Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

8.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 3 :

Mène 3 :


Mon Avis :

L'équipe Sarrio joue court : 7 m.
Bouamar pointe long… Mauvais point.
Quaintais le gagne quasi en devant de boule, pas très beau.
Bouamar le gagne beau.
Suchaud recule de 1 m. On a beau avoir des boules tendres…
Vinson le gagne avec le bec. Sa manière d’envoyer ne permet à ce joueur de travailler les boules : Il joue très nature, sans donner beaucoup d’effet. Au point il est condamné à jouer assez droit, et au tir, il doit tomber près des boules (D’où son tir haut.). De plus il n’a pas un grand balancier, je pense qu’il est plus à l’aise court. Le choix d’avoir envoyé le but à 7 m. est, à mon avis, un bon choix !
Suchaud frappe « mou » et a le contre. L’équipe Sarrio conserve le point.
Quintais le gagne beau.
Sarrio fait carreau plus le contre sur celle de Quintais : Double bonus ! 3 points par terre !
Lacroix le gagne quasi à coller.
Sarrio la frappe seule ! Superbe mène de Sarrio !
Lacroix, cherchant le devant de boule le perd long, il en laisse même 2… Pas très bien joué, même si court aurait été encore plus mal joué !
Vinson tire à 3 et manque juste court. Son tir n’est définitivement pas très efficace. Beaucoup de joueurs en tombant là où il est tombé auraient au moins touché…

Scrore :
Equipe Quintais : 3 - Equipe Sarrio : 3

17 commentaires:

SCRIBE a dit…

Alors mène par mène c'est trop fort !

Là tu vas étaler le site du réchauffé parce qu'il va manquer de vidéos pour masquer ses pannes de "unes". ILs vont être obligé de nous refourguer des portraits de Fazzino, Foyot, et d'autres gars qu'on ne connait pas trop...

Hihi, hihi, hihi, tu connais la formule.

Sousou a dit…

Mon bon Scribe, ceci n'est pas du québécois, même si ça en a l'air : Ca s'appelle achalander !

Et puis comme ça je peux jouer les commentateurs. Avoue qu'il serait dommage de ne pas bénéficier de mes judicieuses remarques ! Et encore ça ne fait que commencer, car il y a encore beaucoup à dire sur cette partie !

@++
Sougil - Marche en crabe

Hervé a dit…

Salut Sougil,

quelques questions de la part d'un quasi-novice :
- lorsque l'on parle de boule "usée" (en ce qui concerne les "tendres") au bout d'une saison, que signifie-t-on exactement ?
- lorsque je tire et que je manque (ca m'arrive), ma boule arrive très souvent à un diamètre de boule à droite de la cible. Si je faisais une statistique, on arriverait surement à 95% de boules manquées à droite de la cible pour 5% qui échouent à gauche de la cible... Est-ce du à un défaut de positionnement de la boule dans la main ? Défaut de vision ?

Hervé

Sougil a dit…

Boules usées : Les marquages (Poids/marque) sont effacés et la boules a perdu tellement d'acier qu'elle ne doit plus être au poids et au diamètre d'origine. Des boules tendres (qui s'usent beaucoup plus vite) auront aussi des impacts assez prononcés, ce qui au toucher n'est pas forcément agréable...

Pour les manqués... C'est toujours la même chose (Tu n'es pas le premier), sans te voir il m'est impossible de donner un conseil... Il n'y a que pas la vidéo que je peux donner un avis...

@++
Sougil - Rat bacheur

SCRIBE a dit…

Si tu veux l'avis un peu décalé d'un vieux pétanqueur, Hervé, c'est simple : en 35 ans de pétanque, j'ai tapé pas mal de boules et j'en ai aussi manqué pas mal !

Dans tous les cas, réussite ou échec, je peux te garantir que le matériel n'était jamais en cause, sinon peut-être le matériel humain...

Boule ceci, boule celà, prise en main, flexion, traction, les rotules,les lombaires, la souplesse, le balancier,l'oeil du tigre ou du faucon, avec la tête du vrai, et patin couffin, c'est DU FLAN ! Et avec UN OS DEDANS !

Si tu as le don au départ, ça viendra tout seul ; sinon, ça ne viendra pas, ou jamais de toute façon au même niveau de performance que le gars doué en venant au monde.

Maintenant, tu n'es pas obligé de croire le vieux faucheur d'illusions que je suis et tu peux toujours essayer de lire les communications et les livres des théoriciens de la petite boule (dont on se demande d'ailleurs pourquoi ils ne se sont pas appliqués leurs recettes pour se transformer eux-mêmes en terreur des jeux...) ; si tu as le caractère mieux fait que la figure et une bonne dose d'humour, tu ne risques rien ; sinon méf !

Hervé a dit…

Merci pour vos réponses.

Pour ma part, je pense que l'inné joue un rôle assez important. Comme dans tous sports, il y a ceux qui sont bons quasiment dès le premier instant et ceux qui vont devoir élever progressivement leur niveau à dose d'entraînements... Je suis plutôt à classer dans la deuxième catégorie tout en étant également conscient que je ne serai jamais un Suchaud ou un Passo. Néammoins, la technique ne me semble pas totalement à négliger. Cependant si l'on regarde la gestuelle des grands tireurs, on s'apercoit rapidement qu'ils ont chacun des gestes bien différents... (par exemple entre Suchaud et Miléi, il existe un monde)... donc effectivement il ne doit pas exister de recettes miracles universelles !

Je me dis que si lorsque je manque, c'est quasi systématiquement 10 centimètres à droite de la cible, il y a surement moyen de rectifier cela... et que puisque l'inné est défaillant, j'espère que l'acquis pourra compenser cela avec un peu de technique.

Sinon, je suis d'accord aussi que la meilleure boule au monde ne m'empêchera de manquer mes cibles si je ne tire pas droit... boules de camping ou boules à 300 euros, c'est au bonhomme de se régler.

Hervé - rat doteur

Anonyme a dit…

"Vinson tire à 3 et manque juste court. Son tir n’est définitivement pas très efficace. Beaucoup de joueurs en tombant là où il est tombé auraient au moins touché…"
--
Que faudrait-il modifier au tir de Vinson pour qu'en tombant au même endroit il puisse toucher ?
--
This is THE question.

Anne O'nyme (Ecosse)

Sougil a dit…

@Scribe : Ce n'est pas parce qu'on joue depuis très longtemps qu'on est bon et de bon conseil ! Il est vrai que l’expérience (quand on a connu le bon niveau) peut aider. Mais je connais des joueurs qui jouent depuis 30 ans, qui ne sont pas bons et qui ne l'ont jamais été...

Je suis d'accord avec toi : Peu importe les boules, c'est le joueur qui compte !

La technique, ce n'est pas du flan ! Hervé a raison : Il ne deviendra peut-être pas Suchaud, mais en améliorant sa technique, et à force d'entrainement, il n'y a pas de raison qu'il ne s'améliore pas ! On ne naît pas Mozart ou grosse merde. Tout n'est pas blanc ou noir. Un peu de pondération que diable ! Tu as tort, et je le démontre : Combien de sportifs sont nés "sur le tard"... Tu sais... Ces gars dont on n'entend pas parlé et qui, d'un coup éclosent... On ne né pas en tapant 9 boules sur 10 ! Tu as beau dire... Tu donnes des boules à un débutant, aussi doué naturellement qu'il soit, il ne tapera pas 9 boules sur 10 ! Jamais ! On a, c'est vrai un seuil de niveau... Je ne dis pas le contraire... Mais ce seuil, quand-est ce qu'on l’atteint ? Là, c'est plus difficile à répondre... On peut toujours progresser ! Toujours ! A la pétanque, je ne connais personne qui joue à la perfection, tout le temps. Et pourtant elle est atteignable par instants... On peut toujours faire mieux !
"Terreur de jeu", je ne le suis pas... J'ai gagné quelques trucs, à l'époque où je jouais... J'aime pas trop parlé du passé et de "paraître" avec un palmarès d'entant, car j'ai arrêté un gros paquet d'années Mais, entre 19 et 24 ans j'ai fait quelques finales de championnats départementaux (En tête à tête, doublette, triplette et doublette mixte), des perfs en ligue (en battant des cadors de l'époque) et suis allé au bout de 2 nationaux. Je reprends depuis peu, alors ambitieux, je le suis... On verra ce que je gagnerai dans l'avenir ! Malheureusement je n'ai pas les dispos nécessaires pour faire beaucoup de concours... C'est vrai que je reviens... Mais j'en gagnerai ! Laisse moi un peu de temps ! Si j'ai repris c'est pour aller faire les France, et ce que je veux, je me donne les moyens de le faire ! Alors oui, la pratique ça compte, mais la théorie n'est pas à jeter, loin de là !

@Hervé : Rien à redire à ta réponse : Je suis parfaitement en phase avec toi. Un bémol quand même, sur le geste des bons joueurs... En apparence ce n'est pas tout à fait le même, mais, les fondamentaux eux, sont les mêmes. Par contre, non, pas de recette miracle... C'est pour ça qu'aux questions comme les tiennes "Je manque... pourquoi ?", je n'ai pas de solution ! Hors-mis celle de relire mon site...

@Anne O'nyme : Je ne savais pas qu'on me lisait jusqu'en Ecosse ! Cool !!! Un tir efficace tient à deux choses :
- La rotation de la boule sur elle même imprimée par le poignet lors de l'envoi. Plus elle tourne mieux elle s'écrase.
- La trajectoire. Plus le tir est tendu plus il ramasse. Par contre on a tendance à perdre de la précision en tirant fort et à avoir un geste "forcé" qui peut créer des défauts techniques.
Sarrio, par exemple, a un tir très efficace, mais aussi Leboursicaud ou Loy.

@++
Sougil - Répondeur saturé

SCRIBE a dit…

Hervé, Hervé, si tu existes, et si tu n'es pas un rusé qui s'amuse à nous faire parler ( ce serait excellent comme gag, ça nous aurait occupé un moment, hihihi)...

Mais ne regarde pas les gestes des uns ou des autres, ça ne correspond à rien ; laisse les singes s'amuser à imiter les hommes - quoique parfois je me demande si ce n'est pas l'inverse... - et envoie nature, comme tu sens ( fais gaffe quand même parce que si tu sens fort tu risques d'envoyer trop loin...)

Pour ton trou toujours à droite, je ne crois pas que ça vienne des boules : il faudrait consulter un ophtalmologiste pour savoir si tu ne souffrirais pas d'un léger strabisme divergent... Ne me remercie pas du conseil, c'est à l'oeil.

Ceci étant, je ne suis surement pas un des meilleurs conseilleurs du net, c'est vrai parce que le plus grave chez moi ce n'est pas que je fais aussi de trous, c'est que je m'en fous complétement : il y a des jours avec et des jous sans, point barre.

Et dans tous les cas, avec ou sans trous, je dine d'un bon appétit, et je dors du sommeil du juste. M'arrive même de rêver que je fais que des piles ! Normal, à côté de ma Wonder Woman et avec mon sexe à pile !

bouille a dit…

Je pense que quel que soit le joueur et quelle que soit sa façon de tirer, s'il touche des boules, c'est qu'il utilise des fondamentaux (j'aime pas trop ce mot mais bon...) qui font que ça le fait et que l'on retrouve chez tous ces bons joueurs. Après, ce joueur le fait sans qu'il ne sache pourquoi (l'inné), ou alors il l'a travaillé (le besogneux). Et je me demande si les premiers cités ne finissent pas par faire comme les seconds pour être performant (les concours à répétition, ça finit par être de l'entrainement...pour ceux qui disent qu'il ne s'entrainent jamais).
Je crois que plus on s'entraine en comprenant ce qu'on fait, mieux ça va...

Sougil a dit…

Je n'ai jamais vu tant Bouille me nourrir d'affirmations aussi justes !

Et sa dernière phrase, en guise de dessert, je ne peux que l'approuver : "Je crois que plus on s'entraine en comprenant ce qu'on fait, mieux ça va..." car, Je le crois aussi !

Et saluons le Scribe pour sa minute de lucidité journalière : "je ne suis surement pas un des meilleurs conseilleurs du net" : hihihi !

@++
Sougil - Des Bouille en or !

SCRIBE a dit…

Evidemment que je suis lucide parce que je sais bien que les conseils qu'on peut donner, même si on est pétri de sincérité et de bons sentiments, c'est du pipi de chat ; la pétanque ce n'est pas de la théorie et un tireur doué au départ rectifiera ses défauts tout seul, comme un chien nage d'instinct quand on le jette à l'eau : on n'a pas besoin de lui expliquer à quel rythme et dans quel sens il faut battre des pattes.

Idem avec les modèles : on peut les observer 1000 ans, si on n'est pas doué on ne sera jamais à leur niveau ; on peut écouter Pavaroti tous les jours, si on n'a pas un pet de voix, on ne tiendra jamais la note comme lui ! Enfin, un peu de sérieux, un peu de réalisme les gars, ça tombe sous le sens !

Ceci étant, je n'interdis à personne de penser le contraire : si ça vous amuse vraiment de bouleganiser et de janikiser notre pauvre pétanque, faisez donc, faisez donc ! A défaut d'instruire ça fait toujours rigoler !

Hihihihihi ! Je pars en vacances.

Sougil a dit…

Tu sais Scribe, mon site ne s'appelle pas "Vous jouez depuis 10 ans, mais vous êtes nul car voila plutôt comment il faut faire"... Non, mon site s'appelle "Pétanque - Apprentissage et technique". Il n'y avait pas, sur Internet, un seul site sur la pétanque qui donne les bases techniques du jeu... C'est ce qui m'a donné l'idée de faire le mien. Il s'adresse à ceux qui veulent apprendre à jouer et/ou qui souhaitent s'améliorer car ils sentent qu'ils ont un déficit technique.

Je pense, sans aucune modestie, je le concède, que mes conseils ont permis à certains de faire un peu de progrès ! C'est dommage de ne pas avoir plus d'échos de joueurs qui pourraient dire "Moi, c'est tel ou tel conseil qui m'a fait mieux jouer...".

Mes articles sont, je pense, simples à comprendre et à appliquer. De plus, je pense aussi que ce que j'ai écrit c'est vraiment la base technique du jeu ! La pétanque, je m'évertue à le dire sans cesses, c'est quelque chose de très accessible et simple techniquement ! Mais, et contrairement à ta comparaison, un chien a l'instinct de nager, les Hommes (quels qu'ils soient) ne jouent pas à la pétanque par instinct ! Naturellement, un Homme qui débute aurait d'ailleurs tendance à jouer sur la main en faisant rouler ses boules du pieds ! Non ?

La pétanque, c'est technique, tactique, mental et tout petit peu physique (Ca demande de l'endurance...). Il y a donc une base de théorie !

Demande à Pavoroti si, dans son domaine, il n'y a pas de théorie et s'il ne travaille pas sa technique régulièrement !

Si je veux faire un peu de Janik : Toute activité qui n'est pas innée demande une assimilation. Cette assimilation part d'une base théorique. A force de pratique on améliore sa technique. (Bon sauf que moi, on me comprend !! :-) )

C'est vrai pour la pétanque comme pour plein de domaines.

En tous cas,

Bonnes vacances !!

@++
Sougil - Thé au riz

Anonyme a dit…

Bonjour

Caricaturer un jeu tel la pétanque...Cest une chose ; enfermer "l'humain" dans ce genre de déterminisme, moi, ça me fait peur. C'est tout le sens d'ailleurs de mon engagement dans l'éducation et l'enseignement.

S'abandonner à...

- si tu es né dans la misère... tu finiras par t'y habituer.
- si tu as de mauvais résultats à l'école... normal, de là où tu viens.
- si tu as un boulot de merde... c'est le cours normal des choses.
- si, même aux boules, la médiocrité te colle à la peau..."un peu de réalisme mon gars...ça tombe sous le sens !"

C'est pas mon truc. C'est le votre à vous ?

Janik

Sougil a dit…

Rassure toi Hervé. Ton problème, Scribe le connait aussi : http://bouletbut.skyrock.com/3013117233-J-ai-un-probleme.html

Tu te sens moins seul j'espère !?

@++
Sougil - Agence matrimoniale

Hervé a dit…

Haha... C'est assez amusant en effet... Merci Sougil.
Je tiens à préciser au Scribe que je ne manque pas à chaque fois... Il m'arrive quand même de toucher de temps en temps (heureusement)... Ce sont les statistiques de mes boules manquées qui disent 95% à droite.

Pour équilibrer ces stats, je me dis qu'il faudrait peut-être que je tire de la main gauche... Là, je m'approcherais surement d'un ratio 50/50. Est-ce une faute tactique, Scribe ?? ;-))))))

NB : Sougil, il y a combien de mènes dans cette finale 2008 ? Parce qu'au ryhtme ou ca va, tu posteras encore en 2012 ! ;-)))))

Hervé - taquin de bon matin.

Sougil a dit…

Il y en a pas mal !
C'est bien non ? Ca fait un peu comme un feuilleton...

Je devrais même commencer mes commentaires par un "Résumé de la mène précédente" !

@++
Sougil - Lost