Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

30.11.11

Livre : Le livre rouge de la pétanque - Christian Chale

J'ai commandé et lu ce petit bouquin. Monsieur Chale me l'a envoyé lui-même en y ajoutant une petite note manuscrite. Sympathique attention !
On sent que ce M. Chale est un vrai passionné, qui a écrit ce livre dans le but de démontrer et persuader ! Rien que pour ça, son intention est très louable... Il est plein de conviction et défend ses idées ardemment. J'aime bien ces gens là ! Puis il aime la pétanque et pense que c'est un sport... Alors je ne peux que l'apprécier !

De plus, il n'est pas dans le négativisme perpétuel. Il est certes nostalgique d'un certain passé, mais approuve quelques "améliorations"... Bref... Cet homme a réfléchi et pensé ! Et ça ce sent !

Il faut consulter (en plus de mon sublime article), cette page de Boulegan (Pierre Fieux... Qui n'est pas neutre à ce livre, puisqu'il en a signé la préface... Bon... Il ne s'est pas foulé !!!), pour, si vous le voulez, vous faire une première idée...

Des petites critiques à présent ! (Et oui... Je ne peux pas m'empêcher...)

Tout d'abord... Beaucoup de chiffres... Vraiment beaucoup ! (En fait trop pour moi...). L'auteur nous noye de tous ces chiffres, tout ça pour nous dire, ce qu'on sait déjà, à savoir que le nombre de licences est en baisse continue depuis un certain nombre d'années.

Ensuite, l'affirmation que la pétanque est beaucoup trop aléatoire, je respecte cet avis, mais encore plus en triplette... Et là... Je ne suis pas tout à fait d'accord ! A niveau moyen, il est plus difficile de battre une grosse triplette qu'un gros adversaire en tête à tête ! Pourquoi ? Simplement parce qu'une grosse triplette est formée de 3 excellents joueurs. Dans une triplette moyenne, on aura peut-être un joueur qui pourra, à la limite sortir une grosse partie, mais... 3 d'un coup, là, il y a très peu de chance !

Monsieur Chale s'appuie sur des chiffres, parfois purement "imaginés", pour essayer de nous faire croire que la triplette est plus aléatoire que les autres formations... Ce n'est pas une démonstration, dans ce cas, disons plutôt un axiome !

Il prend deux exemples :
- La finale Triplette 2007, à laquelle a participé Christian Lagarde ! Si CL veut bien nous expliquer sa partie... Qu'il aurait, à priori gagné surtout par chance.
- La finale triplette 2008 : Ça tombe bien ! Je la diffuse en  ce moment sur mon site. D'après M. Chale, l'équipe Sarrio a trop manqué "le coche"... Ben... C'est pas de la chance ça ! C'est les nerfs ! On verra les stats à la fin ! (Même si Lacroix a envoyé une bombe sur la dernière mène...)

M. Chale, nous explique que doublette et tête à tête sont plus spectaculaires... Et là, oui ! Je suis plutôt d'accord avec lui ! J'en ai déjà parlé dans cet article. Mais les grosses parties en triplettes peuvent l'être aussi...

Je ne suis pas certain que ceux qui défendent la triplette sont les "petits joueurs". Je l'ai dit, une grosse triplette c'est plus dur à battre ! C'est pour ça qu'en nationaux ou aux France, il y a peu de surprises dans cette discipline.

Ensuite M. Chale pose la question de savoir si la pétanque est un sport individuel ou d'équipe... A cela, moi, je répondrais les deux ! Même en doublettes ou triplettes. Certes on est seul dans le rond, mais l'entente équipe est importante. Lui pense que c'est plutôt individuel...

Tout au long du livre, la pétanque est comparée au tennis... Choix malheureux je trouve ! Car le tennis est beaucoup plus physique, plus mondialisé et plus médiatisé ! Meilleurs auraient été le golf (c'est fait par moment) ou mieux, le billard... On ne peut décemment pas comparer pétanque et tennis ! De plus... Dans tous les sports (sauf les échecs), il y a un côté aléatoire... C'est d'ailleurs aussi le charme du sport après tout !

M. Chale critique les concours de tir... Et là, je le rejoins parfaitement ! C'est aberrant qu'un recul qui touche le but fasse 1 seulement ! Les points, comme ils sont comptabilisés actuellement, sont soumis a bien trop d'aléas... En premier lieu, le terrain, par exemple... Mais aussi les tirs réussis et malheureux ! Je suis d'accord !

Il critique aussi la rafle ! Et je le rejoins encore... Mais, il faut reconnaître que si la pétanque est si accessible c'est aussi parce que les règles en sont simples et qu'on peut un peu "tout faire"... Par contre, je pense que le meilleur remède à la rafle c'est le terrain ! Un terrain sélectif rend les parties bien plus spectaculaires et techniques !

Regrets aussi sur l'attitude, les incivilités et les injures... Je suis le premier à condamner ça également ! D'accord !

Finalement une grosse partie du livre est faite à certains anciens joueurs qui pratiquaient le jeu d'intérêt en  tête à tête à 6 boules. Ce qui a donné comme idée à M. Chale que, peut-être, l'avenir de la pétanque se trouvait là... Pourquoi pas ? Par contre, il y a un fort paradoxe me semble-t-il, puisqu'il aimerait aussi que ces parties se jouent entre 8 et 12 mètres ! Ça commence à faire loin là ! Va falloir adopter des boules de 80 de diamètres et de 620 grammes ! Pourquoi paradoxe ? Parce que de jouer à plus de 10 m. incitera le point et comme le dit justement l'auteur, le point est plus aléatoire que le tir...

M. Chale s'étonne aussi qu'on ne fasse pas de sondage sur la pétanque malgré internet ! Mais... Il ne doit pas connaitre mon blog !!!

Et il finit (lui aussi... Notre bon président, lors de sa dernière Newsletter, s'en est sans doute inspiré) en faisant un rêve... Assez humoristique !

