Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

13.1.12

On a réussi à m'inspirer ce soir... Alors voila :

Le bonheur… 

Quelle notion difficile à définir. Car, plus qu’un état d’être, ce n’est peut-être qu’un concept après tout. Ou alors… Si le bonheur existe, alors, il n’est, et ne peut être qu’éphémère. 

On connaît tous, ou on a tous connu, des moments de bonheur… Ou plutôt… De joie. 

Le « je » de joie est un ensemble de cases assimilées au bonheur, qu’on parcourt au fil du temps. On essaye d’avancer en se persuadant que la chance est celle de progresser… Pour arriver au bout… Mais au bout… C’est quoi sinon la fin ? 

Le bonheur ne serait-il donc qu’une avancée vers la mort ? 

Et bien non… 

Sinon, on serait tous bon pour le suicide ! 

Le bonheur, si ce concept peut être appréhendé, n’est ni plus ni moins, que la volonté. 
Volonté d’aller au bout des ses envies. 
Volonté d’affronter la vie. 
Volonté de se contenter du peu que la vie peut nous procurer. 
Volonté de faire de son mieux. Quelle que soit son entreprise. 
Volonté de ne rien regretter. 
Volonté d’aller… De vivre… De continuer… 
Volonté… 
Volonté… 

Chacun trouve son bonheur où bon lui semble. Le tout est que ça le grandisse et lui donne satisfaction. Car le bonheur est égoïste ! Toute bonne action procurant le bonheur d’autrui récompensera, en fait, essentiellement son auteur. Toute mauvaise action qui procurera du bonheur à son auteur, n’aura pas pour but de faire du mal… Au contraire… 

Sans être philosophe ou littéraire, il est évident d’écrire sur le bonheur… La preuve… Il suffit juste d’être pragmatique. 

On est heureux que si on a envie de l'être...
@++
Sougil - Quant à moi

Aucun commentaire: