Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

4.5.11

Pour redonner le moral à Certains...


Aujourd’hui je me sens un las, alors pas d'article...



….



Meuh… Non ! C’est bon je rigolais !

Sans transit intestinal donc…

Pour bien jouer à la pétanque, tout le monde s'accorde (surtout dans les orchestres) à dire qu'il faut être bien dans sa tête... Et donc dans sa vie ! Moi, je suis très bien dans ma vie car excellemment entouré :

A la maison, il y a trois enfants (des gars…), une femme (ouf!), deux animaux… Et moi… Et bien je vais vous parler (enfin vous écrire) des animaux aujourd’hui, ça changera un peu... Hein...

Tout d’abord, chronologiquement, le père Noël d’il y a 3 ans et demi, nous a emmené Ernest. Comme diraient les english, Ernest est un poisson en or. Il ne se plaint jamais, ne fait pas de bruit, fait ses cacas silencieusement, mangent sans faire de rots, ou alors, il sont matérialisés par une minuscule bulle qui vient faire un infime, mais valide, « ploc » à la surface. Moi, je l’aime Ernest. Il domine la famille du haut du frigo. Mine de rien (ce qui pour un poisson en or ne veut pas dire qu’il soit tari), c’est quand même lui qui a le grade le plus élevé de la maison, avec ses 1m82 au dessus du sol (Vi… On a un haut frigo…). Le matin, quand je me lève, je vais le voir et lui dis:


 - Salut poscaille! Ca farte ?
Il semble content. Peut-être qu’à la vision de mes yeux globuleux du matin il me prend pour un énorme congénère ? Je lui souhaite donc le bonjour, même s’il ne m’a jamais encore répondu, et je fais cheminer mon doigt le long du bocal. Vous me croirez que si vous le voudrez (de toute façon je n’ai pas le choix: Si vous ne voulez pas le croire, c’est que vous ne le voulez pas…), mais le poisson rouge suit mon doigt ! Un peu comme si je l’avais dressé, comme un animal de cirque, comme un clitoris me hélant «Sougil, vient me caresser…» (Ok… Je sais… Parfois mes comparaisons sont complètement bidon (et déplacées), mais quand je parle poisson, je pense clito… Après tout, je ne suis pas responsable de mon cerveau… Non ?). Je sais que deux secondes après cette séance sentimentale il m’aura oublié, dans son cerveau de poisson… Mais moi, pour le reste de la journée, je me souviendrai qu’Ernest a suivi mon doigt… Et même, quand le père Noël viendra le reprendre pour l’emmener au paradis des poissons (Faut vraiment être naïf pour croire au père noël… Non ?), ben… Toute ma vie je me souviendrai de lui, qu’il suivait mon doigt que j’effleurais sur son bocal… La larme à l’œil (au mien, pas celui d’Ernest, car même lorsqu’il pleure dans son bocal, c’était invisible, puisqu’il est dans l’eau… Gneuuu...), je me dirai :
 - Ernest, je t’aimais bien, tu étais le seul être vivant à m’avoir répondu au doigt et à l’œil… (Contrairement au cli... Euh... En fait...Non... Rien !)

Sinon…

Le père Noël d'il y a en an et demi nous a livré Wubbzy. Wubbzy (Nommé ainsi par mon ainé, en hommage à un dessin animé débile), est une hamster russe, qui n’a jamais tué un tchéchène, je vous rassure. Si vous ne connaissez pas cette marque d’animal je vais vous le mettre en image… Sinon… Je peux aussi vous décrire la bête: Le hamster russe est de la famille des petites souris à dents effilées. Il mesure environ 8 cm, le notre est tellement gras, que c’est également sa dimension en largeur. Une grande rayure courre le long de son dos, ça le fait ressembler à un paleron. Il a des petits yeux tout noirs inexpressifs, qui, d'ailleurs n’expriment rien. Les occupations principales de Wubbzy sont : Manger (C’est une femelle), dormir, faire de la roue et te chiquer. Elle mort tellement qu’elle reste accrochée à ton doigt lorsqu’elle t’attrape. Pour rire (je suis très joueur), un soir, je l’ai mise dans le lit avec nous, ma Chère et tendre et moi… Elle s’est faufilée sous les draps, et m’a mordu la Zézouille… Je ne sais pas pourquoi, je préfère Ernest à Wubbzy… Sa roue a tendance à gripper. Pour ne pas empoisonner le rongeur de tout, je lubrifie l’objet (je parle de la roue, espèces de pervers…) avec de l’huile d’arachide. Après chaque opération de maintenance Wubbzy, passe un quart d’heure à lécher allègrement le supplément… Le seul qui a réussi à dompter cet animal est son baptiseur : mon plus grand fils… Faut dire qu’il passe beaucoup de temps avec elle…


Voila, en réalité le secret de la réussite à la pétanque (même si, depuis que j'ai repris, je n'ai (encore) pas gagné grand chose, mais le weekend prochain ça va changer ! (Je me dis ça avant chaque concours)). En effet, vous connaissez à présent, un peu plus ma petite famille… Pour les mazos, je peux te faire un prix sur le hamster évidemment…



@++
Sougil – Fait le ménage et rit…

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est bien beau de redonner le moral à la vieille garde,mais moi tu me mets en colère avec ce c******et son poisson rouge.Je ne pensais pas voir sa face de pet sur un site de pétanque !!!

@+ fab

Anonyme a dit…

eh bien pour tout te dire sougil quand on lit ça de bon matin on se sent subitement en forme.
Il faut dire que les vaches favorisent un peu plus de mélancolie.J'ai bien un cairn terrier,rapide rusé comme un renard,plein de punch mais il vient d'avoir 11 ans et ça lui arrive désormais de s'endormir le jour.
Tu as tout pour réussir à la pétanque rire...
Enfin c'était bien agréable de te lire
marcocol

Sougil a dit…

@Fab :
Le hamster est encore plus gros que le poisson je te signale ! :-)

@Marcocol :
Les vaches, j'aime pas ! Elles ont le regard fourbe.

@++
Sougil - Animal niais