Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

30.5.14

Et... Un livre pour mon 1000ème abonné Youtube !

J'aime bien faire ce petit cadeau par surprise !

Je ne pouvais pas l'annoncer, mais, j'avais prévu pour mon 1000ème abonné Youtube de lui envoyer mon livre !

Bon heureusement, il n'habite pas à l'autre bout du monde je pense...

Je vais donc contacter Jean-Jacques pour lui proposer le petit cadeau ! Et espérant qu'il ne croit pas à une arnaque !!!

J'en profite, encore et toujours pour remercier les lecteurs, les visionneurs, les posteurs et les imposteurs (Dont moi !) aussi !

Merci aussi à Claude Barraud, pour son éloge suite à mon portrait sur Boulistenaute... C'est moi qui suis honoré de sa contribution au livre, et non l'inverse !

Enfin... Mon stage se remplit petit à petit mais n'est pas encore complet ! Alors on se dépêche ! Marcocol... Si tu veux visiter le Puy du Fou et corriger ta faucheuse... C'est le moment !

@++
Sougil - Dans l'Emile Mimile

27.5.14

Etre en ligne

Pour le tireur, le plus difficile, c'est de déclencher et d'être en ligne !

Mais, pour une fois...

Là...

Je suis bien en ligne !

Merci à Mamasse et à toute l'équipe Boulistenaute ! Cette page permettra de répondre à ceux qui se demandaient qui j'étais... Si si ! On m'a demandé plein de fois ! ;-)

@++
Sougil - Porc très triste

26.5.14

« J’ai entendu dire que des joueurs de pétanque ont appris à jouer en lisant des livres ! »

Message de Leïla :

De Juillet 2013 à Mai 2014, dix mois…c’est presque une année ! Me voilà enfin à t’écrire :-) !
Que le temps passe vite. Que le temps est long. Selon où l’on se place !

Comme, selon où l’on se place, j’ai voulu optimiser le temps et j’ai obtenu un diplôme en Médiations Citoyennes. Je suis donc médiatrice Citoyenne.

Être diplômé en Médiations Citoyennes, cela a pour but d’être, « des médiateurs, qui sont susceptibles d’intervenir dans des situations nécessitant la création ou recréation de liens entre individus ou groupes, dans les différents domaines : social, culturel, éducatif et environnemental, dans le respect de la déontologie spécifique à la démarche de médiation. Le diplôme répond aux profondes transformations affectant la société européenne au cours des dernières décennies (urbanisation croissante, changements environnementaux, inégalités sociales et économiques, migrations interculturelles…), à l’origine de nombreux problèmes de « vivre ensemble », dans un contexte de réduction du rôle omnipotent des pouvoirs publics au profit de régulations accordant une plus large place aux acteurs locaux (collectivités locales, administrations déconcentrées, organismes consulaires, entreprises et associations d’insertion, associations à vocation socio-éducatives, culturelle, environnementale…). »

J’avoue, c’était difficile et prenant (émotionnellement !). Entre mes va et vient maison-hôpital, hôpital-maison, j’ai réussi ! Merci Carine :-)

Ensuite…Je ne sais pas pourquoi, un matin je me suis réveillée et je me suis dite « Je vais présenter ma candidature » ! Non ! Pas pour être candidate dans une quelconques élections politiques J ! Mais, pour faire parti du Comité Départemental de mon secteur.

Ma candidature a été acceptée. J’ai été élue (avec d’autres)…et l’aventure continua !
J’ai présenté l’examen d’arbitre. Je l’ai réussi. Merci A.

Je suis devenue Madame l’arbitre ! Maintenant, sur un terrain en tant que joueur, cela change ! Non pas qu’avant l’attitude était différente, mais quand tu connais le règlement, le regard change ainsi que le jeu ! Ce n’est pas toujours facile, il y a toujours des doutes, des oublis et quand cela arrive, tu es scruté, commenté voir analysé mais (presque) jamais dans la sympathie ou le respect ! Voir dans les deux !

L’avantage d’être dans un comité et en plus d’être arbitre, c’est que tu as les informations de ton comité et de ta fédération, d’autres comités et d’autres fédérations, que tu rencontres d’autres personnes et que tu découvres d’autres personnalités en dehors des terrains.

Une fois que tu as découvert et appris certaines choses, tu te dis « mais pourquoi dans ton club, je ne retrouve pas les informations qui sont diffusées par les comités ou les fédérations ! ». Réponses : Mystère et boule de gomme !

Bref !...

« J’ai entendu dire que des joueurs de pétanque ont appris à jouer en lisant des livres ! »…Voilà, comment un jour un joueur m’a interpellé ! « Ben ! Oui ! Je sais ! Moi, la première. Pourquoi ? Cela te dérange ! » Voilà, ce que je lui ai répondu !

Je n’ai pas beaucoup joué en ce début de saison ! Mes petites participations aux concours ne m’ont pas permises d’être satisfaite ! Mais….J’ai participé aux qualificatifs : Départemental triplettes féminines et nous sommes arrivées en 1/8 ! Mazette ! Jouer sur le carré d’honneur :-)


…Nous n’y sommes pas restées longtemps ! Néanmoins c’était une belle expérience ! Pour me concentrer j’ai parcouru et lu tes différents articles à défaut de relire ton ouvrage, car je l’ai prêté et on me l’a égaré (cette interférence néfaste à ma concentration, je ne l’ai su qu’après les qualifs !) Une prof de français me disait souvent « on, c’est un con » ! Je vais plutôt dire « on, a la tête en l’air » ! Bref ! Mes petites lectures ont servi…Si, si ! Je t’assure !

Et pour finir, je suis entrain de lire « Pétanque quand tu nous tiens ! Je ne veux pas faire de « mimétisme », mais comme dit un transmetteur de savoir et de mémoire « toutes les publications sur la pétanque devraient être achetées et lues ! » !

Pétanquement Vôtre.

Leïla

Trouver son jeu

Une petite réflexion après un championnat de ligue doublette !

J'ai regardé un bon morceau d'une partie opposant Bruno Rocher à William Aubert... William a littéralement dominé au point son homologue qui était, on peut le dire, perdu ! Bon... Bruno Rocher gagnera quand même cette partie (Et la ligue !) grâce à une belle refente, alors qu'il était 2 boules à 5, 11 à 11 et presque pendu !

Lorsqu'un pointeur n'a pas son rendement habituel, plutôt que de s'évertuer à jouer "compliqué", je crois qu'il devrait, au contraire, essayer de simplifier son jeu au maximum, en s'évertuant surtout à bien sortir les boules et en faisant des donnes plus "proches"...Même s'il est bon envoyeur !

Regardez, par exemple, la finale PPF de Rémy Galleau !



Intelligemment, sur un terrain difficile et aléatoire, il a envoyé les boules bassettes et natures ! C'est très efficace sur ce genre de terrain... Même si, évidemment, on peut aussi se perdre de cette manière également...

Sinon, personnellement, une moyenne de tir affligeante le matin... d'environ 3 sur 10 ! (Vi... Ca m'arrive... Encore !). On s'en sortira quand même grâce au point, car c'était un terrain de pointeur et j'en avais un excellent avec moi !

Ca sortait bien mieux l'après midi, mais comme déjà dit, pratiquement une à deux casquettes par mènes contre Guewen Rocher (Ca m'apprendra à dire du mal de son père ! :-D ) avec Maxime Vanel ! J'ai plus fait reculer les boules qu'avancer et eux ont quasi fait le mille ! Et quand on fait autant de casquettes... J'ai beau réfléchir, je ne vois, par contre, aucun remède !

@++
Sougil - Anne balise

Succes Story !

Salut Gilles! 

Nous sommes heureux de partager avec toi notre titre de Champions Régional de Haute-Bavière 2014 par équipe. Titre obtenu hier lors de notre dernier jour de ligue. 

Équipe la plus francophone et francophile du club de Munich nous avons su avec patience, entraînement et harmonie, prendre du plaisir lors des différentes rencontres! 

Avec 4 de tes lecteurs sur les photos, un grand merci à pétanque apprentissage pour son coup de pouce dans notre travail de préparation!

Place maintenant aux autres concours et vivement 2015 pour de nouvelles aventures en équipe! 

À bientôt! 

