Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

31.12.16

Trophée des Villes - Cahors vs Pau



Trophée des Villes - Chalon sur Saône vs Vesoul



27.12.16

Championnat du monde 2016 - Madagascar vs Belgique


Un nouveau site... Pétanque : boule de pétanque

Bon... Le titre n'est pas original (tout le monde ne peut pas avoir la brillante idée d'intituler son site "Pétanque - Apprentissage et technique" ! :-D ), mais l'auteur (qui a eu la gentillesse de me référencer) a créer un site joli, fonctionnel et bien écrit !

Peu de contenu pour le moment, mais espérons que la témérité, l'audace et l'imagination de Philippe l'entraîneront vers le côté obscur de la boule !

http://boule-petanque.fr/


@++
Sougil - Aliéné

23.12.16

Un avis sur mon livre : La trajectoire du vainqueur

Remontée d'article !
Voici une critique que m'avait envoyée Guillaume (février 2015) sur mon livre - La trajectoire du vainqueur :


Bonjour Gilles,

Je voulais te donner mon avis sur ton livre.
Je l’ai donc lu (deux fois ^^). J’ai espacé les deux lectures, et j’ai attendu un peu avant de t’envoyer ce mail pour avec les idées biens claires et éviter de le faire « à chaud ».

Donc, pour rentrer dans le vif du sujet : J’ai beaucoup aimé !
Tout d’abord, au niveau de l’écriture, c’est toi qui l’as écrit (Tu parles d’une surprise !). On a donc le même ton que sur ton blog. L’humour est largement présent, et c’est tant mieux (On aime ou on aime pas). Mais je trouve que cela aide à faire passer certains points qui pourraient être lourds (comme dans la partie Mentale par exemple, qui en plus est très dense), et ça amène de la légèreté au niveau de la lecture. En tout cas, ça se lit vraiment bien, même si tu n’es pas un écrivain à proprement parler (<- ceci n’est pas un reproche !).

Au niveau du contenu, j’y ai trouvé tout ce dont j’avais besoin, notamment au niveau de tes différents articles de ton blog. En effet, j’aime bien relire certains de tes articles de temps en temps pour bien m’en imprégner, et une piqûre de rappel ne fait jamais de mal ! Mais sur le site, ce n’est pas hyper évident de s’y retrouver, et la quantité de contenu constamment grandissante n’aide pas non plus. Alors forcément, tout dans le même livre, à portée de main, et avec une table des matières, ça résout tout le problème =D
Pour parler plus spécifiquement, j’ai vraiment accroché sur la partie mentale, car (comme tu le dis souvent sur ton blog) elle n’est pas assez abordée au sein des joueurs, pour ainsi dire jamais ! C’est très bien vu d’essayer d’apporter quelque chose dans ce domaine-là, d’essayer d’aller plus loin. Parce qu’en fait, l’état de pleine bourre (ou pleine conscience), on l’a tous toujours vécu à un moment ou un autre. Cela vaut aussi pour les jours où on est à la « cave » (à l’ouest quoi). Mais on ne s’attarde pas plus que cela dessus (en vrai je parle), et je trouve cela dommage. Quand on dit que la pétanque se joue majoritairement dans la tête, ce n’est pas pour rien. En tout cas, en essayant de me baser sur les points que tu soulèves, je sens que ma façon d’aborder les choses avant d’aller au rond est différente. Maintenant, pour savoir si cela porte ses fruits, il faudra attendre un peu ^^
Concernant la partie technique à proprement parler, je me suis senti un peu moins impliqué sur la partie qui concerne les bases des bases (tenue de boule, règles de base, etc.), mais c’est peut-être parce que j’ai déjà quelques années de boules dans les… pattes (non pas les boules !). Ce n’est pas du tout prétentieux de ma part, mais il y a une partie que je considère (peut-être à tort d’ailleurs) comme acquise. A côté de cela, il y a également des choses qui sont plus qu’intéressantes.

Enfin bref, comme tu t’en doutes, on pourrait parler de tous les points pendant des heures, mais grosso modo, je ne regrette pas du tout mon achat :)

S’il fallait trouver des points négatifs sur ton ouvrage, je dirais que certaines images sont difficiles à interpréter (Le noir est blanc n’aidant pas, la taille des images non plus), comme par exemple le tableau de densité des boules (qui en plus est top !), ou certaines photos.
Autrement, c’est difficile de dire que c’est un point négatif, mais un ouvrage comme celui-ci ne sera jamais « complet ». Il y aura toujours des points dont on aura jamais parlé, ou d’autres que l’on pourra toujours approfondir. Mais je suis sûr que tu compléteras cela au fur et à mesure ;) Il reste tant de sujets à aborder, comme par exemple, la correction des défauts (Ex : Comment corriger un bras qui vacille quand il effectue le balancier ? Comment effacer une rotation des épaules lors du tir ? Etc.). Mais je sais que c’est compliqué, parce que le nombre de défaut possible est juste gigantesque. Il y a tellement de choses qui peuvent rentrer en jeu (Bras, poignet, position, orientation, synchronisation, balancier, etc.), que c’est finalement du cas par cas.

Sinon, je l’ai également fait lire à mon père, qui joue aux boules depuis une trentaine d’années maintenant, et il a également beaucoup aimé. Pour faire simple, je cite « ça ne va pas t’apprendre à jouer aux boules, mais c’est intéressant au niveau des sujets qui sont abordés ». Il s’est même fait des scans de certains paragraphes :)  Je tiens à préciser qu’il ne connaissait pas du tout le personnage, ni l’humour.
Pour finir, mention spéciale à la partie remerciement qui m’a fait sourire lorsque que j’ai vu mon nom dans la liste des personnes qui interviennent sur ton blog (car j’y contribue modestement, et pas forcément de façon régulière).

J’espère que mon retour t’aura été utile (au pire, je t’aurais fait perdre 5 min dans ta journée ^^).
Surtout, continue comme ça, ne change rien :)

A bientôt sur ton blog !

Cordialement,
Guillaume.

Tout d'abord, merci Guillaume pour ce message ! Je suis assez d'accord avec tu as écrit : si j'étais plus riche, j'aurais fait en plus grand format et en couleur ! Tu penses bien... Bon, ça ne change pas non plus la compréhension du livre je pense... Pour l'aspect "ça n'apprend pas à jouer", comme, je l'ai écrit dans le livre, tout le monde sait jouer ! Mon but est plutôt de faire réfléchir à la manière de progresser ! Pour le reste... Rien à dire !

A ceux qui ont acheté et lu, n'hésitez surtout pas à m'envoyer une critique comme l'a fait Guillaume, ou de la poster en commentaire directement sur la page dédiée au livre... Ca permet à ceux qui ne l'ont pas lu de se faire une idée !

@++
Sougil - T'es moins

22.12.16

Nouveau look...

Provisoire ! Je sais... C'est moche !

On essaiera de faire mieux la semaine prochaine !
Edit : C'est mieux ! :-)

@++
Sougil - Peintre en bâtiment

Règlement toujours


Même si celui-ci n'est pas nouveau :
Aucun joueur ne peut s’absenter d’une partie ou quitter les terrains de jeu sans l’autorisation de l’Arbitre. En tout état de cause cette sortie n'interrompt ni le déroulement de la partie, ni l'obligation pour ses partenaires de jouer leurs boules dans la minute impartie. S'il n'est pas revenu au moment où il doit jouer ses boules celles-ci sont annulées à raison d'une boule par minute.



En tête à tête, on fait pipi directement sur le terrain ou sur le public pour ne pas être sanctionné ? :-D

@++
Sougil - Un con tirant

Nouveau règlement... Suite !

Néanmoins un carton jaune pour dépassement du temps est infligé à l'ensemble des joueurs de l'équipe fautive. Si l'un de ces joueurs a déjà un carton jaune il lui sera infligé la suppression d’une boule pour la mène en cours ou pour la mène suivante s’il n’a plus de boule à jouer.

Euh...

Là encore... Déjà que certains arbitres n'osent pas dire un mot à quelques joueurs... Imaginons qu'une équipe en triplette (puisqu'on parle de tous les joueurs à présent), dépassent le temps... Carton jaune ! Ok ! Parfait...

Mais...

Imaginons que cette équipe dépasse le temps une SECONDE FOIS (Hommage aux  amis Belges) ! Carton orange à tous et donc... Annulation des trois boules ! C'est ce que ça veut dire !

Et ben dis... On n'a pas fini d'en avoir des histoires ! :-D

@++
Sougil - Heudebert


20.12.16

Nouveautés règlements 2017

L'équipe qui gagne le droit de lancer le but - soit après tirage au sort, soit parce qu’elle aura marqué à la mène précédente - n'a droit qu'à un essai. S'il est infructueux le but est remis à l'autre équipe qui le place où elle veut dans des conditions réglementaires. 

L'équipe qui a gagné le droit de lancer le but dispose d'une durée maximale d'une minute. Celle qui a gagné le droit de le poser après le jet infructueux de son adversaire doit le faire immédiatement.

___________________

Il est formellement interdit aux joueurs de supprimer, déplacer ou écraser un obstacle quelconque se trouvant sur le terrain de jeu. Toutefois, le joueur appelé à lancer le but est autorisé à tâter une donnée avec l’une de ses boules sans frapper plus de trois fois le sol. En outre, celui qui s’apprête à jouer ou l’un de ses partenaires peut boucher un trou qui aurait été fait par une boule jouée précédemment.
Pour non-respect de cette règle, notamment en cas de balayage devant une boule à tirer, le joueur fautif encourt les pénalités prévues à l’article 35.


  • Alors...
Comment dire...

Sans que les instances n'en veulent pas à mon franc parler...

On est dans... Le grand n'importe quoi ! Moi qui me plaint que le plus gros problème du règlement est le fait qu'il soit tant sujet à interprétations... Là... On est en plein dans le mille ! Je dis bravo !

Tout d'abord... Sur le lancer unique du but... C'est comme si on disait aux joueurs de tennis qu'ils n'ont plus qu'un service ! Le lancer du but, c'est quelque chose, d'à la fois primordial tactiquement et difficile techniquement (il n'y a qu'à voir un lancé malgache pour s'en rendre compte). Ca fait partie, historiquement j'ai envie de dire, de l'essence même de la pétanque ! Quand on joue au camping on place le but "à la main", là, oui, mais en compétition... NON ! NON ! Et... RENON ! Soyons sérieux ! Trois jets pour envoyer correctement le but, c'était parfait... Allez... Si on voulait modifier ce règlement, on n'avait qu'à en donner que deux... Je n'aurais rien dit ! Mais... Là... Non ! Bondiou... Imonénervé !

Pourquoi avoir pondu un tel règlement ? Pour gagner du temps (paraît-il)  ? On risque d'en perdre !

Prenons le texte : Celle qui a gagné le droit de le poser après le jet infructueux de son adversaire doit le faire immédiatement.

Qu'est-ce que veut dire "immédiatement" ? 5 secondes ? 10 ? 30 ? Plus ? Il y a un interprète dans la salle ?

Personnellement, j'aime me concerter avec mes partenaires pour l'envoi du but, car, je le répète, celui-ci n'est pas du tout anodin ! Ca permet de gagner des parties parfois ! Donc là... On n'a plus le droit de discuter ? On adresse une parole à un partenaire et on prend un carton ?

Et il y a un drôle de paradoxe : si on n'a pas la distance maximale pour "poser" le but... On a le droit de reculer le cercle... Mais, dans ce cas.. Le but n'est plus déposé "immédiatement" ! Alors... Si on recule le cercle... On se prend un carton ?

