Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

17.1.12

Bon dimanche... Sous vos applaudissements :



En cette période hivernale (je ne sais pas chez vous, mais chez moi... Glagla !), le Dimanche, jour des carreaux bénis, je vais au Boulodrome de mon club (Couvert et chauffé, tel un rapport moderne et avant-gardiste ... S'il vous plait !), soit pour m’entraîner seul, soit pour trouver du monde et faire des parties.

Je préfère quand il y a du monde...

Et parfois, il y a Martine et son Champion, ainsi que d'autres joueurs... Ce qui nous permet de faire une doublette ou triplette.


Le hasard fait que je suis souvent tombé avec Martine. Martine est une dame, qui, quand elle ne sourit pas, rit (Il tonne...). Bon... Laissez tomber pour la parenthèse, j'en ai tellement honte que je ne l’expliquerai même pas. Martine a la particularité (Sans doute due sa relative petite taille), lorsque le jeu est un peu long, de se mettre en position de danseuse étoile ! Elle fait des figures charmantes, même si alambiquées !

MAIS !

Attention car je majuscule ! Martine est une sacrée pointeuse ! Qui décolle guère du but avec son jet "nature".

Je disais donc, qu'on tombait souvent ensemble... On doit être, à peu près, à 10 parties jouées avec Martine. Et... On doit être, à peu près... A 10 victoires et 0 défaite... Parfois, Martine me regarde, de son air malicieux, quand je m'approche du rond et que l'adversaire a mis une boule à 40 de côté. Et elle me dit :
- Toi, tu aimes tirer !
Et je lui réponds :
- Non ! J'aime toucher !
Car, pour moi, une boule à 30 ou 40 de côté est une belle boule à tirer ! D'ailleurs je réponds souvent :
- De toute façon, elle est trop belle ! (Je parle de la boule, quoi que Martine soit très élégante aussi !)
Quand je manque, elle répare mes bêtises.
Quand je touche elle me regarde de son air malin.
C'est aussi ce que j'aime avec la pétanque ! Martine et moi, le dimanche, son regard, ses figures, ses rires et ceux de son homme... 

@++
Sougil - Dix manches marrantes

Aucun commentaire: