Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

3.9.13

Quel type d'entraînement ?

En fait je n'aime pas trop Daniel car il est plus intelligent que moi ! En fait... C'est une tête ! Alors voila ce qu'il m'a envoyé aujourd'hui et qui est fort intéressant (Mais fais gaffe quand même Daniel, c'est pas parce que t'es plus grand que moi, que t'es plus malin ! :-) ) :

Je me suis permis de comparer rapidement le fait de s’entraîner seul contre le fait de s’entraîner en faisant des parties.

Cette comparaison simpliste se limite au nombre de boules jetées par heure comme simple élément de mesure.

Les résultats sont les suivants:

ENTRAINEMENT EN JOUANT DES PARTIES:

Triplette:

3 parties: 

Durée: 3:00 environ (1:00 par partie)

Bilan de la soirée. Début 18.00 fin 21.00 d'où 3.00 de jeu non stop en triplette soit 1:00 par partie:

Score moyen. 13-9 soit 22 points par partie. Au rythme de 2 points par mène en moyenne cela donne 11 mènes par partie. Avec deux boules lancées par mène cela totalise 22 boules lancées / partie / joueur/ heure et 66 boules lancées pour la soirée. 


Résultat: 22 boules/heure

Doublette:

3 Parties:

Durée: 1:30 environ (même données que pour la triplette sauf que 3 boules sont lancées)

Résultat: 66/boules heure




Tête à tête: 


3 parties


Durée: 1:00 environ

Résultat moyen 13-9 soit 22 points par partie. 1,5 point en moyenne par mène soit environ 15 mènes/match. 
45 boules lancées par partie soit 135 boules en 1:00

Résultat: 135 boules/heure

ENTRAINEMENT SEUL:

Gammes de tir par exemple

3 boules en main, 3 boules au sol. 

Durée 1:00

40 tirs sur trois boules et ce 5 fois (sur 5 distances allant de 6-10m)




Résultat: 200 boules/heure (varie en fonction du joueur)

ENTRAINEMENT EXTREME:



Limite humaine, avec le staff et le matériel de Dreux:


Résultat: 1000 boules/heure


Conclusion:

Premièrement les résultats de cet exemple restent une estimation et leur exactitude n'est pas absolue (ils varient bien entendu en fonction de nombreux facteurs). 

Ces chiffres ne permettent pas de dire qu'un entrainement soit mieux qu'un autre étant donné que ces exemples sont très différents, cependant ils permettent de souligner l'importance du choix de son type d'entrainement en fonction de ce que l'on veut améliorer à savoir: STRATEGIE DE JEU ou bien TECHNIQUE. 


Tu avances souvent qu'il faut réussir ce que l'on à l'intention de faire pour progresser en pétanque. 

À première vue il me semble que ces chiffres permettent par exemple de dire qu'un débutant ne jouant que des triplettes améliorera essentiellement sa stratégie de jeu au détriment de sa technique (selon les estimations 10h de triplette sont comparables à 1h d'entrainement seul au niveau du nombre de boules lancées par heure). 


Et bien entendu l'inverse si ce même joueur privilégie un entrainement à base de gammes.

Sachant qu'un type d'entrainement ne va pas sans l'autre la question te reviens donc:

Gilles comment définirais-tu un entrainement intelligent et comment répartis-tu personnellement ton temps d'entrainement entre gammes et parties (bien que tu dises que tu t’entraînes souvent seul d'après ton livre)?


A bon entendeur!


Daniel,

PS: Ceci n'est qu'une réflexion personnelle, cependant tu es absolument libre de l'utiliser pour ton blog, si jamais tu penses que c'est utile pour les autres lecteurs.

Voici mes réponses à ces très bonnes réflexions :
  • Il est certain que moins il y a de monde, plus on lance de boules ! Donc, dans l'ordre, mieux vaut préférer : Entraînement seul > Tête à tête > Doublette > Triplette > La pêche. Pour moi, au contraire de Daniel, je dis qu'il vaut beaucoup mieux s'entraîner seul qu'en parties ! De plus, les parties d'entraînement se jouent rarement sérieusement, donc elles n'apportent pas grande chose sur la stratégie (Puis la stratégie en pétanque... C'est quand même assez basique je trouve). Cependant, si elles sont jouées sérieusement, les parties en tête à tête sont, je trouve un excellent exercice : C'est rythmé, tactique et excellent pour le mental (Il y a un grand nombre de boules "importantes" à jouer !). Alors pourquoi aller à l'entrainement collectif ? Ben pour la convivialité et l'échange évidemment !

  • Je le dis : Le débutant qui veut progresser au tir doit le faire SEUL ! Ce n'est pas aux parties d'entraînement collectif qu'on se fait le bras ! Lorsqu'on est 12 à l'entraînement je pousse pour faire 4 doublettes et pas 2 triplettes pour les raisons que tu as clairement exposées : On jette plus de boules ! En plus Les pointeurs seront amenés à tirer et les tireurs à pointer. Pis... Plus ça va, moins j'apprécie les triplettes (Y compris en concours)... Si les gens appréciaient plus les têtes à têtes, moi, j'en ferais beaucoup aux entraînement collectifs ! On fait du point et du tir en plus !

  • Un entraînement intelligent est, toujours pour moi, celui qui te fait progresser. Je progresse plus en m'entraînant seul et vais aux collectifs pour le plaisir de voir du monde, tout en jouant, quand même, sérieusement. Parfois, à ces entraînements, à ceux qui ne sont pas sérieux, je dis "Si c'est pour jeter les boules, j'arrête là et vais m'entraîner seul"... Ca pique un peu, et on se remet à jouer correctement. Je ne peux pas donner de pourcentage et de temps passé, car ça dépend beaucoup des mes disponibilités et de la météo !

    Bon faut dire aussi que je suis un sauvage et que j'aime m'entraîner seul !

  • Enfin... J'interviens de temps en temps dans une école de pétanque. La personne qui s'en occupe, pleine de bonne volonté, faisait faire des exercices à tour de rôles, ou par groupes, aux enfants. J'ai vivement conseillé de plutôt leur faire faire les exercices individuellement pour envoyer le plus de boules possible... Plus on en jette, plus on progresse !
PS : Je ne vais pas me gêner à utiliser ton message Daniel !

Tiens... Un exemple d'entraînement, pas intéressant, même seul : On passe plus de temps à placer les boules qu'à tirer ! Il faudrait un replaceur de boules pour que ça soit intéressant... Pis... on ne sait plus où on en est par moment ! Je voulais juste faire mon Dylan Rocher !


@++
Sougil - Nouille ocre