Ma conclusion ! J'aime les gens de conviction ! Je trouve simplement dommage que pour convaincre, les arguments ne soient pas, parfois, meilleurs... Je rejoins malgré tout, M. Chale sur pas mal de points ! Lisez ce livre.. Et faites-vous votre propre idée ! http://www.lelivrerougedelapetanque.com

@++
Sougil - Livre ouvert


Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 10 :

Mène 10 :






Mon avis :
L’équipe Quintais cherche toujours à jouer long… 9m.40
Quintais Fait un beau point 20 derrière le but.
Sarrio Fait belle frappe plein fer.
Quintais refait beau point 30 de côté.
Sarrio ramasse et frappe.
Lacroix pointe 50 derrière.
Bouamar le gagne à 10.
Frappe de Suchaud mi-boule… Il bricole !
Bien joué de nouveau de la part de Bouamar ! Il le gagne à 20 de côté.
Situation de jeu difficile. Tirer représente un risque…
Suchaud tire… Et chicotte…
2 boules à 1 et le point par terre pour l’équipe Sarrio…
Et là…
Gros coup de chance pour Lacroix ! Il envoie un bombe qui percute le point et finit en devant de boule ! Il s’en met presque 2 !
Sans toucher, il laissait sans doutes le carreau à la gagne !
Choix est pris de pointer ! Je ne comprends pas ce choix (hors-mis, peut être à cause de la distance, j'ai aussi bien compris le risque de contre, mais quand même)… Vinson a meilleure chance de faire belle mène en tirant ! Imaginez qu’il frappe les deux boules adveses (grâce à un contre ou même en tapant double) ! Il peut même gagner… J’estime qu’il y a erreur tactique là !

Qui plus est, Vinson, ne joue pas bien… Puisque trop long, il ne rentre pas sur la 3ème, s'interdisant le tir.
Finalement il rentre de sa dernière. 1 Point pour l’équipe Sarrio, qui avait pourtant belle mène. Lacroix, est très heureux sur le coup !
Et on tape dans la main pour s’encourager… (On ne faisait jamais ça dans le temps !!)

Scrore :
Equipe Quintais : 7 - Equipe Sarrio : 9

26.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 9 :

Mène 9 :






Mon Avis :

L’équipe Quintais (On s’en serait douté) cherche à jouer long. Mais, finalement le but est à peine à plus de 8m.
Quintais pointe long à 1 m. Rare boule perdue de sa part… Mais perdue en l’occurrence.
Bouamar le regagne juste avec une boule courte mais dans le jeu.
Quintais le regagne beau et est tout près d’en mettre 2 en trainant le but.
Sarrio belle frappe, qui aurait mérité mieux.
Lacroix le regagne bâtard à environ 50 de côté.
Sarrio la manque derrière. Mais frappe quand même la première de Quintais.
Choix est pris de pointer (Discutable ils tirent à 2).
Bouamar joue très mal… Il perd long.
Vinson frappe bien. (Pourquoi ne pas avoir frappé avant ?)
Lacroix le regagne beau.
De nouveau belle frappe (et belle mène) de Vinson.
Boule importante de Suchaud. Il le regagne.
Et il rajoute !

En comptant la première de Quintais (qui avait le point) 6 boules sur 6 de jouées contre 4 à l'équipe Sarrio.

Scrore :
Equipe Quintais : 7 - Equipe Sarrio : 8

Ca va venir... Ne changeons pas... D'orientation :

Mon public (enfin... "Pet en coeur", c'est tellement nul ce jeu de mot que ça pourrait être de moi...), me réclame la suite des championnats de France 2008... Mais je ne peux pas tout faire !

L'intermède Einstein était, de mon point de vue (remarque, c'est moi qui l'ai voulu), à la fois culturel et intéressant ! Je crois même qu'il n'a pas été assez commenté ! Cet homme mérite d'être connu ! Ca ne fait pas de doute...

Par conséquent...


(Quand je dis que lorsque j'écris, je ne sais pas par où commencer, ou aller, et où je vais finir...)

Delphine (Tel est, je crois, son prénom... il y a parfois des H bien placés), compare la pétanque à la respiration... Pourquoi pas !

Définition wikipédienne :

Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de façon impropre « gaz carbonique », et absorption de dioxygène O2, ou appelé couramment « oxygène ») et la respiration cellulaire qui permet, en dégradant du glucose grâce au dioxygène, d'obtenir de l'énergie. Les échanges gazeux assistent la respiration cellulaire en lui fournissant le dioxygène et en le débarrassant du dioxyde de carbone produit.
Pour certains organismes, ces échanges se réalisent directement par diffusion aux travers des parois cellulaires. Pour d'autres, des organes spécialisés se sont formés, permettant ainsi d'augmenter les quantités de gaz brassés



Euh...

Définition de la choucroute :

La choucroute est un plat qui se consomme traditionnellement en Allemagne, Pologne, Pays-Bas, Tchéquie, en Hongrie, en Serbie, en Roumanie et en Suisse. Au Chili la choucroute fait partie du traditionnel completo chileno. En France c'est une spécialité régionale d'Alsace.
C'est un met composé de chou coupé finement et soumis à lactofermentation dans une saumure. L'origine du mot est à rapporter à Sauerkraut en allemand, littéralement « chou acide », altéré en « chou » et « croute ». En France il dérive du dialecte alsacien. Par extension, le terme désigne aussi le plat de choucroute cuite avec son accompagnement.

Conclusion : Pour bien jouer à la pétanque, mangez une bonne choucroute !

@++
Sougil - Oui qui perda (Non ! Qui perdu !)

25.11.11

Tout ce qui n'est pas inné doit pouvoir s'apprendre :

Pas mal comme titre ! Ca pourrait être du Einstein dis donc ! (Wooo l'autre qui se prend pour Einstein maintenant...)

« Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. »

Ca c'est du Einstein !

Vous en voulez d'autre ? (Je vous assure, ce n'est pas rébarbatif comme lecture !)