Daniel et Daniela


Ben... C'est moi qui vous remercie et surtout vous félicite ! Je ne suis pour rien dans votre succès ! J'ai juste essayé d'ouvrir quelques pistes en dissertant sur ma passion... Mais, et c'est ce que je dis à chaque fois, les progrès, entraînant les victoires, c'est aux personnes qui se sont donné du mal pour les faire que le mérite revient !

Bravo à vous !


@++
Sougil - Champion de la bave hier

25.5.14

Record battu !

5 (Ou 6 ?) Casquettes en une partie...
Entre 9 et 10 dans le mastic...

Bon...


Ben...


Faut que je m'entraîne encore ! :-D

Plus que deux championnats pour briller...
Et l'Europetanque de Nice !

Quel plaisir de jouer avec un partenaire comme celui d'aujourd'hui...

@++
Sougil - Coiffeur

23.5.14

Le (ou les) partenaire(s) parfait(s)


Bernard a repris du service... Et comme le dirait un rappeur de bas étage : Ca fait ziziiiiiiire !

Et en plus... Il a encore écrit un excellent article, qui donne, une fois de plus, matière à réponses et réflexions ! Allez le lire et le commenter !

Le parfait partenaire existe-t-il ?

J'ai souvent démontré par l'absurde, notamment en ce qui concerne le règlement... J'aime bien cette méthode de raisonnement ! Pour parlementer des relations humaines, je ne pense pas vraiment qu'on puisse "démontrer" mais, on peut, par contre, avoir des avis... Voire, des envies...

Certains parleront d'égocentrisme, alors que je préfère utiliser empathie, mais... Lorsque je parcours un texte comme celui qu'a écrit Bernard, je me mets à la place de son Marcel Fictif et à la place de Bernard aussi ! Bref... J'ai cette manie, non pas de tout rapporter à moi, mais de toujours penser à moi à la place de...

J'ai déjà quelques fois joué avec Bernard en plus ! Et donc... Je peux me représenter en Marcel Fictif ! En effet, on ne peut pas écrire un texte comme celui-ci, sans penser à une ou des personnes en particulier ! Enfin... A mon avis... Et même si... "Marcel bien évidemment n'existe pas, ne le cherchez pas sur les terrains m'entourant, ou ailleurs..."

Bon... D'emblée... Je ne peux pas être M. Fictif, pour la simple et bonne raison, c'est que j'aime changer de partenaires souvent (On parle de pétanque) ! D'ailleurs, on en a déjà parlé, de vive voix, avec Bernard ! Nous sommes "différents", pour ça... Lui préfère toujours jouer avec les mêmes sur le long terme, moi, non...

La question n'étant pas de dire c'est mieux de telle ou telle manière !

Je suis encore moins M. Fictif car je ne suis pas dans ce qu'on peut appeler un "grand club", je ne me suis jamais dit "bon tireur", même si, il est vrai, je suis capable du meilleur, comme du pire ! C'est d'ailleurs pour ça que je ne me dis pas "bon tireur" ! Mais je m'entraîne dur ! Tant techniquement que mentalement ! En fait... Je suis quand même un peu M. Fictif !

Et je vais prendre la défense de ce bon Marcel ! (Non non Marcocol, je ne parle pas de toi !).

Il n'y a pas de partenaire idéal ! Enfin... A mon avis ! Il y a DES (D'où l'envie de jouer avec plusieurs personnes) partenaires avec lesquels le feeling passe, l'entente humaine et tactique est bonne, les relations de jeu se passent bien... Pour autant... Le partenaire idéal n'existe pas ! Ce jeu est si mental, et même... Humain, qu'il est, je crois, normal, qu'avec certaines personnes, ça passe... Et d'autres... Ca passe moins bien ! Ce n'est d'ailleurs pas une question de niveau !

Je l'ai déjà écrit... Je crois qu'en pétanque, il vaut mieux jouer avec des gens qui nous ressemblent !

Bon... Par contre... Se monter plusieurs fois pour le même concours, ça, c'est pas terrible ! Même si ça ne peut aussi être qu'une erreur de distrait ! Je ne crois pas l'avoir jamais fait... Mais c'est le genre de truc dont je suis parfaitement capable !

