Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

16.4.14

Aux mages...

T’as vu Dédé
Enfin non t’as pas vu
Puisque pour ma finale Dédé
Tu n’étais pas là
Peut-être que quand même tu auras su
On peut toujours rêver
Mais ce que je peux dire
C’est que tu m’auras manqué
Même si j’aurais pu faire pire
Tu ne m’as pas félicité
Tes grands yeux ne m’ont pas dit bravo
Tu ne m’as pas dit que je le méritais
Car je sais que tu l’aurais fait
Pas parce qu’en finale un jour tu m’as battu
Mais parce que tu étais un vrai joueur
Tu savais que pour gagner il faut la vertu
Dédé je savais que tu avais du cœur
Tu as toujours eu de bons mots pour moi
C’est pour ça que je t’estimais
Tu étais franc juste et jamais sournois
Les boules non seulement tu les jouais
Mais en plus tu les vivais
Car tu étais un exemple de joueur
Dédé tu m’as vraiment manqué
Comme je ne sais pas dire
Alors j’ai décidé de l’écrire
Ces mots iront peut-être jusqu’à Solange
Je vais arrêter là mes louanges
Vraiment Dédé
Tu m’as manqué
Et juste
J’avais envie de le marquer...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Gilou,
Tu commences en écrivant : T'as vu Dédé.
Je vais répondre : non Dédé tu n'as pas tout vu.
Bravo Gilou pour le deuxième.
Maintenant les finales : facile.
Yoyo

Souef Gilles a dit…

Merci Yoyo...

Je ne sais si Dédé aurait regardé jusqu'au bout...

Mais ce que je sais c'est que gagner en équipe fait plus plaisir pour ses partenaires que soi-même !

@++
Sougil - Doubiste