Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

31.12.15

Trophee des Villes Petanque 1/4 Dreux vs Strasbourg - Doublettes


Trophée des villes Petanque 2015 1/4 Dreux vs Strasbourg - Triplette


Trophée des villes Petanque 2015 1/4 Carcassonne vs Nice - Doublette


26.12.15

Boules tendres ou boules dures... Dans le sapin de Noël ?


Tout d'abord...

De joyeuses fêtes à toutes et à tous, surtout à toutes, bien évidemment !

Je reçois des messages s'attristant que mon site est moins actif... En effet ! Mais ça ne m'empêche pas d'être toujours présent sur le net et sur les terrains !

La réponse à ma question "Grosses têtes" a vite été donnée sur Facebook par Julien : c'est Mendy Rocher, frère de Dylan et Gueven qui m'a complimenté... Merci d'ailleurs à lui pour l'échange que nous avons eu dernièrement.

Côté terrain, on a gagné la Coupe de Noël de Saint Geoges Sur Loire avec mon partenaire de doublette. Formule de concours très sympa, excellente ambiance, et super jeu de mon partenaire qui a été d'une constance remarquable ! Quand on voit le palmarès, on comprend que ce n'est pas un "petit concours" ! Ca augure de beaux résultats (espérons !) pour 2016, lors mes jours de forme !

Côté Internet, je conseille ce fil sur Boulistenaute au sujet des boules tendres, que j'essaie désespérément de démystifier avec l'aide d'un prof de physique !

J'essaierai d'envoyer quelques vidéos prochainement...

Côté bilan de l'année : Pas une saison énorme en terme de points et de niveau de jeu, 38 points seulement, et malgré un début de saison excellent, avec un championnat, un reste de saison très moyen, mon comité ne m'ayant pas aidé non plus... On va essayer de faire mieux en 2016, avec toujours, l'envie première d'aller aux France, mais surtout de se faire plaisir !

@++
Sougil - Débile lent

17.12.15

Petit jeu... Question de M. Souef de Bassens

Quelqu'un a dit spontanément :
- J'ai lu ton livre, et vraiment c'est très bien ! Notamment la partie mentale, la respiration... Beaucoup de joueurs, qui croient tout savoir, devrait le lire ! On apprend vraiment des choses... Et ceux qui ne l'ont pas lu ne devraient pas critiquer...

Ce joueur est maintes fois champion départemental (ou de ligue), (au moins) double champion de France et vice champion d'Europe !

Alors...

Qui a pu dire ça ? (Vous avez le droit de me questionner !).

@++
Sougil - Six stations

14.12.15

A review of the english petanque book "The Winning Trajectory" - Thank's to Colin ! :-)

Is there any point in writing a book about pétanque? After all you’ve got your fellow players to give you all the advice you need, on the spot, clear and simple, tactical and strategic, haven’t you?

Though they may want to be helpful, they’re not all natural teachers and mostly don’t add much to the post-throw ‘bad luck, Jim’ or the more judgemental: ‘I wouldn’t have done that’!

So there’s a distinct place for a book that offers an encyclopaedic knowledge of the game in a way that promotes detailed understanding and transfers know-how directly into your game. So this is exactly what Gilles Souef sets out to do by writing ‘Pétanque: learning process and techniques’ (aka: ‘The Winning Trajectory’). Make no mistake, for Gilles, knowledge leads to perception, (distance) training and thereby winning.
He’s been at this for some time via a website presence and YouTube demos followed by this book. Years of answering core questions on pétanque and pulling in material from sources he respects enrich the text. This is the first version of the book in English but corresponds with the second French version- updated and extended.

Like any decent text book, it pays to revisit sections over and over for there’s much to chew upon. You want a discussion of ‘dominant’ eyes and left or right-handedness? You got it. You want to know what makes for a good pointer or shooter and how you can get to be them? You've got it.
Virtually every relevant question you wanted to ask, I wanted to ask, about pétanque, is answered.

And at this time of the year, at £20, 200 pages of winning trajectory is also a really good stocking-filler!

13.12.15

Non votant mais citoyen !

Être citoyen… quel terme bien vague (pour quelqu’un qui habite près de l’océan) !

Je souhaitais faire une introduction (je suis expert en la matière) qui ne manque pas de sel ! (je suis assez au nez).

Il y a bien des choses qui me « dérangent » dans ce bas monde… A commencer par, et c’est un véritable paradoxe, internet, et notamment Facebook ! Aujourd’hui, on ne se crée pas des idées, on ne se forge pas des opinions, on n’a pas d’argumentaire mais… On « partage » et on « like » ! Même des mensonges, des inepties, des énormités, des images ou vidéos « dures »…

A quoi bon avoir un cerveau si ce n’est que pour faire le mouton ? La bêtise de certains, pour peu qu’on en doute, s’affirme sur Facebook… Il y a juste à regarder leur « page » et on les situe : des fausses informations partagées, des remarques injurieuses, sans plus de réflexions… Et sinon… ? Juste le néant !



19 :31 (c’est l’heure… ce dimanche d’élection) : au moment où j’écris ces mots, on ne connaît pas encore le résultat des élections. J’avoue ne pas être inscrit sur les listes électorales… Je ne suis même pas comptabilisé, donc, parmi les abstentionnistes ! Mais, ça ne m’empêche pas d’être un citoyen… Non pas par un vote (un seul parmi tant d’autres), mais, grâce… à ce que je critique : mon site !

Le mal de notre « monde » ? Le manque d’éducation ! De l’école aux parents ! Entre les jeux vidéos, la télé et Internet, qui éduquent aujourd’hui (plus que les parents ou l’école), on crée des monstres. Et, à créer des monstres, on engendre des actes monstrueux !... C’est normal… C’est implacable…

On est « géré » par des incompétents et des malhonnêtes (Sarko en premier pour la malhonnêteté – et l’incompétence - et Hollande en second pour l’incompétence, tout court)… Ca je n’en doute pas ! D’où mon non vote… Le jour où un parti, ou un candidat, me semblera bon et honnête, je m’inscrirai ! Aujourd’hui, personne ne m’accroche… J’ai beau regarder…

Mais… Il suffit d’un tout petit peu connaître l’Histoire de notre bon pays, pour ne pas voter pour le « parti » populiste, raciste, haineux… Il suffit juste de connaître l’Histoire de la montée du nazisme… Il suffit juste d’être… Eduqué !

Le savoir et l’intelligence… Là sont les solutions ! Mais… Faudrait aussi que nos chers politiciens se bougent le cul !

@++
Sougil – Six troyens

Même certains comités (et pas des moindres) ont un lien vers mon site !




Merci au comité du Gers pour ce lien... Ce qui est étonnant, c'est que je n'espère pas avoir ce genre d'attention de la part des comités de ma région !


