Avertissement Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

12.4.12

Vidéo entrainement tir :

Pour exemple vidéo de cet article, une faite ce soir... Pas facile à gagner le meilleur pointeur du monde !
Je compte oralement le score au fur et à mesure (Comme dirait un hitlérien mélomane)... Ce qui permet d'avancer où on veut dans la vidéo..

Je persiste et signe : Cet exercice est excellent, pour peu qu'il soit fait dans un terrain difficile ! Il est surtout bien mieux que tirer dans des pneus ou dans des cerceaux : On tire à toutes distances, il y a le côté aléatoire des contres ou déplacements de buts... Et si on gagne contre le meilleur pointeur du monde, je crois qu'on peut se dire tireur !




@++
Sougil - Branleur

8 commentaires:

Ernest H a dit…

For Whom the Bell Tolls...Hihihi

Sousou a dit…

:-)
The division bell

Je préfère !

@++
Sougil - Pauvre cloche

cyrrius a dit…

je vais essayer ça lors de mon prochain entrainement .
et on à le droit de tirer au bouchon à la dernière pour faire compter ses boules qui n'ont pas fait passer ?

je pratiquai jusqu’à maintenant une variante : trois boules pointées au plus près du bouchon puis trois tirées sauf que je ne comptai pas les points. par contre, comme j'ai du mal à être au tir et au point en même temps cela me permet de travailler la polyvalence.

Sousou a dit…

Whoooo Cyrrius... Tu fais comme tu veux du moment que tu t'amuses, et que tu t'améliores !

@++
Sougil - Réglé

Pierre Fieux a dit…

Bonjour Sougil,
C'est en effet le meilleur exercice pour un tireur qui veut recréer le cadre des parties de haut niveau. On est très fier, à juste titre, lorsqu'on gagne une telle partie, où les carreaux et la capacité à faire passer prennent toute leur importance, et où la pression monte au fur et à mesure que le score évolue.
Il est également intéressant de ne pas mettre les boules du pointeur toujours au même endroit : cela rend la partie encore plus difficile, et habitue, comme c'est souvent le cas à haut niveau, à tirer sur des boules situées loin du but.

delage corentin a dit…

salut sougil c'est moi;)!
je vais m'entrainer a faire cette exercice et je ferai une video que je mettrai sur ma chaine comme la précedente video!

Permafroost a dit…

Je vais tester ton Tête à tête virtuel, qui est une bonne idée d'entrainement. Personnellement je m'entraine en solo de manière assez classique, je dispose trois boules à trois distances différentes, et je tire. Le but du jeu est d'arriver à une régularité. A mes débuts, dans ma jeunesse, je faisais pareil, mais en adaptant à la régularité du tireur pour que le défi ne devienne pas trop monstrueux et rébarbatif.
Donc je dispose trois boules à trois distances aléatoires, mais toujours une boule à au moins 10m. Le but du jeu est de ne pas s'arrêter tant qu'on n'a pas atteint un nombre de frappes déterminé d'affilée.
Si vous tirez généralement au mieux 8 ou 8/10, ne vous arrêtez que quand vous réussissez 10/10. Si vous faites un trou avant, vous repartez à 0. Arrêtez vous quand vous y parvenez, et au prochain entrainement ce sera 11/11, puis 12/12, etc. De quoi passer des heures et des heures à défier sa régularité ^^

John a dit…

Hells Bells...