Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

5.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes avec mon analyse exceptionnelle !!!

J'ai cette très belle partie en magasin, alors je la diffuse. Je vais la découper mène par mène et agrémenter chaque vidéos de mes avis tant tactiques, techniques et psychologiques ! Evidemment le "exceptionnelle" du titre est une boutade... Je précise, des fois que...

Mène 1 :





Mon avis:
Ceux qui ont eu à jouer des parties importantes savent combien il est important de bien entamer. L'équipe Sarrio commence à 1 boule sur 2 : 

Choix de l'équipe Sarrio de jouer long : 9m90...
Une mauvaise boule d'entrée de Bouamar qui reste vraiment trop court.
Mauvais point de Quintais qui gagne quand même le point mais loin derrière.
Beau point de Bouamar.
Suchaud fait recul.
Vinson regagne beau.
Suchaud fait casquette. (Il devait la voir belle !)
Le but étant dedans et le point très beau, Lacroix tire et fait belle frappe.
Boule qui fait tourner la mène ensuite de Vinson : Non seulement il perd le point, ce qui en soit n'est pas très bien joué (Il perd l'avantage), mais en plus malchanseusement, il traine le but et amèliore le point de Lacroix qui était pourtant sur le côté et même celle de Quintais qui était pourtant quasi perdue (Je suppose car les commentateurs ne le précise pas). Mal joué et pas de chance ! Il en laisse deux. Si encore il avait cassé un point Sarrio aurait pu tirer... Mais là...
Sarrio pointe et le gagne beau : Bien joué !
Lacroix frappe et a en plus le contre sur la boule de Vinson derrière : Heureux, mais, si effectivement il y en avait deux, ça ne change pas grand chose.
Sarrio perd sa boule : Mal joué ! En le gagnant il peut espérer marquer, alors que là il laisse la marque mais en plus le rajout est facile.
Quintais rajoute.

Score :
Equipe Quintais : 3 - Equipe Sarrio : 0

Vous pouvez passez à la vidéo "plus récente" ou regarder l'intégralité de la partie dans cette playlist :


3 commentaires:

Pierre Fieux a dit…

Sympa de revoir cette belle finale, et de revivre la super-ambiance de ces championnats de Clermont-Ferrand. Merci Sougil!

Sougil a dit…

Ben de rien... Si ça me fait plaisir, je suppose que que ça fait plaisir à d'autres...

@++
Sougil - Plaie sûre

Anonyme a dit…

Oui une belle finale. En ce qui me concerne j'avais misé dès le vendredi avant ces phases finales sur la triplette de Christophe (non pas par chauvinisme mais sur la logique) face à la dream team.Et le talent de Christophe n'était pas encore connu au niveau national.
En résumé la victoire de la dream team est dû à la partie "galactique" du monument Henri Lacroix.
D'ailleurs , il faudrait retrouver l'analyse trés objective qu'avait été faite par Christian Lagarde sur cette finale.
Gigi(Anal liste)