@++
Sougil - Alien

28.11.15

Ne pas réagir à chaud...


J'ai appris un drôle de truc ce soir...


Même deux en fait...


Mais là quand même...
Ouf... Il y a une "justice"... Même si j'aurais nettement préféré de simples excuses...

@++
Sougil - Délavé

20.11.15

Les "réponses" aux petits jeux

1/ Loy, a changé quelque chose dans son jeu... Il joue souvent debout à présent !

2/ Les situations en fin de mène ensuite...
Dans le cas 1 comme dans le cas 2 (à noter que je me suis trompé dans mon schéma... en réalité, la boule qui avait le point était de l'autre côté du but...) on a plein de choix possibles :
On pouvait tirer une boule, pointer, jouer une refente, jouer le but... Bref... C'était vraiment  possible de tenter beaucoup de coups !

Personnellement...

Dans le cas 1 : j'ai pris la décision de tirer à la première pour frapper les deux boules adverses... Avec la
boule noire courte et dans le jeu, il était compliqué de gagner le point nature ou même de jouer le but... Surtout que le terrain ne s'y prêtait pas... En tirant au point, j'avais fort risque de contre et pouvais en perdre 2... Par contre, en faisant le ciseau je pouvais marquer jusqu'à 5 points si ça se passait bien et au pire, en laisser 1, voir 2 si vraiment j’étais maladroit ou malheureux... J'ai donc tiré... J'ai fait un recul de 30 sur la première qui... est passée par dessus l'autre ! On s'en ai pris 1...

Dans le cas 2 : comme je l'ai dit, je me suis trompé sur mon schéma... La boule adverse qui avait le point était à gauche du but... De ce fait, le ciseau était très compliqué... Malgré tout, mon partenaire m'a conseillé de tirer (deux fois)... Mais, par rapport à la situation précédente, le but était découvert et le terrain plus simple pour pouvoir le jouer (ou jouer boule et but en refente)... C'est ce que j'ai fait... Je l'ai d'ailleurs touché et me suis donné le tir au point... J'ai fait une espèce de carreau espagnol (j'ai pris la boule un peu haut... ma boule de tir a ensuite fait recul avec une de mes boules derrière !), et avais donc 2 points par terre... L'adversaire a pointé sa dernière et nous a laissé 2 points...

Bon... Ces deux exemples pour montrer que... Je ne réussis pas  toujours ce que je tente (heureusement) ! Mais surtout car, et c'est ce qui est intéressant à la pétanque, il y a des phases ou on peut tout essayer, il faut juste être persuadé qu'on a fait le bon choix... Que celui-ci réussisse ou non !

@++
Sougil - Anchois

Et le pompom est attribué à...

Tous les John Fitzgerald Kennedy d'internet (un peu de culture ne nuit pas) pour le #jesuisunchien !

Là ! Je dis bravo !

Heureusement que ce n'était pas une femelle...
J'avoue avoir rigolé, nerveusement, quand j'ai vu ça...

@++
Sougil - Je ne suis pas une loutre... Wouaf !

19.11.15

Un monde "de trop"


Article politique... Je préviens !

C'est notre mode de vie qui le veut... L'effet néfaste de l'immédiateté et de donner un pouvoir de communication à tous... Dont moi !

Vraiment...

A tous les niveaux, du pékin moyen qui envoie ses messages sur Facebook, au politicien, prêt à n'importe quoi pour être élu, je trouve qu'on est dans un monde et une société qui manquent de modération !

Non... Le France n'est pas en guerre car quelques tarés tirent "dans le tas" ! Demandez donc aux poilus (qui sont encore là) ou aux combattants de 39-45 ! On n'a pas vécu un acte de guerre, mais un acte de terrorisme. "Terrorisme", par étymologie même, on comprend que le seul but de ceux qui commettent ces actes ignobles, ne sont pas des soldats, comme dans une vraie guerre (que je n’idolâtre pas non plus, je vous rassure), mais des illuminés, endoctrinés !

Les réseaux sociaux...

Quels immondices de bêtises !

Par exemple, certains crétins (il faut appeler un chat, un chat), prônent, la vente d'armes ! Bien ! Quelle très belle idée ! On va pouvoir se défendre, contre toutes attaques de personnes belliqueuses !

Maintenant... Regardons juste ce qu'il se passe dans un pays trèèèèès démocratique dans lequel la vente d'armes est libre !

30 000 morts par ans... Pas 130... Non ! 30 000 !

Pour tous ceux qui disent "tous les arabes sont de la vermine"... Juste... Il suffit de se souvenir un peu ! Qui commettait des actes ignobles ? C'est l'humain qui, par moment ne tourne pas rond...

Sachez que daech, lors de ses attentats, tue, sur 10 personnes, 9 musulmans ! Ce n'est donc pas des questions d'origines ou de religions...

Personnellement, j'ai toujours eu un problème avec les religions, ou même le patriotisme... Bref... Tout ce qui peut rassembler "le peuple" sous des "grandes idées", tout ce qui peut entraîner l'endoctrinement, tout ce qui génère la manipulation d'esprits... Le fameux "effet de groupe" que j’exècre tout particulièrement !

Lamentable, ceux qui partagent des fausses informations racistes ! Je me retiens à chaque fois de répondre, mais... Le nombre de rumeurs, de photos erronées ou trafiquées, de vidéos inappropriées qu'on voit passer... C'est... Nul !

Mais... Lamentable aussi mes "amis" musulmans qui font la même chose aussi, de "l'autre côté"...

Niveau zéro, les politiciens qui tentent de récupérer l'actualité pour gagner quelques électeurs... Je pense notamment à Sarko et Le Pen...

Niveau zéro la gauche... Non pas pour les attentats mais pour sa politique de promesses non tenues...

Bref... Je me sens mal dans mon monde... Par ce qu'il se passe et par les réactions que ça engendre...

@++
Sougil - Mots d'errants

14.11.15

Le jeu de Loy !

Dernièrement... Il a changé quelque chose dans son jeu...

Quoi donc ? (Philippe Rosenzveig n'a pas le droit de jouer !)

@++
Sougil - Je suis la Loi

12.11.15

Partage du zapping...

Juste pour ce qui est dit de facebook... Je suis d'accord avec le zapping !



@++
Sougil - Ane a le plus

Et... Toujours une situation de fin de mène


Cette fois-ci... Terrain un peu plus facile... 9-5 au score, vous avez toujours les boules noires et 2 boules à 1. L'adversaire a deux points par terre.
Vous faîtes quoi ?

@++
Sougil - Plein d'anchois


Encore une tactique de fin de mène

Vous avez les noires... Terrain difficile à 9 m, 5 à 7 au score. Il vous reste 1 boule en main, l'adversaire n'en a plus et il a 1 point par terre. Vous faîtes quoi ?

@++
Sougil - Corne et liens

4.11.15

Il fallait bien que ça arrive un jour !

Enfin un avis négatif sur mon livre ! Il m'est arrivé d'un lecteur Américain, habitant l'Arizona...

Bon...

Je le savais qu'un jour ça allait arriver ! On ne peut pas plaire à tout le monde... J'ai même trouvé que ça a été vraiment long à venir ! Evidemment, ça ne m'a pas fait extrêmement plaisir, mais, que voulez-vous... Il est vrai, que mon ton, selon la culture, ou l'éducation, de celui qui lira, peut surprendre ! Mon livre est peut-être "très français", voire, "trop français" !?

Ce lecteur a trouvé, mon petit chef d’œuvre adoré, tout de même "lisible", mais "bavard"... "Lisible", c'est déjà bien et ça signifie que mon traducteur, Raymond (d'ailleurs félicité par le lecteur) a bien fait son travail, lui...

Mon livre serait donc une suite de divagations (issu de mon site) qui ne fournirait aucune information ou conseil utile... "Divagations", même si le terme me semble un tantinet exagéré, je peux le comprendre, à la limite... Après tout, j'ai laissé aller ma pensée ! Mais aucune information ou conseil... Quand même... Je ne pouvais, et ne pourrai pourtant pas faire plus en la matière ! Désolé !

Je proposerais donc que des platitudes (je n'écris pas encore en relief, pardon) qui se résumeraient par :
- Pour devenir bon, il faut s'entraîner...

Il est vrai que je pense que pour atteindre un bon niveau, la simple lecture de mon livre (aussi bon ou mauvais soit-il), ne suffira pas ! C'est ce que j'ai toujours dit... Et comme mon ami aux colts d'argents, je le confirme !

Mon lecteur n'a pas réussi à trouver dans mon verbiage, comment améliorer sa technique au tir... Je l'informe qu'il peut toujours m'envoyer une vidéo ! J'étudierai, ainsi, son cas personnellement ! Au contraire, il n'a trouvé que des platitudes qui se voudraient drôles (mais c'est raté), sans aucune explication réellement sérieuse ! C'est vrai ! Je ne me suis jamais pris au sérieux ! J'avoue ! En tous cas sur la forme... Pourtant, je pensais que sur le fond, mon sujet était traité, plutôt sérieusement... Bien sûr, pour les esprits puritains, (peut-être mon lecteur a-t-il de la famille au comité du Maine et Loire ?), mon humour, parfois grivois, je le concède, peut irriter... C'est vrai ! Bon... Faudrait aussi penser à abolir notre Fanny nationale, qui fait mal à notre pétanque adorée...

Mon lecteur a quand même lu (entièrement à priori... Ce n'est déjà pas si mal !) le livre, puis... Il l'a jeté !

Regardez ce dessin...

Ce dessin n'a pas été réalisé par mon fils de 10 ans...

L'auteur (un petit peintre pas très connu), au moment où il a fait cette esquisse, ne se doutait peut-être pas que... Ca vaudrait une fortune aujourd'hui !

Amis lecteurs... Gardez vos exemplaires... On ne sait jamais ce qu'ils vaudront dans 40 ou 50 ans ! ;-)

Et à mon ami Américain... Encore pardon ne pas avoir pu répondre à vos attentes ! Mais vraiment... Entraînez-vous ! C'est, je vous assure, le plus sûr moyen de progresser ! Et dommage que vous n'ayez pas gardé votre exemplaire, car, je propose (mine de rien... si si, je vous assure), un tas de conseils, que ça soit sur la gestuelle (la technique... et notamment le tir ! C'est même le gros du livre...), sur le matériel, le mental et la tactique... Peut-être qu'avec une relecture (ce que font souvent, d'après les témoignages que je reçois de très nombreux autres lecteurs), vous auriez pu extraire, de mes divagations, la substantifique moelle !?

@++
Sougil - Artiste accroupi

24.10.15

La technique si particulière de Dylan Rocher


A la demande de Raymond, je vais essayer de "décortiquer" un peu la technique, au tir, de Dylan Rocher.

Sur la posture en général d'abord, ce qu'il y a de remarquable dans son style, c'est le relâchement total ! On sent qu'il tire totalement relaxé et avec un engagement et une volonté totales ! Il a également un superbe rythme de balancier ! Bref... Beaucoup de décontraction (à l'image du garçon d'ailleurs) qui donne un impressionnant et déconcertant sentiment de facilité...

Si on affine un peu maintenant...

Il désaxe énormément; ce qui crée un fort déhanchement en retour de balancier. Il a un très haut balancier mais très peu de cassure du poignet, d'ailleurs, il n'est pas de ceux qui donnent le plus d'effet dans le boule... J'avais fait une comparaison avec son frère Mendy, il y a un certain temps de cela...

Il est quasiment en appui que sur son pied gauche... Il est d'ailleurs aberrant de l'avoir sanctionner aux derniers France Tête à tête pour avoir mordu le rond derrière, car avant le lâcher son talon droit est levé ! Il utilise donc à merveille le transfert du poids du corps... Par le passé, il était même un peu trop entraîné vers l'avant et avait parfois tendance à sortir du rond.

Mais, ce qu'il y a le plus important dans son style, c'est cette volonté à lâcher la boule tard (c'était moins vrai ces derniers mois d'ailleurs, il tirait plus bas). Il ne force pas car, il ne s'occupe juste à lâcher (ou déposer) la boule que loin devant lui. Comme il ne tire pas beaucoup au poignet, il lève donc la boule grâce à ce lancer très tardif ! Son bras, tout pendant qu'il a la boule en main, est toujours très axé à la ligne de tir ! Par contre une fois le lâcher effectué il a un gros fauchage intérieur... Comme son tir est "comme s'il était sur un fil" (pieds joints avec, en apparence, un déséquilibre), il s'aide énormément du bras droit (qui finit loin derrière... Il est gaucher, faut-il le rappeler !) pour compenser le fort désaxage et garder ainsi un équilibre qui peut paraître précaire mais qui est, pourtant, parfaitement maîtrisé...

Pour conclure... Beaucoup disent que le style Dylan Rocher n'est pas le plus esthétique qui soit... Qu'est-ce qu'un "beau style" ? En tous cas, le garçon est d'une précision étonnante à toutes les distances, et ça, c'est uniquement grâce à sa technique si particulière... Par contre, j'ai trouvé (de ce que j'ai vu) ces derniers mois qu'il lâchait la boule plus tôt et qu'il tirait plus fort... Bon... Ca ne l'a quand même pas empêché de faire encore une année monstrueuse !

@++
Sougil - Sculpteur

22.10.15

Réponse à "La taquetaquetic du Sougil"



Je vous rappelle d'abord l’énoncé du problème !