« Nous aurons le destin que nous aurons mérité. »
« L’imagination est plus importante que le savoir. »
« Le culte de la personnalité reste à mes yeux toujours injustifié. »
« L'enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible. »

« La personnalité créatrice doit penser et juger par elle-même car le progrès moral de la société dépend exclusivement de son indépendance. »

« C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement. »
« C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître. »
« Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu'il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d'après les racontars des autres. »
« L'homme évite habituellement d'accorder de l'intelligence à autrui, sauf quand par hasard il s'agit d'un ennemi. »
« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »
« Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire. »
« N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. »
« La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. »
« Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres. »
« La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! »

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

« La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. »
« Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. »
« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. »
« Inventer, c’est penser à côté. »
« La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir. »
« Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. »
« Rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples. »
« La vraie valeur d'un homme se détermine en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du moi. »
(Message personnel : Promis, que je ne savais pas que c'était de Einstein ça !!!!)
« Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover. »
« La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. »
« Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement. »
« Peu d'être sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions. »
« Rien n'est plus proche du vrai que le faux. »
« L'homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté. »



@++

Sougil - Relaxe oisiveté

23.11.11

J'en appelle au peuple !

Il parait que je ressemble à ce type...



Sans déconner... Je suis vachement plus beau pourtant !!

@++
Sougil - Nouvelle star

Je l'ai même trouvé pour mes petits copains franchouillards :

Elle pourrait chanter en une langue inconnue...
Elle pourrait être la femme la plus moche de la terre (moi je la trouve jolie)...
Elle pourrait faire 50 autres chansons nulles...
En fait... Elle pourrait tout faire...

Que, malgré tout, à l'écoute de cette chanson là... J'aurais quand même les larmes aux yeux et la chair de poule :


@++
Sougil - Heineken

21.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 8 :

Mène 8 :


Mon Avis :
But à 8 m.
Bouamar reste 50 court mais en plein jeu.
Décision est prise de tirer… Suchaud chique.(Ce qui sans envoyer un postillon à l’écran est dur à écrire !).
Quintais le gagne beau.
Sarrio frappe gagnant.
Quintais le regagne.
Sarrio fait palet.
Il y a mène de gagné là !
Lacroix le regagne.
Vinson casquette. Mais fait passer… Plus qu’un par terre.
Lacroix le regagne.
Vinson Palet ! 2 Points… Ah si le premier tir avait été un chouille plus bas…
Bouamar a un tir hyper important encore ! En croisant les 2, il peut même gagner !
Et il manque au fil à gauche… Ohhh quelle vaut chère celle là… Oh qu’il doit encore y penser aujourd’hui à celle-ci…
A remarquer ! Malgré l’importance de cette boule à tirer pour Bouamar, l’attitude de  l’équipe Quintais (Que ce soit avant ou après le trou) : Pas une parole, pas une tentative de déstabilisation… La classe ! Voila de vrais champions !

Scrore :
Equipe Quintais : 5 - Equipe Sarrio : 8

20.11.11

C'est vraiment nul parfois les réactions de certains !

Sous prétexte qu'ils ne sont pas bons, dés qu'un fait médiatique sort, sur le dopage en l’occurrence, ils vont faire l'amalgame avec la pétanque...


Non mais sans déconner... Ce n'est que de la pétanque ! Si on est bon, on est bon ! Si on est juste bon à mettre des lieux communs (Non ! Pas mes toilettes j'ai dit !) sur des forums, parce qu'on est bon qu'à ça... Ben c'est comme ça !

Tiens ! Toutes les semaines je vous tiendrai informé d'un score !

Aujourd'hui :

5105 à 3589 !

Le jeu : Trouver de quel score je parle !

@++
Sougil - Conteur



Résultat sondage "Augmentation de la licence"

Sondage : Les UN (1 !) euro d'augmentation de la licence, sont-ils de l'abus ?


Augmentation de 1 Euro de la licence ?




Merci à tous les participants, ils ont été 100 tout rond (Pour des gens sobres). Je plains les serveurs qui ne doivent pas souvent avoir de pourboires...

@++
Sougil - Gènes heureux

19.11.11

Paraître :

Sans vouloir jouer les moralisateurs, ce n'est pas mon genre (Non, non ! Promis !)... Une réflexion : Dernièrement, je me suis filmé avec mon portable, pour étudier ma technique... c'était un dimanche après midi, où, seul à l'entrainement (On a rien sans rien) et fatigué, je n'étais pas en très grande forme... Je tapais à peine une sur deux...

Et pourtant, ce montage vidéo est un peu à l'image de notre société ! Une société ou le paraître est plus important que l'être. On pourrait croire que je tapais presque tout...


@++
Sougil - Truie coeur

Les principes :


Qu'on ne s'y trompe pas, ma passion, ce n'est pas internet ! Non ! Ma passion c'est la pétanque ! Aux questions de Janik, en plus de la réponse humoristique que je lui ai faite, je répondrais : Ben qu'est ce que tu crois que je fais Janik ! Autant mon sport (loisir), que mes idées, que mon honneur, que mes proches, je les défends et j'en suis fier !


Ce qui ne m'empêchera pas, pour autant, de respecter tous mes interlocuteurs, même s'ils ne sont pas d'accord avec moi ! C'est dans la diversité et la confrontation d'idées qu'on grandit et qu'on évolue.

Ma passion ce n'est pas internet ! Je préfère mille fois qu'on me félicite sur un terrain de boules (Pour mon attitude et mon jeu), que pour mon site internet...

Je préfère discuter réellement avec les membres de mon club et/ou les joueurs que je côtoie sur les terrains, que refaire le monde avec des internautes virtuels, dont on ne sait pas vraiment qui ils sont, ce qu'ils pensent vraiment et ce qu'ils sont capables de faire.

On me demanderait de faire un choix entre arrêter mon site ou arrêter la pétanque, sans l'ombre de la moindre petite hésitation, je continue les boules, et j'essaye d'atteindre mon but : Aller aux championnats de France !

Je viens de faire trois parties de ping pong avec un de mes fils ! Il y jouait à l'école et a commencé ce sport en club cette année. Ca lui plait ! Depuis cet été, on avait peut-être fait 60 ou 80 ou peut-être 100 parties... Et je les avais toutes gagnées ! (Je ne suis pourtant pas un cador hein... Mais, mon fils a 11 ans, des petits bras, et quand je luis faisais droite/gauche, il ne suivait pas !).  Je ne suis pas du genre à faire exprès de perdre pour encourager ! La vie ce n'est qu'une succession de parties de ping pong : On fait passer la balle, puis on attend la suivante. Et bien ce matin, il m'a mis trois branlées ! Il a rudement progressé, il a été fier, pour la première fois, de gagner son papa... C'est ma vraie vie ça ! Celle d'un père de trois enfants, qui les aime, qui aime sa compagne et qui prend son pieds à chaque fois qu'il va jouer à la pétanque parce qu'il adore ça...

Je suis plutôt du genre rancunier, dans la vraie vie... Même très... Mais, je suis aussi du genre empathique... Alors, là, j'ai envie de pardonner... Et j'aimerais que ce pardon soit envoyé à tous ceux qui ont "trinqué"... Et qu'ils l'acceptent aussi... Pas la peine d'en rajouter : J'aime pas faire du mal.

Pis... Comme le dirait un grand sage : "Tout ça n'est pas bien grave..." Et les sages, les vrais, il faut toujours les écouter... Je ne dis pas "ma vérité", j'essaye déjà, dans ce monde pas facile, d'être... Etre honnête, être respectueux, être un bon père, être juste, être patient, être intègre et le plus important... Etre bon à la pétanque !

On n'est pas dimanche, mais j'ai quand même fait mon sermon ! 


@++
Sougil - Pas donneur (De leçons)

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 6 et 7 :

Mène 6 et 7 :




Mon Avis :
Mène 6 :
L’équipe Sarrio joue long… Pour moi, ce n’est pas le bon choix !
Bouamar fait un assez beau point à 30 de côté.
Quintais le perd juste court en plein jeu.
Bonne frappe de Suchaud.
Bouamar le regagne beau.
Suchaud la frappe juste en tirant perdant.
Carreau allongé de Sarrio ! Qui s’il ne prend pas le but avait une superbe mène… Pas heureux d’annuler là, même s’il l’a vu en l’air. Petit tournant dans cette partie.



Mène 7 :


But envoyé plus court !
Bouamar pointe bâtard 40 de côté.
Quintais très heureux ! Il devait perdre le point "au cul" et sa boule revient le gagner !
Sarrio fait palet !
Quintais le regagne beau !
Sarrion fait carreau ! Et est encore malheureux car il a le contre derrière...
Lacroix le regagne ! Bien joué !
Vinson fait palet.
Lacroix le regagne encore !
Vinson frappe. Trois points par terre et deux boules à Suchaud contre une à Bouamar.
Suchaud le perd juste court et en laisse trois. On est boule à boule !
Suchaud, la classe… Il joue franchement sa boule, mais laisse quand même le tir à trois. En jouant comme ça il aurait mérité de rentrer à deux.
Bouamar, tir super important… Très bien tiré ! Et est super malheureux : Il fait recul, se démarque la boule devant et en plus a le contre ! Il n’en fait que 2 au lieu de 4 !

Superbe mène, et vraiment pas de chance pour l’équipe Sarrio…

Scrore :
Equipe Quintais : 4 - Equipe Sarrio : 8

Le jeu en doublette :

A l'inverse de DSK, je ne suis pas pour les parties à plusieurs... Je veux dire (je n'avais rien de mieux en magasin pour ouvrir ce sujet), que, comme beaucoup de boulistes, le jeu que je préfère, c'est la doublette.

Il est plus facile de trouver une osmose lorsqu'on est deux, que quand on est trois ! C'est d'une logique évidente, presque un lieu commun (Et je ne parle pas de mes toilettes !). Rares sont les triplettes où l'entente est parfaite. A deux, selon le mentalité des protagonistes, on n'a pas besoin de parler pendant des heures pour faire un choix. Je sais que personnellement, un regard, une simple parole, un geste et avec mes partenaires préférés, on se comprend. Avec les vrais joueurs de boule, c'est facile de s'entendre !

Un jour, j'essayerai de donner ma définition du "vrai joueur de boules". En attendant, je pense que cet article, et celui aussi résument assez bien ma manière de penser, sur le côté technique.

Quand deux bons joueurs en doublette s'entendent, se concilient (c'est important de faire des compromis), se récupèrent, s'apprécient, et évidemment, se font confiance (peut-être le primordial)... On peut être certain que ça fera une bonne doublette !

Technique (toujours) et complicité (évidemment). Deux ingrédients qui font les bonnes doublettes.

@++
Sougil - Bi

14.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 5 :

Mène 5 :



Mon Avis :
Quintais fait un beau point d’entrée 40 devant.
Sarrio manque pas droit (Plutôt agacé le garçon…).
Bouamar le regagne ! Enfin il joue bien d’entrée !
Suchaud manque juste pas droit (Impassible le garçon !)
Suchaud frappe gagnant.
L’équipe Sarrio se pose la question de tirer pour… Faire carreau… Mais pointe. Je pense personnellement que c’est très envisageable de tirer… Même sans faire carreau ! Tout d’abord on peut faire tir gagnant et garder le point (ce qui est plus simple que carreau), mais surtout la boule de Quintais est beau et face au but ! S’ils ont tiré d’entrée, c’est autant le jeu de tirer maintenant…
Bouamar joue bien mais le perd juste... C'est vrai que si c'est lui qui le regagne, c'est lui qui peut bénéficier d'un déplacement de but... Mais le point était difficile à gagner...
Sarrio tire et fait carreau ! Finalement, ça se passe bien… Et c’est surtout très bien tiré.
Lacroix tire et est malheureux : Le but lui enlève la boule ! Il pourrait retirer… car le but est encore dedans (je pense que vu la qualité des 2 points au sol, ça serait même préférable !). Mais on décide pointer.
Quintais cherche sûrement un peu la refente et du coup le perd long en frôlant le but. (D’ailleurs il le dit « Je l’ai joué en la rentrant pour arriver dans la boule »…
Lacroix pointe sa dernière à l’inverse de son coup de main naturel, de gauche à droite, pour tenter de rentrer face à la boule la plus proche… Coup difficile car pas naturel pour lui… (Malgré le commentaire…). Peu d’effet est donné à la boule mais il rentre tout de même sur celle de devant…
Vinson pointe en jouant sa boule de devant et le bec lui fait perdre son point ! Litige maintenant : Prendre le risque de tirer à 3 (Tir dangereux), ou bien rejouer la boule devant… Personnellement je pense que dans ce cas, c’est toujours au joueur à qui il reste la boule de choisir. (Je crois que moi j’aurais plutôt pointer ! On est certain de marquer et on peut quand même en faire 3).
Vinson tire et frappe à 3 !

Scrore :
Equipe Quintais : 4 - Equipe Sarrio : 6

Didacticiel référencement site internet :

Avant propos : Cet article ne sera certainement pas le plus intéressant et drôle que j'ai écrit jusqu'à présent... Cependant, lisez le jusqu'au bout (Ou allez directement à la fin et cliquez sur le dernier lien), car la chute, est quand même assez rigolote ! Parfois on se doit d'être didactique !

Même si je pense que des cours de français seraient parfois plus préférables, et même si je ne suis pas un expert en Internet, je me propose aujourd'hui d'expliquer quelques notions de bases sur le référencement de site. Pourquoi ? Parce que je suis empathique et sympathique, et que je sais que, notre héros, l'été, se trouvera fort désappointé quand la bise viendra... Des petites lumières vont sans doutes, grâce à ce (comme d'habitude), sublime article, s'éclairer dans des cervelles crédules et ignorantes... Mais l'erreur est humaine, comme la bombe atomique d'ailleurs.

Tout d'abord, il faut savoir que depuis que l'informatique est informatique, il existe la notion de Source et de Destination. La Source, est l'information initiale (un dossier, un fichier, une page internet...). La Destination est l'endroit dans lequel on va la reproduire, ou la déplacer (C'est également un dossier, un fichier, une page internet...). Par exemple, la fonction bien connue du copié (=la source)/Collé (=la destination) fonctionne sur ce principe.
L'informatique est bien faite, car on peut très bien avoir plusieurs sources et plusieurs destinations... Ce qui pour "reproduire", par exemple, un texte, ou des pages internet, sur plusieurs "médias" d'un coup est très pratique ! Cela permet, notamment, d'augmenter ses chances de toucher les internautes.

Maintenant, parlons du référencement. Le référencement consiste à tenter de faire connaitre son site de manière à ce que celui-ci soit trouvé par les moteurs de recherche. Un moteur de recherche est un site qui fournit des résultats de pages "probantes" suite à la saisie de mots clés. Google est le plus connu des moteurs de recherche. Pour qu'un site soit bien référencé, il faut déjà que le contenu soit riche. Ensuite, plus il y a des liens externes qui pointent vers votre site, mieux c'est ! C'est pour ça qu'il est conseillé de procéder à des inscriptions dans des annuaires. Un annuaire, n'est pas un moteur de recherche, même si le principe de fonctionnement est assez similaire. La différence, c'est qu'un moteur de recherche possède un algorithme puissant qui saura trouver les liens même si on ne les lui a jamais montré ! Un annuaire nécessite une inscription pour qu'il vous trouve. Evidemment, si, en plus, des internautes créent des liens spontanés vers votre site, c'est très bien ! Ça ne vous demande aucun travail (d'inscription auprès des annuaires) et améliore vos "chances" d'être trouvé par les moteurs de recherche. Il faut savoir qu'il y a des sociétés spécialisées dans le référencement.

Maintenant, une autre notion : Les flux RSS. Certains annuaires, en plus de vous permettre une inscription, permettent aussi de diffuser votre site. si je vulgarise, c'est un peu comme un miroir ! La source c'est votre site. La destination, c'est l'annuaire. Si on est inscrit à 10 annuaires qui permettent le flux RSS, ça signifie que votre site est visible sur 11 sites : Le votre (la source), et les annuaires (les destinations). Certains annuaires sont tellement bien référencés (Car les annuaires sont également référencés !), qu'ils vont même être trouvés devant votre propre site sur les moteurs de recherche ! Un comble quand même !

Quelques exemples à présent :
Si on tape dans google : Petanque apprentissage et technique. Mon site est trouvé en premier ! (Ouf !) - En second on tombe sur un de mes anciens blogs. Puis on trouve un annuaire : http://www.annuaireblogs.org/petanque-apprentissage-et-technique/ (Sur lequel je me suis inscrit) - Puis http://www.petanque710.com/forums/viewtopic.php?t=4751 Ou j'ai fait ma pub ! Puis... Un autre annuaire avec du flux RSS : http://www.wikio.fr/sources/petanque-apprentissage.blogspot.com-Y1rt1 - Normal donc qu'on retrouve mes articles sur cette destination (Si vous avez tout compris...).

Sur facebook, également, et même si je n'y vais jamais, tous mes articles sont relayés en flux !

Maintenant, qu'est ce que veut dire être victime de son succès et/ou de la qualité des ses écrits ?
Édifiant non ? - Ce site n'est pas un annuaire ! Ce site appartient a une demoiselle qui a purement et simplement copié mon site (La source), pour le coller sur le sien (La destination)...

@++
Sougil - A la page

12.11.11

Monsieur Patrick Robriquet :

Lorsque j'ai commencé ce blog, je m'étais promis de ne pas faire de portrait...

