Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

15.12.13

Carton orange !

C'est le flou artistique !

On a encore eu un drôle de carton ce matin ! Marc Alexandre en a perdu son latin : Mettre un carton orange après un tir à la gagne sur une boule non marquée... A quoi ça sert ?

Didier (Excellent arbitre) a eu la gentillesse de m'envoyer ce message cette semaine en réaction à cet article :

Bonjour Gilles,
J’aime bien venir sur ton blog : on y apprend plein de choses.
(...)
Ce n’est pas parce que je connais très bien Françoise Brandao que je veux la défendre mais parce que je pense qu’elle n’a pas tout à fait tort ! Je dis ceci sans avoir vu la partie et je vais donc être prudent. Voici quelques éléments de discussion :
Concernant les cartons : même si le règlement ne les mentionne pas, cela fait plusieurs années déjà que le Code d’Arbitrage (voir pièce jointe) en fait obligation aux arbitres. Il fait également mention du sifflet ! Rappel : il y a une remise à zéro des sanctions à chaque partie.
Plus globalement, le règlement de notre sport favori est complété par des décisions du CNA et des recommandations du pool des arbitres . Ces recommandations sont ainsi régulièrement diffusés au corps arbitral sur la manière de gérer les situations. Par exemple, voici ce qu’a diffusé le président du CNA sur la manière d’arbitrer un dépassement de temps :
******
COMMENT INTERVENIR EN CAS DE DÉPASSEMENT DU TEMPS ?
Dans le cas précis de dépassement du temps, il a été décidé en réunion du pool, que l'arbitre devait prévenir le joueur quelques secondes avant la minute en lui précisant le temps qu'il lui restait. J'ai même "joué" le geste de l'arbitre qui s'avance vers le joueur pour lui dire " monsieur (ou madame), il vous reste 15 secondes.
Si au bout de ces 15 secondes (on peut attendre jusqu'à une vingtaine...) la boule n'est pas lancée, l'arbitre s'avance à nouveau vers le joueur et lui donne un carton jaune, en lui précisant qu'il a, à nouveau une minute pour jouer, avant de recevoir un carton orange signifiant l'annulation de la boule.
On recommence la même procédure et si après avertissement oral, la boule n'est pas lancée, l'arbitre s'avance à nouveau vers le joueur, lui donne un carton orange et LUI DEMANDE DE LUI DONNER LA BOULE QU'IL POSE EN TERRAIN INTERDIT. On annule la boule AVANT qu'elle soit jouée.
RAPPEL POUR ÉVITER LES CONFUSIONS :
Dans les autres cas, on doit attendre que la « boule faute » soit jouée pour l'annuler et je rappelle que lorsqu'une boule jouée est annulée par l'arbitre, tout ce qu'elle a déplacé doit être remis en place, à condition d'avoir été marqué. Si le but et/ou les boules n'étaient pas marqués, tout reste en place... sauf la boule annulée, qui dans les deux cas est déposée par l'arbitre hors du terrain.
J'espère que ce cas de figure est clair maintenant et qu'à force, on arrivera à harmoniser nos interventions.
Bien amicalement
Jean-Claude Dubois
******
Ceci peut également t’intéresser :
*****
Tout avertissement, pour être officiel, devra avoir été formulé au joueur, si possible, avec présentation d’un carton jaune. L’annulation d’une boule ne pourra intervenir que dans un deuxième temps, sauf lorsque cette boule est JOUÉE DE FAÇON IRRÉGULIÈRE. Dans ce cas, l’arbitre ANNULE DIRECTEMENT LA BOULE et présente au joueur le carton orange.

L’avertissement doit être donné au joueur
                               - qui « balaie » le terrain avant de lancer sa boule
                               - qui mord le cercle de lancement
                               - qui met trop de temps pour jouer
                               - qui « ennuie » son adversaire (qui fait du « cinéma »)
                               - qui allume une cigarette sur le terrain (d’honneur)
                               - qui utilise son téléphone portable
                               - qui mesure avec les pieds
                               - qui conteste une décision
                               - qui s’entraîne sur le terrain voisin… etc … en lui présentant le carton jaune
                                              
La boule doit être annulée directement, sans avertissement préalable, quand elle est jouée de façon irrégulière. Dans ce cas, l’arbitre doit la siffler et si l’adversaire ne demande pas l’application de la règle de l’avantage, il doit la sortir du terrain de jeu (après avoir remis en place tout ce qu’elle a déplacé…). Ceci s’applique à tout joueur
                               - qui ne joue pas du bon cercle (ou volontairement qui joue en dehors de ce cercle)
                               - qui sort du cercle en tirant
                               - qui tire en faisant plus de trois pas au provençal
                               - qui a déjà reçu un carton jaune et qui récidive, ou qui commet une deuxième faute méritant un deuxième carton jaune, pendant la même partie.
DEUX CARTONS JAUNES = UN CARTON ORANGE : → BOULE ANNULÉE
*****
Françoise n’a donc pas appliqué la procédure recommandée.
Mais que c’est-il passé avant ? Y avait-il de la tension dans cette partie ? Si c’était le cas, son attention a sans doute été détournée et dans sa tête elle était plus dans la gestion d’un conflit que dans la gestion du jeu. Je sais que par moment, ce n’est pas évident d’arbitrer parfaitement et sereinement.
(...)
Pour finir, les décisions prises par le comité directeur sont ici : http://www.portail-ffpjp.fr/index.php/fr/cd et sont pleines d’enseignements sur l’arbitrage mais aussi sur la gestion de notre sport au plus haut niveau. Donc à suivre …

Très cordiale poignée de main.


Problème... La note nous dit que c'est la boule jouée qui est annulée (Qu'en est-t-il, d'ailleurs, si c'est la dernière de la mène, que rien n'est marqué... Et que le joueur a frappé à 5 ?). Or l'article officiel 34 de la pétanque nous dit ça :
Article 34 – Sanctions
Pour non observation des règles de jeu, les joueurs encourent les sanctions suivantes :
1) Avertissement ;
2) Annulation de la boule jouée ou à jouer ;
3) Annulation de la boule jouée ou à jouer et de la suivante;
4) Exclusion du joueur fautif pour la partie ;
5) Disqualification de l’équipe fautive ;
6) Disqualification des deux équipes en cas de connivence.

Ce qui est confirmé par le code de l'arbitrage. Le "Ou à jouer" est important ! La logique voudrait que si on ne peut pas annuler la boule jouée, on devrait annuler la suivante... Enfin ce n'est que mon avis !

Bon... Bien évidemment, je précise, comme toujours, que je n'ai rien contre les personnes, quelles qu'elles soient ! Et que, par mes critiques et remarques, j'essaye juste de faire un peu avancer la pétanque... Mais, la première fois, madame l'arbitre a fait du zèle en mettant le carton à Bezandry deux secondes après le bip. Et la seconde, qu'aurait fait M. l'arbitre si le tireur, de sa dernière boule avait frappé à la gagne la boule non marquée de Suchaud ? Il ne pouvait pas l'annuler puisque la boule frappée n'était pas marquée !

De plus... Selon la note du CNA ("Conseil National de Arbitres" je suppose) - L'arbitre DOIT interrompre la concentration d'un joueur pour l'avertir qu'il n'a plus que 15 secondes avant de jouer ! Je trouve que... C'est n'importe quoi !

Quelle devrait-être la bonne manière d'arbitrer selon moi alors :
- Si l'arbitre constate un premier dépassement de temps (peu conséquent - moins de 30 secondes) - Avertissement oral.
- Si l'arbitre constate un second dépassement de temps (peu conséquent - moins de 30 secondes) - Avertissement "jaune".
- Si l'arbitre constate un troisième dépassement de temps (peu conséquent - moins de 30 secondes) - Avertissement "orange" - S'il peut, l'arbitre intervient avant que le joueur n'envoie sa boule pour l'annuler - Si le joueur a déjà envoyé, l'arbitre annule la boule suivante ! Si c'est la dernière boule de la mène, l'arbitre prendra la décision d'attribuer le nombre de points qui lui semble juste à l'équipe qui le souhaite ! Il agira donc de manière juste et pragmatique !
- Si le dépassement de temps est exagéré (plus de 30 secondes) et que manifestement le joueur n'est pas prêt à envoyer, l'arbitre intervient pour demander l'obligation de jouer ! Si la boule est jouée dans les 20 secondes, l'arbitre avertira oralement En cas de récidive il avertira "orange". Si la boule n'est pas jouée dans les 20 secondes, l'arbitre intervient avant que le joueur n'envoie sa boule pour l'annuler (Avertissement orange direct !)- Si le joueur a déjà envoyé, l'arbitre annule la boule suivante ! Si c'est la dernière boule de la mène, l'arbitre prendra la décision d'attribuer le nombre de points qui lui semble juste à l'équipe qui le souhaite ! Il agira donc de manière juste et pragmatique !
L'arbitre ajustera ce règlement en fonction des conditions de jeu : Gène du public, d'un adversaire, intempéries... Etc... Le tout étant d'arbitrer de manière intelligente et juste, en se mettant à la place du joueur (Faire preuve d'empathie...) et de surtout faire en sorte qu'il n'y ait pas d'excès.

En gros, il ne faudrait pas arbitrer qu'au règlement mais aussi et même surtout humainement ! Même s'il y aura toujours des erreurs, puisqu'elles sont humaines ! De plus... Trop de règlements tuent le règlement ! Il faudrait qu'un seul et unique règlement, qui regroupe tous les textes. Que ce règlement soit le même pour tout le monde, joueurs et arbitres, du nord comme du sud... Et donc... Appliqué par tous de la même manière, quelque soit la compétition ! C'est ce que je m'évertue à dire depuis longtemps ! Enfin... Et pour finir... Beaucoup plus sanctionner les incivilités doit être la première chose à réglementer très sérieusement !

@++
Sougil - Huit tropiques

Aucun commentaire: