Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

4.4.12

La différence entre le matin et l’après-midi :



Personnellement, je ne suis pas du matin (Euh… Les filles… Je parle de pétanque hein !). Par contre je n’ai aucune idée du pourquoi !

Pas réveillé ?
Pas chaud ? (d'où ma photo ! ;-) )
Pas ensoleillé ?

En fait je crois plutôt que c’est, en ce qui me concerne… C’est… Pas habitué ! Puis pas chaud aussi !


Je ne sais pas si des études ont déjà été faites, mais pourquoi en sport on a des heures auxquelles on est plus apte ?

Ce qui me rassure, c’est que ce qui est vrai pour moi, l’est pour beaucoup… Mais comme j’aime bien comprendre certains phénomènes, je pose la question !

@++
Sougil - Tartiné

4 commentaires:

fab a dit…

Comme toi,j'ai tendance à être à l'envers (c'est pas pour des 1/8...plutot pour les cdc).
J'ai quand même remarqué une chose:plus je me lève tôt,plus je rentre dedans tôt.Mais bon je vais pas me lever à 5h du mat sous prétexte que je joue à 9h...madame comprendrait pas-:).
Le corps est une belle machine mais parfois difficile a dompter !

domi78 a dit…

Hello Gilles

Nous sommes en région parisienne et de mémoire, la photo a été prise dans l'après midi. Et oui, il fait froid chez nous ...
La performance n'est donc pas forcement liée à la température, quoique ?

Je crois surtout que nous avons tous un rythme biologique et des cycles de sommeil que nous essayons de respecter. (voir l'exemple des marins et leur micro-sieste pendant leurs longues traversées)
Quand j'étais rugbyman, je n'avais aucune difficulté à jouer et être performant l'après midi.
En pratiquant la course à pied, petit à petit, j'ai modifié mes habitudes. J'ai allongé les distances et je partais très tôt pour rentrer pour le déjeuner.
L'après midi se ponctuait très souvent pas une petite sieste ...
La semaine, je préférais courir tôt avant de me rendre au travail.
(j'avais plus de mal à courir le soir, et les fréquences cardiaques étaient plus élevées pour un même effort)
Je suis devenu un "matinal". Malheureusement pour moi, les concours sont l'après midi, et je suis très souvent endormi.

domi_avis ;-)

Anonyme a dit…

Bonsoir
Au sortir du lit, il n'est pas rare que le rythme cardiaque soit ralenti d'une dizaine de bpm (ralentissement du métabolisme). Il en va de même de la température corporelle qui peut descendre d'un degré (relation de cause à effet).
Pour bien se réveiller une bonne douche chaude (et non froide comme il peut se dire parfois) commencera de rétablir le métabolisme dans ses normes d'éveil.
L'activité physique matinale rend d'autant plus nécessaire une phase préalable de mobilisation articulaire et musculaire (mouvements amples, lents dans un premier temps, s'accélérant progressivement ensuite). S'échauffer (= élévation de la température interne du muscle), s'étirer (le muscle en se refroidissant se rétracte) puis mobiliser l'épaule à vide (air pétanque), solliciter les sensations, des rythmes...Puis envoyer des boules à distance croissante...Ne pas oublier de solliciter aussi les membres inférieurs (quelques flexions comme chez le doc feront l'affaire) cela évitera la désagréable sensation des jambes en coton.
Ce sera toujours mieux que de lancer des kilos de ferraille à froid !
Janik

Sougil a dit…

@Domi78 : Le problème c'est que moi, je ne fais aucun sport ! J'ai bien essayé un peu de vélo... Ou de course... Je te conseille cet article : http://www.petanque-apprentissage.com/2011/03/bien-se-preparer-physiquement.html !

:-)

Mais vraiment, ce n'est pas mon truc !

@Janik :
Merci pour ces bons conseils ! Je vais le copier coller pour en faire un article !

@++
Sougil - Fait néant