Changer fréquemment de partenaire est tout le contraire de jouer "cavalier seul" ! C'est plutôt échanger avec plus de monde, et donc est l'inverse d'une démarche égoïste !

J'ai l'impression que Bernard voit comme une infidélité (le terme ne me semble pas exagéré) le fait que son partenaire habituel joue avec d'autres... Moi, je vois plutôt une volonté de liberté et d'échange ! Car... Et je suis entièrement d'accord, la pétanque, ce n'est pas une vie de couple, mais qu'un jeu !

On se doit, en tous cas on essaiera, d'être lucide par rapport à son comportement, son niveau et la gestion du mental ! Mais... A mon avis... En tous cas, personnellement je résonne comme ça : On ne joue pas avec le souci du regard des autres ! On joue pour le plaisir, personnel ET de l'équipe ! C'est parce que le plaisir personnel ne peut être atteint que dans une bonne ambiance collective, qu'on jouera avec des gens avec lesquels on se sente bien ! Même si le partenaire idéal n'existe pas !

Evidemment... Que la pétanque est un sport où on gagne collectivement ! Euh... Surtout pour le schizophrène qui joue en tête à tête !

@++
Sougil - Gaston Imaginé

21.5.14

Livre Christian Marty - Pétanque, La technique, la tactique

En préambule...


J'habitais, dans ma jeunesse, quand j'ai commencé la pétanque, dans une cité appelée l'Enrilise, à La Roche Sur Yon... Vi je suis un gars "des cités" ! Ziva...

A une centaine de mètres de mon domicile, il y avait une petite bibliothèque municipale... J'y ai passé pas mal de temps ! J'ai lu "Le club des cinq", Les "Six compagnons", les Agatha Christie, les Sherlock Holmes, Les Bob Morane, XIII ou des Gotlib... En passant même par Lovecraft, Natacha (Si si), ou les classiques Tintin, Astérix et Schtroumpfs.... Et... Bien d'autres encore !

J'aimais aussi les livres documentaires... Par exemple ceux qui, en fonction des mes loisirs du moment, pouvaient m'apporter...

Et donc... Durant la fin des années 1980 (Et vi... Il y a bien longtemps !), j'ai lu ce livre précurseur, avant gardiste et fort intéressant de Christian Marty, qui devrait être plus cité ! Ziva...

Aujourd'hui j'ai reçu deux messages sur mon site, très émouvants, de M. Marty Jean-Michel, fils de Christian (Vous les retrouverez dans la page Accueil (Qui a vraiment des commentaires qui font plaisir d'ailleurs...) et un autre sur un article de compliment :

Bonjour,

je me suis retrouvé sur ce site pas hasard. En faisant du ménage dans ma bibliothèque je suis tombé sur "l'initiation à la pétanque" et du coup j'ai cherché le livre de mon père. Il avait oublié d'en mettre un de côté pour ses enfants.

Je trouve le site formidable, ça me rappelle mon enfance, quand j'avais le professeur à la maison. Bien avant les écoles de pétanques... Certains pratiquants de longue date devrait venir y jeter un œil, c'est très instructif et bien fait. Formidable travail.

-----------------------------------------

Je vais moi aussi lire le livre de Christian Marty, que je viens de trouver d'occasion sur internet. Je n'avais jamais eu vraiment l'occasion de le lire...
J'étais trop petit à l'époque de sa parution en 1976, je n'avais que 8 ans, mais je me souvient du passage à la télévision de mon père à l’émission "stade 2"

Jean-Michel MARTY

Et je me suis dit... Si ça se trouve... Un de mes enfants pourrait très bien, à 40 ans passés, après avoir fait mon dernier gros trou, faire, comme M. Marty, et avoir envie de lire son Papa...

Et j'ai trouvé ça émouvant !

Pour parler du livre... Brièvement !

Techniquement... M. Marty, (Mais c'est un peu le défaut de tous les livres de pétanque... Y compris le mien d'ailleurs !) parle très justement du jeu (Sport pour lui), mais sans aller au bout du bout de la technique... Il n'est pas question de mental et pour ce qui est de la tactique... De très bons passages, par contre trop de "cas de jeu", qui en partie réelle, ne permettent pas, à mon avis, de donner des solutions de jeu applicables à coup sûr...

