages et essayons d'en éliminer les scories, la pétanque à tout à y gagner!

RALEBOL (queue dix pots rit

Anonyme a dit…

Ah bon...
La pétanque n'est pas un sport...
Alors je retire tout ce que j'ai dit.
Tant pis pour elle !
Janik

RALEBOL a dit…

Janik

Toi qui est éducateur, qui pilote l'athlétisme sur Alençon ainsi que d'autres sports il me semble, comment peux tu considérer la pétanque comme un sport!
Que tu veuilles qu'elle le devienne soit, mais tu sais bien qu'il y a beaucoup de tares et de scories rédhibitoires à éliminer!
L'alccol c'est pas une idée reçue, je sais pas facile de résoudre ce problème, mais tu sais bien que cela scelle le sort de la pétanque en loisirs, sports loisirs pour te faire plaisir, je te le concède!
Tu peux juste me rétorquer que c'est un sport car elle en a les statuts, les rouages, mais sur le terrain c'est le fiasco!
Que dire des incivilités, as tu vu un vainqueur d'un cent mètres se voir subtiliser sa victoire parce que le second l'aura menacé s'il se met gagnant!!! (un exemple parmi tant d'autres)!
Lors des premiers CDF auxquels j'ai participés j'étais abasourdi sur le fait que certains compétiteurs buvaient de l'alcool pendant la compétition!
En 2011 j'ai pu vérifié qu'il en était toujours ainsi, rien n'a bougé on nous dit que ce problème est insoluble, certes donc faut rester en loisirs, basta!

Pour faire sport à part entière la FFPJP préfère pinailler sur les tenues (jeans) sur les ronds mordus, sur le dépassement de temps d'une minute par boule jouée, sur le certificat médical, sur la ponctualité millimétrée des débuts de parties, etc..., mais que nenni cela n'est pas suffisant pour avaliser la pétanque comme un sport!!!

pet85 a dit…

A mon avis si vous n'etes te pas capable de faire une finale car il est tard 20heures faut rester chez sois au chaud et regarder la télé.Au moins vous ne serez pas en retard pour la soupe
et quand vous ferez un championnat partagé donc la finale ca ira plus vite.Sur ce jouez plutôt au billes

Sougil a dit…

Mais... J'étais très fort aux billes dans ma jeunesse ! Et là par contre pas question de partage ! Comme quoi...

@++
Sougil - Buffalo bille