Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

3.3.12

La pression du doigt :


Comme déjà écrit, pour bien sortir la boule, il faut déjà bien la tenir… Je ne reviens pas sur les fondamentaux et conseils déjà données mais, par contre sur une autre petite astuce qui peut vous permettre de bien envoyer :



Clara Morgane dirait, il suffit, parfois, d'une pression un peu plus appuyée d’un doigt pour que ça vienne ! (Bon… Je mentionne Clara Morgane aujourd’hui, uniquement parce qu’on est le premier samedi du mois ! Il est bien connu que le groupe canal est précurseur dans le domaine du cinéma et des boules !).

Ceci étant dit, où veux-je en venir ? (Si si… C’est français…) : La prise « pleine paume » doit se faire en « pensant » la sortie de boule. Pour ma part, j’ai tendance à sortir extérieur… Je prends donc la boule en la « serrant » un peu plus avec l’annulaire (Pour les non-manucures, c’est le doigt, dont on se demande à quoi il nous sert, à côté du petit doigt… L'auriculaire servant à se gratter l'oreille, l’annulaire servant à se gratter...). Augmenter la sensation sur ce doigt et penser à sortir la boule « par ce doigt là », a donné, en ce qui me concerne, un meilleur envoi…


Maintenant, je ne suis pas un raciste du doigt ! A vous d’essayer d’augmenter cette pression sur l’index ou le majeur, voir si ça vous convient mieux…

@++
Sougil – A deux mains

1 commentaire:

domi78 a dit…

j'aime aussi Clara Morgane ;-)
Domi