Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

29.6.11

En vers et contre tous :



Il y a des sujets qui ne vous regardent en rien, qui n’ont rien à voir avec vous, des trucs qui n’ont pas à être lus, n’est-il- pas ? Par exemple : Mes lunettes, n’est-il pas ?




Depuis l’âge de 16 ans, à la petite cuillère, (car ça nous change un peu de la louche...) je porte des lunettes. C’est à cause du vieil écran de télé noir et blanc que j’utilisais pour brancher mon antique (quoi que moderne à l’époque) ordinateur Sinclair ZX81 (C’était le dinosaure des PCs !), qui m’a tout niqué les yeux (J’étais précoce… Euh… Pour ce qui concerne l’informatique). Je vous laisse googlelisé le « Sinclair ZX81 », Le tyrannosorus rex de l’intelligence artificielle, la dite intelligence qui n’a jamais été aussi bien adjectivée depuis, même à sec.



Ma première paire (De lunettes ! Hum… C’est quand même le sujet du jour…) était bleue électrique. Un vieux copain (très vieux même ! ;-) ), m’en a rappelé à leurs bons souvenirs dernièrement ! En quart de finale du national de Saint Nazaire contre Le Dantec, un spectateur avait ironisé sur mes lunettes bleues… Pinaise… On avait même perdu à 12 ! Snif…




« Ca lui donne un air rigolo » avait affirmé le vendeur, en parlant de moi… Moi ! Tirant une gueule de trois pieds de long devant la glace, et ne me faisant pas rire du tout. Tout le monde se foutait de moi et de mes lunettes de schtroumf. Les gens sont durs, alors depuis, je me suis fait pousser le bouc, et il me sert... (Oui ! Il y a bien un jeu de mot là-dessous !)

Ces binocles avaient l’avantage de me permettre de passer devant tout le monde dans les files d’attentes, car si un pékin me reprenait expressément, je lui retournais un « A que, désolé, c’est à monture, vielle branche » façon Johny Hallyday, car mes dons de voyance, améliorés grâce à ces magiques lunettes, m’avaient flashées la future pub. Je le comprends ce pauvre jauni, il a agit dans l’optique de filer en tropiques pour sa retraite.

Après, je n’ai acheté que des lunettes passe-partout, pour autant, je ne suis pas toujours autorisé à la sod… Oups ! J’ai failli donner une certaine note de romantisme à cet article, je trouvais, pourtant, le moment venu, comme un père vert à lunettes bleues.

J’aime la forme des lunettes. De face, elles représentent l’infini [\infty. A la verticale elles ont une forme huit [8]. « Le cerveau », (bâââ… Seuls les vieux peuvent se rappeler de ce film) passait de L’infini à huit en un dixième de seconde, sauf qu’il ne portait pas de lunettes et que donc cette référence est absolument absurde. C’est vrai. Mais, j’estime que si vous réussissez à lire les articles de ce blog qui n’ont pas traits à la pétanque, c’est que vous aimez, au moins, un peu, l’absurde aussi. Je ne vais quand même pas faire un code couleur pour les genres d’articles ! Le bleu pour les sérieux parlant de pétanque, le rose pour les loufoques et les verts pour les originaux. Non ! Ca rappellerait trop nos pauvres politiciens. Pis, la madame le pen serait capable de m’appeler pour me dire qu’il n’y en a pas en bleu-blanc-rouge, hors, moi, les cons, je préfère les éviter. C’est pour ça que je porte des lunettes, je les vois arriver de plus loin.

@++
Sougil – Love Talbot


PS :
Une petite contrepèterie m'est venue au sujet des derniers championnats de France Triplette : C'était du rude à Soustons !
Hum...

2 commentaires:

Jean-Michel a dit…

Ahhh le ZX81 et ces 0,6K de mémoire, son clavier tactile, il en a enrichi des opticiens... Moi je lui ai échappé, il faut dire que mes parents râlaient à monopoliser la télévision, par la suite je me suis modernisé : un Amstrad CPC464 avec 64k de mémoire et 32 couleurs !!! un lecteur de cassette pour charger des jeux en moins de 15 minutes !!! Lui non plus n'a pas eu mes yeux ! Finalement c'est mon boulot où je passais 4 à 5 h par jour sur un PC qui à eu raison d'eux (pas trop fort heureusement). J'ai touours refusé les lentilles, car, sans conteste, je suis bien mieux avec les lunettes... comme quoi j'aurai peut être du abuser du ZX81.

Sougil a dit…

Maiiiis moi aussi j'ai eu le CPC 464 ! (Le 6128 était trop haut de gamme !)
Je développais plutôt avec et moi aussi réglais mes têtes de lecture de magnéto au tourne vis ! :-)

@++
Sougil - En sept râles