Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

30.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 10 :

Mène 10 :






Mon avis :
L’équipe Quintais cherche toujours à jouer long… 9m.40
Quintais Fait un beau point 20 derrière le but.
Sarrio Fait belle frappe plein fer.
Quintais refait beau point 30 de côté.
Sarrio ramasse et frappe.
Lacroix pointe 50 derrière.
Bouamar le gagne à 10.
Frappe de Suchaud mi-boule… Il bricole !
Bien joué de nouveau de la part de Bouamar ! Il le gagne à 20 de côté.
Situation de jeu difficile. Tirer représente un risque…
Suchaud tire… Et chicotte…
2 boules à 1 et le point par terre pour l’équipe Sarrio…
Et là…
Gros coup de chance pour Lacroix ! Il envoie un bombe qui percute le point et finit en devant de boule ! Il s’en met presque 2 !
Sans toucher, il laissait sans doutes le carreau à la gagne !
Choix est pris de pointer ! Je ne comprends pas ce choix (hors-mis, peut être à cause de la distance, j'ai aussi bien compris le risque de contre, mais quand même)… Vinson a meilleure chance de faire belle mène en tirant ! Imaginez qu’il frappe les deux boules adveses (grâce à un contre ou même en tapant double) ! Il peut même gagner… J’estime qu’il y a erreur tactique là !

Qui plus est, Vinson, ne joue pas bien… Puisque trop long, il ne rentre pas sur la 3ème, s'interdisant le tir.
Finalement il rentre de sa dernière. 1 Point pour l’équipe Sarrio, qui avait pourtant belle mène. Lacroix, est très heureux sur le coup !
Et on tape dans la main pour s’encourager… (On ne faisait jamais ça dans le temps !!)

Scrore :
Equipe Quintais : 7 - Equipe Sarrio : 9

2 commentaires:

Vendéen tête de chien a dit…

Imaginez qu’il frappe les deux boules adveses (grâce à un contre ou même en tapant double) ! Il peut même gagner…

Et si... et si...
La plus grande probabilité était qu'il fasse un contre sur la boule de Bouamar... et là, c'était deux points pour l'équipe Quintais.
Néammoins, le jeu était quand même certainement de tirer car au point, c'était très dur de reprendre le point de Lacroix. En finale, il faut prendre des risques (ce qu'a fait l'équipe Quintais en faisant tirer la dernière de Suchaud) pour marquer.

Sougil a dit…

Avec des si,si on perd et triste...

Bon...

Ok...

Parfois, mieux vaut s'abstenir !

@++
Sougil - Arbre tenu