Livre rare, qu'a eu la gentillesse de me prêter Michel Robin ! Merci à lui ! Et... Livre excellent, même si ma critique est brève, l'auteur, passionné (Comment peut-il en être autrement lorsqu'on se lance à faire un livre de pétanque ?), devait être un excellent et véritable joueur... Certes... Il n'y a pas 36 jeux de pétanque, mais là... L'homme connaissait son sujet ! Je me souviens, que, sur Boulistenaute, on avait dit que mes écrits ressemblaient parfois à ceux de Chritian Marty ! Finalement... La remarque était très flatteuse !

J'en profite pour dire que... Toutes les publications sur la pétanque devraient être achetées et lues ! Je ne pense pas à moi en disant ça, mais, à quelqu'un qui croit que je l'imagine comme "un concurrent"... Je le dis pour chaque livres dont j'ai fait la critique sur mon site ! Achetez, lisez et faîtes vous une idée !

En tous cas...

Merci Messieurs Marty ! Autant Papa, qui m'a fait progresser à la pétanque quand j'ai débuté et Jean-Michel pour votre passage et les messages que vous avez laissés.

@++
Sougil - Marty de pétanque

20.5.14

Stage de pétanque le 28 Juin à Cholet !

Allez !

Comme je n'avais pas pu le faire cet hiver, je relance un stage (En extérieur ! Donc si le temps le permet !), à la seule date disponible pour moi... Soit le Samedi 28 Juin 2014 à Cholet !

Si vous êtes intéressé(es), merci de me le faire savoir en commentant cet article ou en passant par le formulaire de contact, car je n'organiserai le stage que s'il y a assez de participants !

Comme la dernière fois... (Qui n'avait d'ailleurs pas pu se faire) :

1/ Quelles sont vos premières et principales attentes ? Progresser surtout au tir ? Progresser surtout au point ? Etudier la tactique ? Travailler le mental ? Autre (Enfin... Je parle pour les filles !) ?
2/ Combien de personnes serez-vous ?
3/ Pour les hommes qui viendraient en couple, ne trouvez-vous pas dangereux de me présenter à vos chères et tendres ? Enfin... Si elle est du sexe féminin !
4/ Pour les femmes : Venez plutôt sans vos hommes...
5/ Je vous préviens, si vous venez... Ca va être sport !

Comme je suis contraint de le faire en extérieur, je me réserve la possibilité d'annuler si la météo annoncée ne permettrait pas d'organiser le stage dans de bonnes conditions.

Je conseille, quitte à venir dans le coin, pour le dimanche, une visite au Puy du Fou ! C'est à seulement 20 minutes de Cholet et ça vaut vraiment le coup !

Je vais relancer par mail les personnes qui étaient intéressées l'hiver dernier !

Le programme de la journée :
Samedi :
- 10 h 00 : Accueil des participants présentation journée et échauffement
- 10 h 30 : Etude du geste - Conseils personnalisés - Questions réponses
- 11 h 30 : Exercices points et tirs - Perfectionnement geste
- 12 h 00 : Pause repas - Je m'occupe de tout !
- 14 h 00 : Reprise exercices points/tirs - Perfectionnement geste
- 15 h 30 : Exercice mental (Si si !)
- 16 h 00 : Parties en tête à tête (Voir dans d'autres formations...), jusqu'à ce que mort s'en suive... S'il y a encore un peu de forces vives ! 
Et... Je promets que personne ne tirera sur pneu !
Car je fais partie de l'association de Sauvegarde des Pneus Abîmés pour rien !

@++
Sougil - Forme d'acteur

18.5.14

Où je vais chercher mes idées...?

Est la réflexion, sous forme de question, que m'a posée ce bon ami de la pétanque...

Mes écrits, je ne les sorts que de mes réflexions, constats ou des choses vécues !

En fait je ne fais preuve d'aucune imagination, je suis simplement ouvert ! J'exprime ce que je ressens ou vis. Parfois je suis "chiant car j'ai toujours raison" comme me l'a dit ma grosse partenaire d'hier... :-)

Et parfois...

Je me trompe... Surtout sur les personnes d'ailleurs !

Par exemple...

Ne jamais me manquer de respect ! Où alors... Attention ! Car le coup d'après... Tout en respectant "l'autre" je parlerai moi aussi... Et là... Peu m'importera, comme d'habitude de gagner ou perdre. Mais ça ne fera pas plaisir... Je suis du genre à ne pas louper... Et je ne parle pas des boules au tir...

@++
Sougil - Rend le cul niais

12.5.14

Détournement de citations !

Je me suis amusé à reprendre ces citations célèbres sur le golf pour, pratiquement toutes, les détourner ! Comme les deux sports sont très proches, ce qu'on dit de l'un peut très bien s'adapter à l'autre ! Et... Comme vous le savez... Vice versa !

"La pétanque donne aux ratés l'occasion de faire leur trou"

"Dans la vie, rien ne dépasse la pétanque en exigence. Ce sont ces contraintes qui rendent la pétanque si passionnante"


"La pétanque exige plus de précision que les courses, les cartes, la Bourse ou le mariage"

"La pétanque est une façon de nous évaluer tout en nous amusant"

"Ce que certains découvrent dans la poésie et les musées, je le ressens au moment d'un carreau"

"La pétanque est une affaire de cœur. Si vous ne la prenez pas au sérieux, elle ne sera pas amusante. Si vous le faites, elle vous brisera le cœur"

"Choisir une donnée, c'est comme choisir une femme. C'est différent à chaque coup !"

"Je joue avec des amis, mais on ne joue pas nécessairement un jeu amical"
(Ben Hogan) - Citation exacte !

"La place du père dans la famille urbaine moderne est restreinte, particulièrement si ce dernier joue à la pétanque"

"Le plaisir que vous éprouverez à la pétanque sera directement proportionnel aux efforts que vous ne mettrez pas à l'apprendre"

"La pétanque est un sport pacifique qui se joue violemment de l'intérieur"

"La pétanque se joue sur un terrain de 25 cm, l'espace entre vos oreilles"

"A la pétanque les règles de l'étiquette et de la bienséance sont aussi importants que les règles proprement dites du jeu"
(Si seulement...)

"Les plus grandes victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même"
(Bobby Jones) - Citation excacte !

"Il n'y a aucun point pour le style lorsque vient le temps de faire un coup avec effet. C'est de mettre la boule au but qui importe"

"Les seuls boules dont vous pouvez être sûr du résultat sont celles que vous avez déjà jouées"

"Ce qu'il y a de passionnant à la pétanque, c'est que même si l'on joue très mal, il est toujours possible d'empirer son jeu."

"A la pétanque, le tir, c'est comme le sexe : vous ne pouvez pas réfléchir à votre façon de faire au moment où vous le faites"

"Pour battre quelqu'un sur un terrain de pétanque, il suffit de le mettre en colère"

"Dans une époque qui a perdu ses marques, la pétanque fascine parce qu’elle est une longue marche tranquille. Et le rêve permanent"

"L'âge moyen, c'est lorsque vous êtes trop jeune pour vous mettre à la pétanque et trop vieux pour courir au filet"

"On dit que la pétanque ressemble à la vie. Il ne faut pas le croire. La pétanque est plus compliquée"

"Les vrais boulistes vont au bureau pour se détendre"

"La pétanque est 20 % de technique et mécanismes, les autres 80 % sont philosophie, humour, tragédie, romance, mélodrame, amitié, camaraderie, contrariété et conversation"

"On connaît mieux une personne après 13 points atteints sur un terrain de pétanque qu'après 13 ans passés dans le même bureau"

"Apprendre à jouer à la pétanque, c'est comme apprendre le violon, ce n'est pas seulement difficile, c'est aussi très désagréable pour votre entourage"

"Chaque joueur de pétanque ne connaît que deux adversaires : lui-même et le terrain. Les batailles que l'on livre à soi-même pour progresser ou se concentrer vous apprendront l'humilité ..."

"Si les insultes avaient un quelconque effet sur les boules de pétanque, je vous certifie que les parties seraient beaucoup plus courtes"

"Le stress est insupportable. Par chance, on ne joue pas tous les jours"
(Ian Woosnam) - Citation exacte !