Merci à tous ceux qui ont répondu (beaucoup sur Facebook, y compris sur la page "English petanque" !), apparemment, le sujet a intéressé !

Puis, pour débuter ma réponse, je vais enchaîner sur un extrait de mon livre :

_______________________________________________________________

Jouer le jeu

« Celui qui se libère, loin d'être incapable de jouer le jeu, le joue encore mieux car il voit la vie comme un jeu.  »
Allan Watts

Outre que cette expression, bien connue des boulistes, doive porter un nom en rhétorique, je vais m’employer ici à la circonscrire.

Bon… Pour ceux qui ont peur de cette pompeuse phrase d’introduction, rassurez-vous ! Le reste sera (normalement)  plus buvable.

Bien souvent, donc, on entend sur les terrains de boules : « c’était le jeu » ou… « c’était pas le jeu ». Mais c’est quoi « jouer le jeu » ?

Je veux bien tout entendre et essayer de tout comprendre à la pétanque, mais « le jeu », par définition même, c’est avant tout « une activité de loisirs d'ordre physique ou bien psychique, soumise à des règles conventionnelles, à laquelle on s'adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de l'amusement » selon Wikipedia, qui je l’accorde en Ré mineur, ne dit pas que des trucs justes. Même en étant pondéré, et sans être sorti du c.. de la poule, à moi, cette définition, me va assez bien !

Par conséquent…

« Jouer le jeu », à la pétanque, voudrait simplement signifier : « Se faire plaisir »…

Et pourquoi pas !?

Car en matière de pétanque, j’estime qu’il n’y a pas de règles stratégiques absolues. La preuve en est, de toutes les discussions que peuvent engendrer un choix tactique entre différents protagonistes, même confirmés.

Alors… Que faire ?

(...)


Ma tentative de définition de « jouer le jeu » pourrait être :
Se faire plaisir à réussir ce que l’on tente, avec pragmatisme et discernement dans le but de marquer ou, à défaut, d’en perdre le moins possible.

Vous n’êtes pas plus avancé avec ma définition ? Normal ! Je ne suis pas un escalator moi !

 

La part de technique et la part de créativité

« Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin. »
Un anonyme, qui devait avoir les dents blanches !

La base de la réussite, c’est la technique ! C’est certain. On ne tire pas une boule à la sautée ou un but à dix mètres par hasard, Euh… Ce sont des exemples. On ne joue pas, non plus, une boule au point en la travaillant un maximum ou en grande portée sans une bonne technique… Euh… Ce sont d’autres exemples ! Mais ça c’est l’évidence même ! Sans technique, on ne s’en sort pas ! Séguéla dirait : « Sans maîtrise la puissance n'est rien »...

La technique elle fait beaucoup…

Mais !... Pas tout !

Quand on a, face à face, deux équipes d’un même niveau technique, de celles qui jouent, comme on dirait, « neuf boules sur dix », la partie peut alors tourner sur un coup ! Un coup de bluff, un coup de génie, un coup d’inspiration, un coup de mental… Ou au pire... Un coup de chance !

Il y a parfois des coups osés qui font la différence ! Bon… De là à parler « d’art »… Je ne sais pas (on n’est pas là pour faire de la philosophie…), mais certains coups font parfois appel… « à la créativité, à l'audace, à l'inventivité et à l'imagination » -  Pierre Fieux.

Le risque, c’est de tenter un coup comme ça toutes les deux mènes ! En effet, la pétanque est quand même un jeu basique, j’ai déjà utilisé le terme « binaire » : à toi – à moi – à toi – à moi… Alors que parfois, il y a des joueurs qui vont vraiment chercher midi à quatorze heures…

Il est certain que c’est un jeu de duel, où il faut rendre coup pour coup ! Mais, THE coup, il ne peut survenir qu’une fois de temps en temps… Si besoin…
 _______________________________________________________________

Voila pour l'extrait du livre... Alors... Qu'est-ce que s'est-il donc passé, à ce moment de la partie (0-4), mentalement, techniquement, tactiquement et au niveau de l'équipe ?

On avait fait une mauvaise entame, la mène était indécise (surtout dans ce terrain compliqué), ma coéquipière m'a dit :
- Pointe bien !
J'ai fait un allez-retour au rond, puis je lui ai dit :
- Non, je vais tirer, car si je frappe les deux je peux faire du boulot !

Je sentais, que c'était le moment ! Si on en prenait encore 2 ou 3 sur cette mène, je sentais que la partie allait sans doute nous échapper. Je sentais que j'allais faire ciseau et carreau dans le but en même temps. Et là, ma coéquipière (avec laquelle j'adore jouer), m'a dit (sans que je sache si c'était de la résignation ou de la confiance en moi) :
- Alors tire !
J'ai fait ciseau/carreau dans le but. Le tireur adverse a ensuite pointé en perdant le point à la sautée (mais en coupant les deux autres) de ma boule dans le but. J'ai fait une jolie patinette pour finir, on en a marqué 4 ! Mentalement, cette mène nous a complétement lancée dans la partie, et a marqué les adversaires... On a finalement gagné plutôt facilement... Quelle aurait été la partie si on en avait perdu 2 ou 3 ?

Ce moment de partie illustre ce que j'ai voulu dire dans mon livre : en pétanque, il n'y a pas, par moments, des choix de jeux d'une extrême évidence... Il y a, par contre, des inspirations mentales (pléonasme ?), qu'il vaut mieux suivre en se faisant pleinement confiance ! C'est en cela qu'on peut y trouver un énorme plaisir ! Beaucoup de tireurs auraient fait le choix de tirer (il n'y a rien d'extravagant à avoir fait ce choix là), par contre, c'est ce qu'il y a de si particulier à ce jeu (le fameux côté métaphysique), sentir à cet instant que j'allais réussir THE coup qui nous ferait vraiment avancer dans la partie (là aussi, ça arrive à tout le monde, je ne suis pas une exception), c'est ce que j'adore à la pétanque !

"Etre créatif, c'est être capable de générer du hasard"
André Tricot

"La créativité, c'est l'intelligence qui s'amuse"
Albert Einstein

@++
Sougil - Crie hâtif chauve




21.10.15

La pétanque enseignée à l'école

Moi.... Je veux bien que la pétanque soit enseignée en EPS, mais... Qui va apprendre aux profs au préalable ?

Même dans les écoles de pétanque (celles des clubs), il y a des "formateurs" qui sont incapables de bien enseigner... Alors... Que peut-il en être des profs de sport ? Et surtout... Quel va être l'argument de l'intérêt physique, pour les jeunes, à "pratiquer" la pétanque ?

Telle la fosse, me voila bien sceptique !

