Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.
INFORMATION : Inutile de m'envoyer un message pour que je vous dise pourquoi vous manquez les boules à gauche, à droite, devant ou derrière... Toutes mes conseils sont dans mon livre... Pas la peine de me demander, non plus, avec quelles marques de boules jouer, ou quel type, ou si elles sont trop grosses, trop petites, trop lourdes ou trop légères... du moment qu'elles soient rondes !
Merci !

25.10.12

Un film pour Leila


J'ai la chance (Enfin je paye pour ça) d'avoir Canal... Même si je regarde peu la télé, vu que j'étais malade ces deux derniers jours, là, j'ai regardé...

Et j'ai vu un très beau film !
Ça s'appelle donc "La source des femmes", ce qui est quand même mieux que "Les femmes fontaines", l'héroïne, qui s'appelle Leïla, est belle à en devenir chameau, les décors (Je soupçonne le Maroc, même si je ne crois pas que ça soit stipulé) sont sublimes et l'histoire est un appel à la liberté, l'intelligence et le droit de tous, et surtout des femmes...

Un film à voir...




Par contre, j'ai aussi vu "The artist"... Certes c'est original et les deux acteurs sons bons... Mais, comme d'habitude j'ai envie de dire, le barouf (Mot qui ne vient pas de l'arabe comme on aurait pu le penser mais de l'ancien occitan, enfin, selon google) médiatique qui a été fait n'est pas à la hauteur du film...

@++
Sougil - Ciné canon

Aucun commentaire: