Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

26.5.14

Trouver son jeu

Une petite réflexion après un championnat de ligue doublette !

J'ai regardé un bon morceau d'une partie opposant Bruno Rocher à William Aubert... William a littéralement dominé au point son homologue qui était, on peut le dire, perdu ! Bon... Bruno Rocher gagnera quand même cette partie (Et la ligue !) grâce à une belle refente, alors qu'il était 2 boules à 5, 11 à 11 et presque pendu !

Lorsqu'un pointeur n'a pas son rendement habituel, plutôt que de s'évertuer à jouer "compliqué", je crois qu'il devrait, au contraire, essayer de simplifier son jeu au maximum, en s'évertuant surtout à bien sortir les boules et en faisant des donnes plus "proches"...Même s'il est bon envoyeur !

Regardez, par exemple, la finale PPF de Rémy Galleau !



Intelligemment, sur un terrain difficile et aléatoire, il a envoyé les boules bassettes et natures ! C'est très efficace sur ce genre de terrain... Même si, évidemment, on peut aussi se perdre de cette manière également...

Sinon, personnellement, une moyenne de tir affligeante le matin... d'environ 3 sur 10 ! (Vi... Ca m'arrive... Encore !). On s'en sortira quand même grâce au point, car c'était un terrain de pointeur et j'en avais un excellent avec moi !

Ca sortait bien mieux l'après midi, mais comme déjà dit, pratiquement une à deux casquettes par mènes contre Guewen Rocher (Ca m'apprendra à dire du mal de son père ! :-D ) avec Maxime Vanel ! J'ai plus fait reculer les boules qu'avancer et eux ont quasi fait le mille ! Et quand on fait autant de casquettes... J'ai beau réfléchir, je ne vois, par contre, aucun remède !

@++
Sougil - Anne balise

3 commentaires:

chris a dit…

si il y aune solution : tirer pied nu !!!!!!

Bouille a dit…

Ce que tu dis concernant les faiblesses passagères (en l’occurrence ici le point) est vrai à savoir qu'il faut simplifier.

C'est un peu comme dans tous les sports ; lorqu'on est dans le rouge ou la difficulté, il faut revenir aux fondamentaux et arriver à re-réciter ses gammes...simplement.

Plus facile à dire qu'à faire puisque dans ces moments, la tête prend le dessus, je dirai même le côté obscur de la tête prend le dessus. Et c'est à ce moment qu'il faut avoir la lucidité nécessaire pour se rendre compte que ça va plus et arriver à refaire ce que l'on sait très bien faire quand tout va bien...


Souef Gilles a dit…

Mais c'est interdit Chris !

Et vi Bouille ! Au tir, c'est différent techniquement... Par contre le côté psychologique est encore plus important !

@++
Sougil - C'est chaud