Et pourtant, j'adore la pétanque ! Pour le bien être mental, et même un peu physique (à condition de la pratiquer intensément), je pense que ça peut être un excellent sport, notamment pour les élèves qui ne sont pas fans des tours de stades, des roulades ou des sports collectifs... Ils peuvent, peut-être, trouver là un sport qui les épanouisse !...

Bon...

Qui vivra verra, mais j'ai un peu de mal à y croire en tant que sport récurent...

Je croirais beaucoup plus en des séances de découvertes/initiations... Surtout si je dois signer avec Najat Vallaud Belkacem (que je trouve absolument charmante !).

@++
Sougil - Singe à terre

International de MONACO 2015 - Belle finale !





20.10.15

La taquetaquetic du Sougil

Situation qu'on a eu Samedi avec ma partenaire en doublette mixte :
0-4 au score et 2 boules (à moi) à 1 (au tireur adverse).
L'adversaire a deux points par terre un point à 40 et un à 50. Nos deux boules (les blanches) sont à au moins 1m50. et plus...

Le terrain est difficile au point comme au tir, on est à 9m50. Voici, à peu près, la situation :



Bon alors... On fait quoi ? (ma partenaire expérimentée me propose une solution, je lui en propose une autre...)

@++
Sougil - Boule vide

"La trajectoire du vainqueur" en Tchèque !


Et non... Ce n'est pas une blague !

Mon livre va être traduit et diffusé en République Tchèque !

Incroyable mais vrai !

@++
Sougil - Le Tchèque est mat

19.10.15

Quand on croise Gilles Bourdouleix, autant lui dire ce qu'on a à lui dire !

Sympathique la visite de M. le Maire de la ville de Cholet, Gilles Bourdouleix, ce dimanche, pour faire le point sur un weekend de compétition organisé par mon club, le CAEB Pétanque !

Ca m'a permis de lui dire ce que je pensais au sujet des installations en matière de pétanque !


Cholet, ville très agréable à vivre au demeurant, a quand même été élue ville la plus sportive de France !

Alors certes... On traîne toujours notre image d'Epinal... La pétanque est-elle un sport ? Et donc... Mérite-elle des installations dignes de ce nom ? Je peux, pour ma part, vous affirmer que pour avoir fait un concours intense samedi, la pétanque est un sport ! Commencer une compétition à 9 h. du matin, pour la finir au milieu de la nuit (avec heureusement, un éclairage d'appoint gracieusement fourni par la mairie pour l'occasion, car, en tant normal, on joue dans la pénombre !) est extrêmement fatigant, tant mentalement que physiquement !

Mais ça... Seuls les véritables pratiquants le savent ! Pour un non initié, la pétanque est une activité de vieux, un loisir journalier, qui ne méritent, finalement, pas de grands moyens...

J'ai essayé d'expliquer à M. Bourdouleix que nos championnats se déroulaient dès le mois de mars, et que donc, pour devenir champion on se devait de nous entraîner intensément l'hiver... Il est vrai qu'on a une "salle" (une espèce de masure dont je doute des normes sanitaires et architecturales), dont vous aurez du mal à trouver des photos... En général on photographie les choses qui en valent la peine ! Mais, eu égard à la stature d'une ville comme Cholet, cette "salle" est, je le dis comme je le pense, indigne !

Il est vrai que beaucoup d'argent est déjà donné au National de Cholet, mais je pense qu'il y a également des retombées qui ne doivent pas être négligeables en contrepartie...

En comparaison, si on regarde ce qui se fait aux alentours, on peut voir des villes plus petites, comme aux Herbiers, Challans, Pouzauges (je cite la Vendée que je connais mieux), mais aussi Thouars, ou Chemillé, par exemple, et tant d'autres encore, avec des véritables installations dignes de ce nom ! Et pour une grande ville comme Cholet, ben... on n'a quasiment rien... Un chapiteau comme celui de La Roche sur Yon, par exemple, nous comblerait et nous permettrait même d'organiser des concours d'hivers !

La pétanque est un sport (et pas que d'extérieur), qui nécessite technicité (j'en ai écrit des livres), endurance et donc entraînement !

Mon plus jeune fils vient de commencer le tennis de table... Il faut voir le gymnase qu'a le club !  La grande classe ! Sans parler du club house...

Et je ne vous parle pas du Basket, du foot, du tennis et de tous les autres sports... Même quand ils ne regroupent pas énormément de licenciés...


Alors... Cholet... Ville la plus sportive de France... Peut-être ! Mais, de mon point de vue... Par pour tous les sports !

M. le Maire... Vous voulez qu'en pétanque on atteigne un niveau national, qu'on attire de bons joueurs et qu'on donne une belle image de la ville ? Fournissez-nous les moyens d'y arriver, on se chargera du reste !

@++
Sougil - L'eau bling bling

15.10.15

6.10.15

Ma réponse à : jeu en oblique près de la ligne de perte

Etant donné l'origine de mon nom de famille, je vais devoir faire une réponse de normand...

Je vous rappelle, tout d'abord, l'intitulé... (Euh... S'agit là de cliquer sur le mot "intitulé", parce que sinon, vous allez pouvoir attendre longtemps...)

Alors ? Trajectoire 1 ou 2 ? Effet gauche/droite ou droite gauche ?

En théorie pure (pour les puristes quoi), plus on aura une trajectoire parallèle à la ligne de perte, moins on risquera de franchir la ligne fatidique si on est long ! On constate sur mon sublime schéma (ci-contre) que même en étant long sur la trajectoire 1, on a moins de chance (enfin de malchance en l'occurrence), de sortir !
C'est pour cette raison qu'on peut affirmer que la meilleure trajectoire est la 1 avec un effet droite/gauche ! Elle permet d'arriver le plus parallèle possible  à la ligne de perte... Comme dirait un pitre d'agora : c'est mathématique !

MAIS !

Cette trajectoire a un défaut majeur (normal, après plus de 18 ans de métier) :  elle impose d'avoir une donnée plus proche de la ligne de perte ! Si on tombe un peu mal et/ou qu'on rate son effet, on accentue alors le risque de passer la ficelle...

Finalement...

Je n'ai pas trop fait avancer le schmilblick ! Je suis d'accord ! Mais... Si au moins je vous ai fait un peu réfléchir, c'est déjà pas mal pour un gars pas brillant comme moi !

@++
Sougil - Le chèque est mat

2.10.15

Pétanque Génération : Nouveau site !

Un très joli site qui démarre très bien !

Pétanque Génération

J'ai notamment beaucoup aimé la base de données (encore incomplète, mais déjà...), sur le choix des boules !




Paraît même que l'auteur veut parler de mon livre... Alors... C'est forcément quelqu'un qui a du goût ! :-D

@++
Sougil - Pets tant que j'ai ma ration

Livre "La trajectoire du vainqueur" - Les 15 premières pages !

La trajectoire du vainqueur - Les premières pages !
Retrouvez le sommaire et l'introduction du livre en cliquant sur l'image :

@++
Sougil - Un trop d'huitre

25.9.15

Blanchi !

“La gloire d'un bon avocat consiste à gagner de mauvais procès.”
Honoré de Balzac

J’ai été accusé et ai été mon propre avocat (ce qui n’est pas simple à gérer, surtout quand on n'est  ni juriste, ni à la vinaigrette)...

J'ai été accusé coupable lors d'un "mauvais procès" par "ces gens là" : je n’avais pas été jugé, en première instance, pour être jugé, mais pour être condamné coupable… Coupable pour une simple photo d’humour potache ! Coupable d'avoir répondu à un pari rigolo. Coupable d'avoir voulu rire et faire rire. Coupable de m'être moqué de moi-même et de personne d'autre. Coupable de vouloir un peu trop faire avancer la pétanque au goût de certains. Coupable d'être droit, franc et honnête. Coupable d'être authentique. Coupable d'être passionné. Coupable... Je ne pouvais, de toute façon, qu'être coupable, pour "ces gens là"...

“Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l'oubli.”
Alfred de Musset

On a eu un bel exemple de méchanceté, de jalousie, de malveillance et d’incompétence… Je vais tâcher de l’oublier à présent… Et on va reprendre du plaisir à se faire plaisir, sur mon site comme sur les terrains ! J'éviterai, dorénavant, certaines personnes qui ne méritent pas qu'on leur adresse la parole... Car oui... Je vais oublier, mais maintenant... Je connais "ces gens là" !

Nous sommes dans un pays libre de droit. Nous sommes dans un pays de liberté et notamment de liberté d’expression. Nous sommes dans un pays où on peut rire de tout, sans limites…. Nous sommes dans un pays où la seule règle consiste à respecter les lois (et les personnes). En l’occurrence, je n’ai jamais enfreint la moindre loi et ai respecté tout le monde… Que dire de "ces gens là", lors de mon premier jugement, par contre ?

Mon avocat (un vrai, celui là, et pas à la vinaigrette) m’a expliqué que je ne pouvais pas déposer plainte car les propos qui m’ont été tenus, étaient en réunion privée… En gros… On peut insulter et diffamer allègrement quelqu’un, si c’est en réunion privée… "Ces gens là" ne se sont pas gênés… Et pas la peine d'attendre la moindre excuse... Je le sais... "Ces gens là" manquant principalement de principe !

Les membres de la deuxième instance, comme je l’ai écrit, ont été d’un tout autre niveau de compétence, d’humanisme, de respect, de compréhension, d’humour, de culture… Bref… D’un tout autre niveau tout court… Et le niveau en pétanque… Ca compte ! Et on en a vraiment besoin à tous les postes !

Personnellement, depuis quatre ans et demi je n’ai fait que la promotion de la pétanque… Comme il m’a été dit : il en tient à toutes et à tous que la pétanque progresse : joueurs, arbitres, comités, fédération… Il y a des joueurs qui n’ont rien à faire sur les terrains : je le dis et le répète… Mais il y a également des membres des instances qui n’ont rien à faire à leur place, notamment "ces gens là"… Tout bénévoles qu’ils soient d'ailleurs ! Je le dis aussi !

Je viens de recevoir ma seconde sentence : Je suis relaxé… Dans les deux sens du terme...

“La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.”
Albert Camus

Tout ça ne m’empêchera pas de garder ma (grosse) verve, mon humour grivois ou potache, ma franchise, mes critiques constructives ou non… Et si on me convoque encore pour des non-faits comme précédemment, mon avocat (toujours le vrai), m’a affirmé qu’on pourrait tomber alors dans du harcèlement moral… Ouf ! "Ces gens là" n’ont donc pas tous les droits quand même !

Comme il est  attristant de constater ce qu’est capable de faire l’Homme en mal…
Comme il est réconfortant de constater que d’autres Hommes ont une véritable propension à être droits et justes…

Et il faut vivre avec ces deux sentiments… Et il faut faire avec ces deux types d’Hommes… Même si je ressorts plutôt attristé de cette histoire, je m’en trouve également grandi … J’espère que "ces gens là", auront appris de leurs erreurs, pour ma part, je n’en ai commises aucunes ! J’aurais juste appris que tout le monde n’est pas bienveillant…Mais est-ce vraiment une surprise ?

Un dernier merci à tous ceux qui ont été derrière moi (vu de dos, il parait que je suis particulièrement attractif)… Les « Je suis Sougil », étaient largement exagérés eu égard à l’importance de « ma petite affaire », comme je me suis amusé à l'appeler, mais, je les ai compris : il y a, comme moi, des personnes qui ne supportent pas l’injustice… Et ça… C’est quand même extrêmement réconfortant !

Merci !

Allez... Comme dans les films, bons ou mauvais, finissons en chanson... Un "petit" rap dans lequel j'ai l'honneur et le privilège d'être cité...


@++
Sougil – Homme au micro ou Homo micro (comme vous voulez !)

Petanque european championship 2015 Albena Web TV

C'est sur ce lien !

@++
Sougil - Champion de chips

24.9.15

L'accueil au Maroc

Il n'y a qu'à avancer à la 6ème minute pour comprendre ce que veut dire "accueillant"... Ce peuple Marocain est incroyable pour ça....


@++
Sougil - Rarissime

Jeu en oblique près de la ligne de perte

Dans le cas de la figure ci-contre...

A votre avis...

Enfin...

Si vous avez envie de le donner hein ! Je ne force personne !

On est dans le cas d'un jeu oblique et le but est très proche de la ligne de perte... Pas de considération de "donnée", de pente, ou de tactique... Vous cherchez juste à faire le point beau...

Questions :

- Vaut-il mieux se décaler à droite du rond (trajectoire 1) ou à gauche du rond (trajectoire 2) ? Pourquoi ?

- Si vous êtes un fameux pointeur... Vaut-il mieux donner un effet droite gauche ou, gauche droite ? Pourquoi ?

- Vous pensez que mes questions sont complètement absconces (ce qui n'est pas un gros mot), et sans intérêt ? Vous avez sans doute raison... Mais une partie peut aussi parfois se gagner sur un détail !

@++
Sougil - En perte de Vittel

Boule sortie ou pas...


Quand j'ai vu l'arbitre constater si une boule était sortie ou non avec une tirette, lors de la finale des Masters, j'avoue avoir halluciné !

C'est drôle comme l'être humain peut, parfois prévaloir son autorité, uniquement car, lui, a le pouvoir ou l'outil !

Nul besoin de tirette dans ce cas...

Nul besoin d'équerre, même à niveau, non plus...


Le meilleur moyen pour savoir si une boule a franchi ou pas entièrement la ligne, c'est de se mettre à son aplomb, de regarder et d'être de bonne foi, une fois (pour les amis Belges)...

Cela dit, cette finale a été superbe ! Quintais... Ah Quintais... Vous pourrez compter le nombre de boules perdues... Ce joueur est une machine de guerre !

@++
Sougil - En gueux droit

22.9.15

Petanque12.com

J'ai suivi le lien chez Marcocol... Effectivement !
Très beau, très bien écrit et donc agréable à lire !

http://www.petanque12.com/

@++
Sougil - Délié

21.9.15

Ah... La sortie de boule !

Très intéressante réflexion de la part de Didier :

Bonjour Gilles, nous avons déjà eu l'occasion d'échanger sur la pétanque, et je reviens vers vous avec une question peut être simpliste, mais qui je pense intéresse pas mal de vos lecteurs, moi y compris bien évidemment. Dans notre phase de progression, et d'entrainement, principalement au tir, chacun expérimente divers gestes, positions, ou méthodes afin de trouver la meilleure efficacité. Je pense, peut être à tort, que le résultat du tir est conditionné par deux phases distinctes, la première, c'est le geste du corps, sous entendu, la position de chacun en fonction de sa morphologie, sa souplesse, son amplitude de balancier, son handicap, etc. Je pense que ce geste se trouve naturellement, et aisément avec un certain temps d'entrainement, hormis quelques bases, il ne réponds à aucun "standard", à en juger par les différents styles que l'on peut apprécier chez nos champion. Par contre la phase de sortie de boule de la main me semble être un sujet beaucoup plus subtil. Quand un jouer confirmé n'est pas droit sur un tir, le "geste" du corps n'est jamais en cause, c'est toujours la sortie de main. Ce qui porte ma question, comment travailler la sortie de main, plus précisément, en phase d'apprentissage, on a tendance à chercher la position de la boule dans la main, plus d'un coté ou de l'autre, voir le bon diamètre de boule, etc. Le souci étant que sans cesse nous avons tendance à changer la sortie, ce qui bloque la progression, on a le sentiment de ne pas pouvoir passer le cap supérieur. Alors faut-il adopter définitivement une tenue de boule et continuer toujours avec, et parfaire l'ensemble avec cette même prise. Ou faut-il continuer l'expérimentation, ce qui à pour travers de ne jamais pouvoir s'installer dans une sortie de main naturelle, ou du moins travaillée et répétitive. Comment savoir si notre sortie est correcte ? Vous allez me dire que la bonne sortie est celle qui fait mouche et vous avez raison, mais la pétanque est souvent pratiquée de manière autodidacte, plus éclairée par des conseils plus ou moins avisés des copains dans les clubs, que sous l'égide d'un entraîneur, comme dans bien d'autres sports.C'est pourquoi les éclairages de vos expérimentations et savoir faire, sont toujours une mine d'inspiration, à l'image de votre livre, avec en prime une petite touche d'humour très appréciable.
Je vous adresse mes amicales salutations boulistiques.

Tout d'abord, je suis entièrement d'accord avec Didier : il y a la posture (le geste de l'ensemble du corps) et la sortie de boule... On peut avoir un bon geste, mais une très mauvaise sortie de boule (ce qui ne donne pas un bon résultat en général) et inversement, un geste pas académique mais une parfaite sortie de boule... En général, ça fait de bons joueurs, quand même !

Evidemment, si on peut allier "bon" geste et bonne sortie, c'est l'idéal...

Le défaut classique du débutant est de lâcher trop tôt la boule en raison d'un tir trop fort (retour de balancier trop rapide)... Ce lâcher étant précipité, il ne peut pas être dominé techniquement.

Comment "travailler" la sortie de boule ensuite...

Le problème... C'est que la pétanque a un côté mystique : un jour les boules sortent toutes seules, le lendemain, elles sortent n'importe comment... Alors, pour essayer de trouver une régularité... Entraînement et entraînement ! Il faut répéter et sentir... Si on sent que ça sort bien, c'est qu'il ne faut rien changer ! Par contre, quoi changer quand ça sort mal ?

La position de la boule, le diamètre, le poignet, le pouce, le moment du lâcher... Tellement de critères entrent en jeu ! Et je n'ai pas de solution miracle... Il faut "juste" écouter ses sensations et bosser en essayant des choses !

Mais malheureusement, la pétanque est ainsi faite, que c'est quand on croit avoir trouvé le truc, ben... Que le lendemain... "Ca ne marche plus"... (Citation de Ma Miss)

Merci Didier pour ce message !

@++
Sougil - Sorte de tee







Merci aussi à Didier...


Je pense que malheureusement la nature humaine est ainsi faite, avec sont lot de méchanceté, d’intérêts divers, ou autres travers. A partir du moment ou vous faites quelque chose vous vous exposez à la critique, bonne ou mauvaise. Comme au sein d'autres structures sportives, les luttes de pouvoir, ou d'influence, sont bien présentes, et bien mal venu celui qui suit son propre chemin en l’affirmant haut et fort, incontrôlable et incontrôlé. Votre influence au travers de votre blog fait peut être craindre à certains pour leur propre existence boulistique. Quelle motivation peut-on imaginer pour justifier d'une démarche aussi stupide ? La véritable richesse est celle que vos lecteurs peuvent vous témoigner, et celle que vous nous faites partager, ne changerz rien Gilles, ce n'est pas de représentants de comité de discipline dont nous manquons, c'est de gens comme vous qui nous font aimer notre discipline pour ce qu'elle est, et non pour ce que certains veulent en faire.
Nous vous accompagnons sur ce chemin tortueux.
Amicalement

Laurel & Hardy

Salut Gilles,

Voilà en photo le résultat de ma rencontre, de notre rencontre avec dans un premier temps, ton site, dans un deuxième temps ton livre et dans le troisième, avec toi : Théo, le petit Théo qui est devenu grand en peu de temps et moi Leïla !

Voilà, l'image parle d'elle même ! Tu nous a donné envie d'aimer la Pétanque dans ses noblesses des mots, du jeu et des règles !

En un mot et un prénom  ! MERCI GILLES :)

Leïla (et Théo)

Ben... Merci aussi à Clément...

Gilles, 
Mon Ami
Mon Frère

Heureux de lire qu'enfin tu as pu être entendu par des humains.
Heureux de voir le bout du tunnel, quelle que soit l'issue, elle sera au niveau de la "justice humaine", soit sans importance; ceux qui ont atteint le Nirvana de la pétanque, eux savent que tu fais partie des leurs. Les Passo, Salvador et autres Grands doivent pouffer d'autant de petitesse.
Lorsque j'ai rencontré Jango Edwards il m'a dit "Ici bas on a tous une mission, c'est de, un jour, quelque part, venir en aide à quelqu'un. Une fois que c'est fait le reste de notre vie ce sont des vacances"
Hé ben toi ça fait un bail que t'es en vacances mon pote!

Le rôle de la douleur, des déceptions et des idées noires n'est pas de nous aigrir, de nous faire perdre notre valeur et notre dignité, mais de nous mûrir et de nous purifier.  (Hermann Hesse) 

Tu as pleuré c'est bien. Non seulement cela prouve que tu as un cœur (mieux vaut briser son cœur que de ne pas s'en servir) mais en sus tu pisseras moins! Et puis ceux qui ne pleurent jamais sont remplis de larmes... Et comme le dit le Sage Julos Beaucarne "un pet retenu fait un abcès au trou du cul", c'est donc aussi bon pour la santé de ton rectum.

A présent l'heure de la leçon. Desproges t'a pourtant bien appris qu'on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui! Si tu creuses, tu comprendras que le moteur de toute cette ridicule et perfide affaire n'est autre que la jalousie. Lorsqu'on brille il faut s'y attendre...et s'en prémunir. La souffrance que tu as ressentie n'est jamais que l'effet du pouvoir que tu donnes à d'autres. Apprend, comme tu as appris l'art des boules, à ne JAMAIS donner AUCUN pouvoir à personne sur ton bien-être.

Ils ont voulu nous enterrer mais ils ne savaient pas que nous étions des graines (Proverbe mexicain)

Je te propose un deal: Tu m’apprends à tirer à 80% en faisant moitié de carreaux et je t'initie au karaté:-) Ça aide.

D'ici, là vivons heureux en attendant la relaxe et si pas vivons relax en attendant la sactionnette ridicule pour la forme.

Avec mon respect et mon indéfectible amitié Camarade

20.9.15

Et aussi à Xavier Espeja...Pour ces mots sur Facebook


Cette sensibilité là, j'y ai eu droit un soir de grande Finale au moment de l'apéritif d'Honneur, elle est le trait d'un homme de grande sincérité...J'espère que le verdict qui te sera rendu va enfin te permettre de souffler un peu sur cette pathétique condamnation et sur ceux qui t'y ont conduis...Ont dis souvent que les épreuves nous rendent plus fort, continue surtout de partagé le flambeau de ta passion avec cette plume et tes vidéos que l'on aime tant... ‪#‎JeSuisSougil‬ 
émoticône wink

Ainsi qu'à Lahoussaine pour ce simple mail...

Dans toutes les larmes s'attarde un espoir - Simone DE BEAUVOIR. J'ai compris l'esprit de la pétanque en lisant vos articles et j'ai même eu courage de m'inscrire dans un club il y a de ça 5 ans. Maintenant, je suis secrétaire de mon club que visite de nombreux campingcaristes. On leur organise même un concours " de l'Amitié". Grand salut de ma petite ville TIZNIT, Maroc. 

Bouh.... Merci à Franck pour ce message, ainsi que, encore une fois, à tous ceux qui m'ont soutenu...

Salutas,

Je t'ai lu ce matin et toute la journée du 19, je t'ai envoyé des messages virtuels d'encouragements pour cette épreuve. Toutes les semaines également (pas de verbe dans cette phrase).

Pour avoir vécu ces petites humiliations gratuites, mon moteur d'entrainement à jouer de la pétanque, c'est arrêté aux KLIF de TàT, cette année.

C'est grâce à la rencontre d'un vrai champion que j'ai cautérisé cette blessure et je te remercie. J'ai pleuré quant tu as gagné et pleure ce matin car tu as rencontré des visages bienveillant en cette journée du 19.

Et toi aussi, ton cœur 'Pétanque' que l'on a tenté de blesser va se remettre en mode 'joie dans la victoire'.

ATTENTION maintenant à l'annonce !!!

Avec mes deux petits jeunes nous avons gagné le concours B des 12 heures des Touches.

Ils m'ont offert le trophée et ont partagé.

Cette première victoire majeure, je l'attends depuis l'été 1976.

Cette victoire, je te l'a dédie.

Merci Gilles POUR TOUT CE QUE TOUT CE QUE TU  M'APPORTES.

On a blessé bassement un homme honnête, que justice soit faite : Bouffons les bouffons.

Les autres personnes : Mon père et mon frère.

Mon futur, ma transmission de cet art de vivre : Fanny, ma fille.

Mon quotidien : Ma femme Frédérique avec qui l'on partage nos joies et nos humiliations.

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tu fais parti des personnes qui changent "la Pétanque". C'est un genre de croisade humaniste.

La prochaine étape, la voici et elle peut alimenter ta réflexion :

"Comment gagner contre les tricheurs".

"Se fabriquer une armure mentale pour les battre sans les humilier"

Avec nos propres armes : Notre travail, notre gentillesse et notre talent.

Toi et moi, et plein de joueur ont été victime de ces salopards. 

A plus Gilles et merci encore.

"C'est bon de pleurer et c'est une force". 

Une fois que les yeux sont propres, tu as un regard neuf sur toi et sur les autres.

Samedi 19 de 5 heures du mat à dimanche 3 heures, il y avait un drôle d'Ange pour me regarder jouer. J'ai jouer mentalement un carreau gagnant en finale alors que je n'avait pas tiré de la journée.  J'ai pas vu son visage car en plus, il me tournait les dos et regardait ironiquement mon chemin tracé, il avait un costume blanc sobre. Ecrit en gros ; SOUGIL, pétanque apprentissage.

Maintenant, j'appuie sur envoyer.

Dors bien, l'ange

19.9.15

Comme souvent... Même toujours... Marcocol dit (sur Facebook)... Plutôt juste !

Il y a plus grave dans la vie gilles ,tu le sais.Toutefois,moi le ch'ti à qui tu as offert et dédicacé ton livre désormais coincé entre Rumeurs de jean- noël Kapferer et l'abécédaire du mal pensant de Jean -François Kahn,je souhaite que les gens qui t'ont jugé(pas facile de juger autrui si on ne porte pas un regard plein d'humilité déjà sur soi-même)porteront un regard sur l'ensemble et non sur la farce un peu potache d'un sacré garnement.De l'humour,surtout de l'humour ,profitez tous de ça pendant qu'il en est encore temps car la vie va si vite et parfois si mal...En ce qui concerne la sensibilité,j'avais un ami qui disait toujours:"j'aime les hommes sensibles,c'est la preuve de leur forte humanité"...Voilà ,c'est tout ce que j'avais à dire ,pour le reste ,je l'ai dit en temps voulu sur mon blog,"on aura presque tout vu" mais probablement qu'il n'y avait rien à voir et que" l'affaire" n'avait pas lieu d'être...



@++
Sougil - Marque au col