Bon...

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! Et je n'en suis pas un...

Hein ?

Bon...

Si on tape Patrick Robriquet sur google, voici les 3 premières images sur lesquelles on tombe :


Ce qui ne peut pas mieux représenter le personnage, le vrai, celui dont je veux parler !

Hier... (Vi... Je joue tellement peu que lorsque je peux faire un concours je suis capable d'en faire 10 articles !), pendant que Jean-No, mon partenaire, jouait comme un Dieu, Cléo, ce bon Cléo, (Dont l'épouse a été une de mes nombreuses prof de français sur laquelle j'ai fantasmé,), m'a dit gentiment : "Je suis allé sur ton blog, c'est vraiment très bien..."

Bon...

Ben que dire... Merci encore Cléo ! Ça fait plaisir ! Je préferrerais que tu me complimentes sur la qualité de mon jeu (à la pétanque), mais... Je prends quand même !

Et comme il y avait, à côté, son frangin qui jouait avec son VIEUX (Ils vous auront accepté à la maison de retraite ?) complice, Patrick Robriquet, m'est venue l'idée de rétorquer : "Je crois que je vais faire un article sur le sublime Patrick Robriquet !"

Et comme je ne suis pas du genre à me dégonfler...

Ben...

Voici l'article sur PATRICK ROBRIQUET ! (S'il veut bien m'envoyer une photo de lui...Euh... Avantageuse... Je sais que les APN font des miracles ( :-D ) (<- Ce symbole en langage djeune veut dire que je plaisante ! Et l'acronyme "APN" veut dire "Appareil Photo Numérique") je pourrai l'ajouter à ce sublime article).

Alors... Qui est Patrick Robricket ?

Patrick Robriquet est l'antithèse de mon site de pétanque ! C'est pour ça que je le hais !

Je hais cet homme !

Pourquoi ?

On ne voit jamais Patrick Robriquet sur un concours (Bon... Sauf hier... Mais c'est vraiment parce qu'il faisait beau) et je le soupçonne même de ne jamais s’entraîner ! Le Patrick Robriquet, par définition, est un fainéant absolu !!!! Et pourtant... Le Patrik Robriquet est... Un super joueur ! Et moi... Je hais les supers joueurs qui ne s’entraînent pas ! Pourquoi ? Parce que moi je m'entraine 4 heures par jour pour en toucher à peine une sur deux !

Je hais les Patrick Robriquet !!!

Lorsque j'étais jeune, insouciant et sans cervelle, j'ai rencontré les Patrick Robriquet en finale tête à tête du championnat départemental... et j'ai perdu... à 7 ! Je me souviens du score (Même si j'ai oublié le lieu...).

Ceci est un avertissement ! Messieurs les Patrick Robriquet (Je pense aux Such par exemple, qui m'a fait bien rigoler lors de notre "finale"), qui auraient à m'affronter lors d'une grosse partie... Sachez que... Je n'ai plus 20 ans !!!!!

Hahahahahah !!! <----- Rire qui fait vachement peur !

Par conséquent... Voila...

En vrai... Quand on a à peine 20 ans et qu'on rencontre un Patrick Robriquet, qui plus est, en finale d'un championnat départemental, ben, si on n'est pas préparé, on se gaufre... Car un Patrick Robriquet, est un super joueur... Un modèle... Une référence... Et si je n'avais pas été aussi impressionné de jouer contre un Patrick Robriquet, en finale du tête à tête, peut-être j'aurais pu (enfin) gagner...

Mais là... Non...

@++
Sougil - Ohhhhh... Maggggggggeeee...

Livre : Entrez dans la zone

Un livre assez intéressant, mélangeant témoignages et analyses sur cette fameuse "zone". Mais c'est quoi dont "la zone" ? Les anglos-saxons parlent de "flow" (flux).

Janik en parle dans son dernier article... Article honteusement plagié sur mon propre article précédent, moi-même ayant, certainement honteusement plagié un autre article... Mais je ne sais pas lequel !!! :-)

Il n'est pas question de pétanque dans ce bouquin, mais, de sport en général et de sa gestion psychologique.
De savoir, qu'au moins, des livres sérieux parlent de phénomènes qu'on connait soi-même, mais qu'on a du mal à définir, comprendre et provoquer, c'est, somme toute, rassurant ! Par contre, le livre ne vous donnera pas les clefs pour accéder à ce fameux état d'euphorie durant lequel vous faites ce que vous voulez... Car les clefs, elles n'existent pas réellement... Ça se passe au mental, au travail et à la confiance, j'ai envie de dire... Evidemment !

Ce livre est à mettre en corrélation avec celui de Kaisen. Il est d'ailleurs question de Zen en fin du volume.

Une anecdote maintenant : Pas plus tard qu'hier, j'ai entendu une réflexion, que je n'ai pas relevé... Mais que j'ai entendu. La mène débute et notre adversaire met un beau point d'entrée. Nos adversaires en question étaient des joueurs de notre club et l'un des deux sera mon futur partenaire en championnat triplette. Etant un affectif, j'avais du mal à trouver ma concentration. Je vais au rond et manque... Alors... Je suis sorti du rond (il faut toujours sortir du rond !), et me suis approché de la boule à tirer. J'ai regardé le ciel... Pendant 5 à 10 secondes, je ne sais pas... En recherche de concentration. On aurait pu croire à du cinéma, ou je ne sais quelle manière de faire le malin... Mais, j'ai juste senti le besoin de me concentrer en regardant le ciel... Je suis retourné au rond et ai fait un beau carreau plein fer. Et là, j'ai entendu dans le public "Oui, mais au moins il y a le résultat"... Je n'ai pas entendu ce qui c'était dit avant, mais m'en suis douté...

Si on ne cherche pas une concentration maximum, je ne vois pas comment on peut atteindre un certain niveau...


@++
Sougil - Dés tant dûs

11.11.11

Bouuuuum !


Nous sommes le 11/11/11 il est 11h11 et 11 secondes…
Et ce n’est pas la fin du monde…


C’est même pas drôle !

Hors-mis, ça, on m'accuse encore de pomper mes textes et/ou articles, ou je ne sais quoi :
Je copie/colle, pour le coup, la fameuse affirmation (malgré un français étrange) d'un dénomé titou34-34 :

"Suite à des visites sur mon blog,j'ai découvert des blogs pétanque vraiment bien faits beaucoup de bon sens,de la qualité,du travail et sur un des meilleurs que je vous cite Bouletbut ,dans un commentaire, il y avait un lien de Sougil vers un blog de blogspot qui est ( je vais publier des preuves ) un ramassi de copier coller!
Je dois m'absenter une semaine environ mais dès mon retour je vous reparle de cette découverte."


Décidément c'est une manie en ce moment ! Le dernier m'ayant accusé de plagiat, le fameux Corso, n'a  toujours pas apporté les preuves de ce qu'il avançait. Je l'attends toujours! Je ne sais pas ce qu'il est devenu.. J'ai lancé le pari à notre nouvel accusateur, titou34-34 cent euros (Mais, après tout, la somme qu'il veut puisque je vais gagner...), qu'il ne démontrera aucun pompage !

En espérant vivement que le pari soit tenu !

@++
Sougil - Homme net

Demande OFFICIELLE de dédomagement pour copie (voir malfaçon) de ma sublime signature !

Je m'insurge, je m'étrangle, je m’esclaffe, car, je constate de plus en plus souvent, des internautes qui, se moquant parfaitement des droits d'auteurs, copyrights, piratage, etc... Usent de signatures agrémentées, avec parenthèses ou non, de jeux de mots plus ou moins débiles, faciles ou carrément de mauvais goûts !

Cette méthode de signature a été, pourtant, déposée à la Sacem, Le Cnil, la RATP, la FNAC, le KGB, le CQFD, le G2LOQ , L'UMP et en hommage à Gotlieb, au RAB !

En conséquence, et par la présente, la passée composée et la future antérieure (Ainsi que tous les autres temps homosexuels qui existent), je dépose donc une plainte officielle, et pas que pour y mettre des prises électriques. Qu'on se le dise, con !

Messieurs le internautes, que vous soyez des rebelles ou des soumis, des champions de votre quartier ou de France, des besogneux ou des fainéants, des mélomanes ou des puits sans fonds, des savants de Marseille ou d'ailleurs, je vous demanderais, qu'à partir d’aujourd’hui, le 11/11/11 à 11 h.11, vous me remettiez 1 € saint bouliste, par signature outrageusement pillée, de mon cerveau éreinté !

Vive la pétanque, vive les femmes, vive le soleil et... Vive moi !

@++
Sougil - Signe à terre

10.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 4 :

Mène 4 :





Mon Avis :
Erreur stratégique je pense ! Alors qu’elle vient de dominer son adversaire à 7 m., le but est envoyé à près de 9 m. !
Bouamar reste 1m30 court ! Il n’a encore pas bien entamé un mène…
Quintais pointe beau en s’aidant parfaitement de son coup de main de droite à gauche pour éviter la boule devant.
Sarrio manque à droite.
Sarrio frappe gagnant à la seconde.
Quintais le regagne moyen, à la sautée de la boule courte.
Bouamar le regagne beau.
Suchaud recule sur le côté ! Bien tiré. Il y en a 2.
Vinson enquille la boule courte de Quintais ! Il en coupe 1…
Vinson pointe bien sans le gagner…
Suchaud frappe gagnant.
Lacroix le perd long. Il semble être tombé bizarrement.
Décision est prise de tirer à 3…
Lacroix manque. Le tir était dangereux… Et psychologiquement, je pense que Lacroix tire mais avec presque l’envie de ne pas toucher pour garder la marque, car… Il sait que Quintais n’a pas lui, en réalité, très envie qu’il tire… Il ya parfois des "bons trous". Bon… Ce n’est que ma théorie !

Quintais est un joueur plus défensif que Lacroix, qui privilégie le point, et même surtout la marque, avant tout. Je trouve même que parfois il ne joue presque pas le jeu ! Comme à cette mène en finale de Millau, par exemple (à la 29 ème minute, alors qu’il y a 7-5), ou alors qu’elle est à 5 boules à 2, l’équipe Quintais décide de pointer sur un beau point uniquement car il est à la sautée ! Il y a là, pour moi, un mauvais choix tactique ! Du coup… La mène part en c... Je ne sais pas lequel des trois a décidé ne pas avoir tiré… Mais vraiment, je pense que ce n’était pas le bon choix de pointer ! Ils ont marqué à la sortie car le pauvre Bezandry, qui s’était déjà fait savonné pas mal, a douté…

Bien entendu on peut toujours en discuter !

Scrore :
Equipe Quintais : 4 - Equipe Sarrio : 3

8.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 3 :

Mène 3 :


Mon Avis :

L'équipe Sarrio joue court : 7 m.
Bouamar pointe long… Mauvais point.
Quaintais le gagne quasi en devant de boule, pas très beau.
Bouamar le gagne beau.
Suchaud recule de 1 m. On a beau avoir des boules tendres…
Vinson le gagne avec le bec. Sa manière d’envoyer ne permet à ce joueur de travailler les boules : Il joue très nature, sans donner beaucoup d’effet. Au point il est condamné à jouer assez droit, et au tir, il doit tomber près des boules (D’où son tir haut.). De plus il n’a pas un grand balancier, je pense qu’il est plus à l’aise court. Le choix d’avoir envoyé le but à 7 m. est, à mon avis, un bon choix !
Suchaud frappe « mou » et a le contre. L’équipe Sarrio conserve le point.
Quintais le gagne beau.
Sarrio fait carreau plus le contre sur celle de Quintais : Double bonus ! 3 points par terre !
Lacroix le gagne quasi à coller.
Sarrio la frappe seule ! Superbe mène de Sarrio !
Lacroix, cherchant le devant de boule le perd long, il en laisse même 2… Pas très bien joué, même si court aurait été encore plus mal joué !
Vinson tire à 3 et manque juste court. Son tir n’est définitivement pas très efficace. Beaucoup de joueurs en tombant là où il est tombé auraient au moins touché…

Scrore :
Equipe Quintais : 3 - Equipe Sarrio : 3

6.11.11

Pétanque 710 : Pour ceux qui ont de la mémoire... Dont moi !