"Donne-moi des boules de pétanque, de l'air frais et une jolie partenaire, et tu peux garder les boules et l'air frais"

"Si un homme est tricheur, la pétanque le prouvera"

"La pétanque est un jeu où il est plus nécessaire d'avoir de la précision que de la force"

"Concentre-toi sur les solutions et non sur les erreurs"
(Jack Nicklaus) - Citation exacte !

"Le défi de la pétanque, c'est d'accepter d'être imparfait"

"La pétanque est zen quand on laisse à d'autres le soin d'y jouer"

"La pétanque et le sexe sont les deux seules activités que l'on peut apprécier tout en étant médiocre"

"La pétanque est 90 pour cent d'inspiration et 10 pour cent de transpiration"

"L'une des merveilles de la pétanque, c'est qu'elle permet de jouer toute sa vie"

"Si vous tentez de battre un terrain, vous serez vaincu"
(Lou Graham) - Citation exacte

"La pétanque est 95% mentale. Lorsqu'on joue mal, on n'a pas besoin d'un pro mais d'un psy"

"Je puise davantage de satisfaction à être un mauvais joueur de pétanque. Plus on joue mal, plus le bon coup occasionnel reste un acte mémorable"

"La pétanque est essentiellement un exercice masochiste exécuté en plein air"

"La véritable supercherie des terrains de pétanque est de leurrer le joueur avec un faux sentiment de sécurité"

"C’est le sport où l’on joue contre soi-même. Et la nature. Une partie de pétanque, c’est vraiment l’équivalent d’une existence, avec ses difficultés, sa part de chance, ses tentations… "

"Penser au lieu d'agir est la maladie la plus répandue dans la pétanque"

"Si certaines personnes étaient aussi peu douées pour tenir un couteau et une fourchette que pour tenir une boule de pétanque, elles mourraient de faim"

"La seule personne à qui je parle sur un terrain de pétanque, c'est mon partenaire et exclusivement pour lui adresser des reproches"

"L'âge d'or, pour un bouliste, se situe dans la décennie de la trentaine"

"Les boulistes qui n'ont jamais eu le trac sont ceux qui n'ont jamais eu l'avantage de l'avoir"

"La pétanque est un ensemble de contorsions corporelles produisant un gracieux résultat"

"La tête vous fait rater beaucoup plus de coups que le corps"
(Tommy Bolt) - Citation exacte

"Si tu peux choisir ton partenaire, tant qu'à faire, prends un optimiste"
(Tony Lema) - Citation exacte

"A la pétanque, le problème, c'est la boule"

"Le tir en pétanque consiste à envoyer une boule de 7 cm de diamètre sur une boule de 40.000 km de tour et à frapper la petite, non la grande"

@++
Sougil - Tagueur où ?

Il y en a vraiment qui se prennent pour des stars !

Non mais whooooo ! Sans déconner ! Les Loy, Fazzino, Quintais et Suchaud...

Ils ne se la péteraient pas un peu avec Ghali ?


:-D

@++
Sougil - Fichtre bougre

5.5.14

International de pétanque Pascal Paoli 2013

Mouai... Une drôle de partie...
Mauvais terrain, mauvaise réalisation et vraiment petit niveau de jeu !


@++
Sougil - Pas couché

2.5.14

Technique de tir au jeu provençal

Comme j'ai fait un peu d'entraînement à cette activité, pour le coup, sportive, je vais oser (Parce que... Oui... J'ai tendance à oser, c'est pour ça que certains me reconnaissent...), faire part des réflexions que je me suis faites !

Bien...

Tout d'abord...

Je pense que ce joueur de foot a de bonnes chances d'être doué pour le tir de jeu provençal...

Hum...

André Massoni (photo "jacpetanque")
Le point commun entre le tir de jeu provençal et le tir pétanque est la sortie de main ! En effet, si les boules sortent mal en pétanque, on ne pourra pas bien tirer en provençal. Je conseille donc de commencer un échauffement provençal par du tir pétanque en essayant de faire en sorte que les boules sortent bien !

De même... Je pense qu'un bon tireur de provençal fera un très bon tireur de pétanque, l'inverse n'étant pas forcément vrai !

Pourquoi ?

Le tir provençal, du fait des trois pas, est plus technique que celui pétanque. Il faut avoir une bonne synchronisation pas/bras, et, même en faisant de grands pas, la distance de tir est plus grande ! En pétanque, on est immobile et le geste est donc plus simpliste. D'ailleurs les moyennes de tir en pétanque sont, je pense, nettement supérieures qu'en provençal !

Comment, donc, "bien" tirer au jeu provençal ?

Il faut se dire que de faire 1 sur 2, sur un terrain qui ramasse bien, est déjà une très bonne moyenne ! Enfin, je pense...

Les fameux trois pas sont donc la difficulté à assimiler... Comme je l'ai déjà dit, il y a peu de vidéos, mais j'en ai trouvé une longue, qui permettra de se faire une bonne idée, et de se rendre compte qu'au point, personne ne respecte le règlement !


Attention, à ne pas démarrer trop tôt le balancier... Ou, bien sur... Trop tard ! Ca dépendra de l'ampleur de vos pas et du balancier... A vous de trouver la bonne synchro...

J'ai compris lors de mon dernier entraînement, qu'il vaut vraiment mieux essayer de faire des très grands pas (On voit même sur la vidéo, qu'il y a des joueurs qui font carrément des bons !) plutôt que d'avoir beaucoup de vitesse. Plus les pas sont grands, plus on arrive proche... C'est évident ! Il faut plus penser à faire des grands pas qu'une course ! Bref on ne court pas, mais on essaye de faire de bonnes enjambées... L'énergie devrait être suffisante si les pas ne sont pas saccadés. La difficulté étant d'avoir le bon équilibre et la bonne synchro pour envoyer dans de bonnes conditions.

Si on manque à gauche (pour le droitier), alors que le boule sort bien, c'est certainement qu'on a trop de déhanchement lors du retour de balancier. Attention à tenir le buste !

Pour le droitier, démarrer avec le pied gauche dans le rond et le poids du corps en arrière (D'où le départ avec le talon au sol et la pointe de pied levée). Par transfert du poids du corps vers l'avant on gagnera ainsi de l'inertie. S'élancer avec des grands pas, le premier appui se faisant, donc sur le pieds droit !

Relisons le règlement :
b) Il sera fait obligatoirement trois pas pour tirer. Au départ le joueur doit avoir au moins un pied entièrement dans le cercle. En aucun cas, un pied ne doit dépasser le bord du cercle le plus proche du but. Le tireur ne peut effectuer le mouvement ou petit pas supplémentaire du pied placé dans le cercle et qui est désigné sous le nom choc. Il doit lâcher sa boule soit à la fin du troisième pas,
c'est‐à‐dire au moment du troisième appui de l’un de ses pieds soit, au plus tard, avant le quatrième appui.
Il faut utiliser le "soit, au plus tard, avant le quatrième appui" pour tarder l'envoi le plus possible ! C'est ce qui trouble Laupic sur mes tirs, je lâche avant le quatrième, mais au dernier moment ! Le quatrième appui servant aussi d'impulsion à l'envoi et est plus long (en temps) que les autres... D'où une certaine illusion d'optique !

Enfin... Comme en pétanque, il ne faut pas forcer et donc, lâcher haut et mettre de la courbe.

@++
Sougil - Cinq cros

1.5.14

Magicbassman... On lance un pari ou quoi ? :-)

23 sur 50... C'est trop peu... Mais sur terrain sec j'aurais pu toucher 10 ou 11 boules de plus je pense, car droit et dans le mètre sans toucher je l'ai fait souvent !

L’échauffement pétanque :


L'entraînement provençal :


@++
Sougil - Ma zic base mal

La pétanque comme on le désire

(Il n'y a pas que Ghali qui fait des chansons sur la pétanque !)

Bonjour Gilles, si à l'avenir, tu consacrais un article aux chansons sur la pétanque, ça serait sympa de parler de celle-ci :




Il s'agit d'une chanson qui date d'une dizaine d'années, interprétée par un ami, Yvon Landoas, chanteur et musicien professionnel mais aussi passionné de pétanque, et dont les paroles ont été écrites par mon père Michel Stéphant que tu as peut être croisé sur les terrains dans les années 80 et 90.
Au plaisir de lire ton blog, 
Régis Stéphant.

C'est chose faite Régis !
(Il y a quelques têtes connues là dessus !)

@++
Sougil - Dit de Gilles