Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

23.5.14

Le (ou les) partenaire(s) parfait(s)


Bernard a repris du service... Et comme le dirait un rappeur de bas étage : Ca fait ziziiiiiiire !

Et en plus... Il a encore écrit un excellent article, qui donne, une fois de plus, matière à réponses et réflexions ! Allez le lire et le commenter !

Le parfait partenaire existe-t-il ?

J'ai souvent démontré par l'absurde, notamment en ce qui concerne le règlement... J'aime bien cette méthode de raisonnement ! Pour parlementer des relations humaines, je ne pense pas vraiment qu'on puisse "démontrer" mais, on peut, par contre, avoir des avis... Voire, des envies...

Certains parleront d'égocentrisme, alors que je préfère utiliser empathie, mais... Lorsque je parcours un texte comme celui qu'a écrit Bernard, je me mets à la place de son Marcel Fictif et à la place de Bernard aussi ! Bref... J'ai cette manie, non pas de tout rapporter à moi, mais de toujours penser à moi à la place de...

J'ai déjà quelques fois joué avec Bernard en plus ! Et donc... Je peux me représenter en Marcel Fictif ! En effet, on ne peut pas écrire un texte comme celui-ci, sans penser à une ou des personnes en particulier ! Enfin... A mon avis... Et même si... "Marcel bien évidemment n'existe pas, ne le cherchez pas sur les terrains m'entourant, ou ailleurs..."

Bon... D'emblée... Je ne peux pas être M. Fictif, pour la simple et bonne raison, c'est que j'aime changer de partenaires souvent (On parle de pétanque) ! D'ailleurs, on en a déjà parlé, de vive voix, avec Bernard ! Nous sommes "différents", pour ça... Lui préfère toujours jouer avec les mêmes sur le long terme, moi, non...

La question n'étant pas de dire c'est mieux de telle ou telle manière !

Je suis encore moins M. Fictif car je ne suis pas dans ce qu'on peut appeler un "grand club", je ne me suis jamais dit "bon tireur", même si, il est vrai, je suis capable du meilleur, comme du pire ! C'est d'ailleurs pour ça que je ne me dis pas "bon tireur" ! Mais je m'entraîne dur ! Tant techniquement que mentalement ! En fait... Je suis quand même un peu M. Fictif !

Et je vais prendre la défense de ce bon Marcel ! (Non non Marcocol, je ne parle pas de toi !).

Il n'y a pas de partenaire idéal ! Enfin... A mon avis ! Il y a DES (D'où l'envie de jouer avec plusieurs personnes) partenaires avec lesquels le feeling passe, l'entente humaine et tactique est bonne, les relations de jeu se passent bien... Pour autant... Le partenaire idéal n'existe pas ! Ce jeu est si mental, et même... Humain, qu'il est, je crois, normal, qu'avec certaines personnes, ça passe... Et d'autres... Ca passe moins bien ! Ce n'est d'ailleurs pas une question de niveau !

Je l'ai déjà écrit... Je crois qu'en pétanque, il vaut mieux jouer avec des gens qui nous ressemblent !

Bon... Par contre... Se monter plusieurs fois pour le même concours, ça, c'est pas terrible ! Même si ça ne peut aussi être qu'une erreur de distrait ! Je ne crois pas l'avoir jamais fait... Mais c'est le genre de truc dont je suis parfaitement capable !

Changer fréquemment de partenaire est tout le contraire de jouer "cavalier seul" ! C'est plutôt échanger avec plus de monde, et donc est l'inverse d'une démarche égoïste !

J'ai l'impression que Bernard voit comme une infidélité (le terme ne me semble pas exagéré) le fait que son partenaire habituel joue avec d'autres... Moi, je vois plutôt une volonté de liberté et d'échange ! Car... Et je suis entièrement d'accord, la pétanque, ce n'est pas une vie de couple, mais qu'un jeu !

On se doit, en tous cas on essaiera, d'être lucide par rapport à son comportement, son niveau et la gestion du mental ! Mais... A mon avis... En tous cas, personnellement je résonne comme ça : On ne joue pas avec le souci du regard des autres ! On joue pour le plaisir, personnel ET de l'équipe ! C'est parce que le plaisir personnel ne peut être atteint que dans une bonne ambiance collective, qu'on jouera avec des gens avec lesquels on se sente bien ! Même si le partenaire idéal n'existe pas !

Evidemment... Que la pétanque est un sport où on gagne collectivement ! Euh... Surtout pour le schizophrène qui joue en tête à tête !

@++
Sougil - Gaston Imaginé

4 commentaires:

Bouille a dit…

Je suis d’accord, le partenaire idéal n'existe certainement pas (ce que peux aussi très légitimement penser notre partenaire....).

Ceci dit, on peut essayer de s'en rapprocher.

Je n'ai pas la même approche que toi. Je joue très souvent avec le même copain pour deux raisons principale :
- d'abord parce que c'est un pote
- ensuite parce que l'on en quasiment la même vision du jeu et que la partie s'enchaine bien, sans débats sans fins qui sont consommateurs en concentration et influx.

Perso, je me pose juste la question de savoir si je veux jouer avec une personne ou pas. C'est oui ou c'est non et c'est pas plus compliqué que ça...




Vellereille a dit…

Bonjour,

En règle générale, je préfère jouer avec mon partenaire habituel, qui est également mon meilleur ami. C'est un très bon pointeur et on échange rarement plus de dix mots sur une partie.

S'il n'est pas disponible, je n'ai pas d'exclusive quant au choix d'un remplaçant s'il s'agit de disputer un concours peu important ou une partie d'entraînement.

Si je vise vraiment le résultat, je préfère jouer avec un joueur d'un niveau au moins équivalent au mien. Qu'il me soit sympathique ou non n'a aucune importance, à partir du moment où il fait correctement son boulot, ça me suffit.

La seule chose que je déteste vraiment, ce sont les bavards impénitents qui n'arrêtent pas de parler pour ne rien dire :))).

Anonyme a dit…

bonjour,

Il a bon dos " le Marcel..."Et pourtant ,ça fait des années qu'il "chauffe"...

Trève de plaisanteries,j'ai donné mon petit avis sur le blog de Bernard.

Peut-on assimiler la pétanque à un couple?
Fidélité,osmose plus que passionnée,trahison,séparation, on pourrait en discuter longuement...

Les diverses mutations et changements de cap du haut-niveau nous montrent qu'il n'y a pas d'états d'âme en la matière et que l'on jette bien souvent ce que l'on a adoré hier.

J'aime bien la recherche de Bernard en la matière,si elle est un peu idéaliste,la recherche du partenaire idéal qui n'est vraiment pas tout à fait parfait (comme nous tous ) montre une inclinaison certaine pour d'autres satisfactions que la victoire.

Marcocol le vrai marcel

cyrrius a dit…

bonjour,

je pense que lorsque l'on a trouvé son partenaire idéal( la, je parle de pétanque, mais ça pourrai l'être aussi dans la vie) et que tu joues depuis plus de 30 ans avec et que la faucheuse te l'enlèves, trouver un équipier et arriver à trouver ton jeu cela devient très compliqué.

en fait chacun a son partenaire idéal, celui qui lui permettra de jouer son meilleur niveau.....