Et parce que je suis (un peu) rancunier...
Si vous vous souvenez de cette discussion : http://www.petanque710.com/forums/viewtopic.php?t=4815&postdays=0&postorder=asc&start=15 (J'ai été censuré) et de cet article qui en a découlé : http://petanque-apprentissage.blogspot.com/2011/03/pour-que-les-dieux-de-p710-apprennent.html

Et bien l'arbitre national que je mentionne sur 710 et qui était à côté de moi c'était lui :


Il faut savoir que mon compte a été désactivé sur ce site. Depuis... César (Le gérant) m'a (Gentiment) contacté, et m'a proposé de réactiver mon compte. Offre sympathique, mais que j'ai décliné, dés lors qu'il y a sur ce même site, des personnes (influentes) qui disent tout savoir, mais qui ne connaissent, finalement, pas grand chose. César est certainement quelqu'un de très bien, mais il a donné les clefs aux mauvaises personnes.
Il y a parfois des excuses qui s'imposent...
@++
Sougil - Dis pas, voir plus...

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes - Mène 2 :

Mène 2 :





Mon avis :
Quitais pointe beau.
Sarrio (premier tir), manque au fil et prend le but. Il a manqué du bon côté, mais n'est pas malheureux.
Bouamar reste très court (encore !).
Quintais le gagne, mais un peu long.
Bouamar le gagne beau. Bien joué !
Suchaud, géné, manque juste court... Pas si mal tiré pourtant.
Suchaud retire, moins bien, mais frappe.
Sarrio frappe.
Lacroix le gagne juste... Pas malheureux ! Il aurait presque pu le perdre court.
Vinson le gagne juste... Assez loin derrière.
Lacroix le gagne beau.
Premier tir de Vinson pour la marque : Important... Il frappe : Bien tiré !

Mène moyenne... On voit que le terrain, même simple, offre des surprises tant au point qu'au tir.

Scrore :
Equipe Quintais : 3 - Equipe Sarrio : 1

5.11.11

Vidéo finale championnat de France 2008 triplettes avec mon analyse exceptionnelle !!!

J'ai cette très belle partie en magasin, alors je la diffuse. Je vais la découper mène par mène et agrémenter chaque vidéos de mes avis tant tactiques, techniques et psychologiques ! Evidemment le "exceptionnelle" du titre est une boutade... Je précise, des fois que...

Mène 1 :





Mon avis:
Ceux qui ont eu à jouer des parties importantes savent combien il est important de bien entamer. L'équipe Sarrio commence à 1 boule sur 2 : 

Choix de l'équipe Sarrio de jouer long : 9m90...
Une mauvaise boule d'entrée de Bouamar qui reste vraiment trop court.
Mauvais point de Quintais qui gagne quand même le point mais loin derrière.
Beau point de Bouamar.
Suchaud fait recul.
Vinson regagne beau.
Suchaud fait casquette. (Il devait la voir belle !)
Le but étant dedans et le point très beau, Lacroix tire et fait belle frappe.
Boule qui fait tourner la mène ensuite de Vinson : Non seulement il perd le point, ce qui en soit n'est pas très bien joué (Il perd l'avantage), mais en plus malchanseusement, il traine le but et amèliore le point de Lacroix qui était pourtant sur le côté et même celle de Quintais qui était pourtant quasi perdue (Je suppose car les commentateurs ne le précise pas). Mal joué et pas de chance ! Il en laisse deux. Si encore il avait cassé un point Sarrio aurait pu tirer... Mais là...
Sarrio pointe et le gagne beau : Bien joué !
Lacroix frappe et a en plus le contre sur la boule de Vinson derrière : Heureux, mais, si effectivement il y en avait deux, ça ne change pas grand chose.
Sarrio perd sa boule : Mal joué ! En le gagnant il peut espérer marquer, alors que là il laisse la marque mais en plus le rajout est facile.
Quintais rajoute.

Score :
Equipe Quintais : 3 - Equipe Sarrio : 0

Vous pouvez passez à la vidéo "plus récente" ou regarder l'intégralité de la partie dans cette playlist :


4.11.11

Un peu de cinéma...

Vue que c'est presque la fin de la saison, que je ne peux pas jouer le samedi (oh pinaise, que je suis frustré...), et que quand même, j'aime bien entretenir mon blog... Alors... Je vais un peu causer cinéma !

Je ne sais pas si j'ai été juif dans une autre vie, si j'ai du sang juif, ou c'est simplement l'histoire qui me touche, mais les films sur la Shoa m'atteignent très souvent. Cela avait été le cas avec "La vie est belle", et hier soir, ça l'a encore été avec "Elle s'appelait Sarah".

Il y a l'histoire, l'Histoire même devrais-je écrire, de ce film : Bouleversante, dramatique, poignante. Je ne la raconte pas ! Personnellement je ne lis jamais les quatrièmes de couvertures. Et il y a les acteurs. J'ai déjà vu plusieurs fois Kristin Scott Thomas. A chaque fois, elle était... Fantastique. Elle est réellement une très, très grande actrice ! Dans le rôle de Sarah, il y a, aussi, la petite fille... Et bien... Cette petite fille est la grande femme de ce film ! Jouer plus juste, je ne crois pas ça possible... Vraiment épatante !

Si vous aimez les films pas rigolos, regardez "Elle s'appelait Sarah" : C'est un vrai beau film !


@++
Sougil - Si le nez file