Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

28.10.12

L'esprit de la petanque

Je souhaiterais rebondir, tel une ATX au championnat du monde, sur un récent commentaire de M. le futur décorateur d'intérieur, spécialisé rideaux d'ambiance... A savoir... Pierre Fieux.

"Je fais partie de ceux qui pensent que le règlement ne doit pas être interprété de manière aveugle".

Ça, c'est ce qu'il dit... Et je suis totalement d'accord avec lui...

J'aime bien discuter avec un super arbitre de notre département, Jean-Marie Mehouas... Vous savez, le petit chauve qui a officié durant les Masters. Voila un homme intelligent qui, je l'espère fera avancer la pétanque, et son règlement parfois absurde, dans le bon sens...

Et que dis ce bon Jean-Marie ?

Comme Pierre ! Il ne faut pas un arbitrage zélé, autoritaire, totalitaire... Mais, un arbitrage qui soit dans l'esprit ! Je ne vous donnerai pas l'intégralité de la teneur de nos échanges, mais, je peux vous affirmer qu'on est en parfaite concordance : Bien sûr, il se doit d'être solidaire de ses collègues du corps arbitral, lorsqu'il y a un certain passif, mais, je trouve cet homme à la fois, juste, droit et honnête... Ce qui par les temps qui courent, comme une Nexius mal tombée au championnat du monde, n'est pas si fréquent...

Qu'est ce qu'arbitrer dans l'esprit ?

Autoriser des petites entorses ! Du moment qu'elles n'influencent pas le jeu, d'un point de vue technique et moral,  lui même... Je pourrais vous en donner des tonnes ! Car le règlement et la pratique sont parfois en discordance complète...

Pour revenir à la partie de Millau en doublette que j'ai récemment diffusée, je m'étonne, par exemple, qu'on ait temps parlé du temps que prenait le jeune Rocher (Gueven, il est vrai que dans cette famille, il est difficile de se faire des prénoms tellement ils sont tous forts !), alors que moi, ce qui m'a plus gêné, c'est plutôt qu'il avait parfois un peu tendance à sortir du rond... Comme quoi, on n'a pas tous la même vision du jeu !

@++
Sougil - Ce pire rite

1 commentaire:

Laurent a dit…

Les 2 mon capitaine, à la fois le fait qu'il sorte les pieds du rond et qu'il prenne plus que la minute pour jouer certaines boules.
Cela n'enlève rien à la qualité du joueur sauf que la règle de la minute fait partie intégrante du jeu de boules. Je suis encore tout à fait d'accord lorsqu'une équipe discute le bout de gras pour savoir quelle option suivre lors d'un tournant de partie, car là quelque fois je trouve qu'une minute pour évoquer les différentes pistes et solutions et en choisir une c'est court, autant une fois quelle est prise une minute pour la jouer c'est suffisant.