Et si on désire l'envoyer à 6 ou 10 pas juste (6m01 ou 9m99)... A-t-on le droit de mesurer ? Au pas ? Au mètre ? Si on n'a pas le droit, personnellement, dés que mon adversaire aura posé son rond, je ferai des mesures ! Comme ça, si le but me revient, je le poserai à la distance que je désire ! Je ne vais pas me gêner ! Le règlement ne me l'interdit pas !

S'il est posé à la main à 6 pas ou 10... On devra faire mesurer l'arbitre ! Quel gain de temps !

Si on veut gagner du temps... Déjà, qu'on sanctionne sérieusement les joueurs qui dépassent la minute, qu'ils soient du siècle ou non d'ailleurs !

Ce qu'il aurait fallu pour faire évoluer le règlement : ne donner que deux jets à l'équipe qui a le but. Puis deux jets "normaux" à l'autre. Puis, le droit de poser le but où elle veut à l'équipe qui avait le jet initial dans une limite de 30 s. ! Car... Déjà que l'équipe qui a le jet du but est désavantagée car elle n'a pas l'avantage, elle a double sanction ! Ce qui risque de faire des parties plus équilibrées (et donc plus longues)...

  • Sur le second règlement ensuite (pas le droit de balayer devant une boule qu'on va tirer) :
Là c'est simple ! A partir de quand on passe du "bouchage de trou" au "balayage devant la boule" ? Si quelqu'un a la réponse, arbitre ou non, qu'il me réponde ! Là encore... Si on voulait "inventer" un règlement... Une interdiction de toucher le terrain à, par exemple, 1 m. de diamètre autour du but, aurait été pas mal ! En simple ; on a le droit de boucher 1 trou sauf, à 1 m. autour du but ! Point... Barre ! Et pour les gros envoyeurs qui tombent près du but... Ben... Désolé ! Et si on a une boule à tirer à plus d'1 m. du but, ben, on applique le règlement actuel, faute de mieux...

Voila... Mes critiques ET mes solutions ! Car... A chaque fois que je critique, je donne une solution !

Edit : apparemment,  certains pensent que c'est un fake... Voici pourtant le lien avec les textes officiels :
http://fipjp.org/index.php/fr/reglements/reglement-jeu-petanque
Comme c'est Fédération Internationale,  peut-être que ces règlements ne s' appliqueront en pas compétition Nationale !?

@++
Sougil - La raie pense à tout



18.12.16

Ma réponse à situation de jeu

Un petit rappel de la situation...

Bon ben là... C'est pas bien compliqué !

Tactiquement, soit on tire... Soit on pointe...

Donc...

Rien de compliqué !

J'arrête là mon article ?

...

Ben non !

Car... Si j'ai exposé cette situation de jeu, c'est qu'il y a une raison... Qui n'est, en fait, pas tactique !

Sur Facebook, Micka Sculfort (On sent que Sculfort est profond dans sa réflexion - Fallait que je la refasse sur mon site ! :-D ) a trouvé la clé de cette situation de jeu : le milieu !

J'ai bien aimé la réponse :
- On fait tirer le milieu d'abord et s'il frappe, le tireur se retrouve avec un tir à 3, 4 ou 5 au carreau... S'il manque, le tireur pointe...

Oui... Mais c'est aussi au milieu de jouer les "grosses" boules ! C'est son rôle !

En l’occurrence, je jouais milieu dans cette partie... Et... Je suis un petit joueur ! Même si je restais sur un 3 sur 4 dont un carreau, avec un tir important pour 3 sur la deuxième mène, je n'étais pas au top (j'étais sortie en doublette après un 1 sur 5, sur mes 5 derniers tirs, même si avant ma moyenne était bonne), je l'avoue... Mes partenaires (le tireur était chaud comme la braise) m'ont dit : on tire ! Pour cadrer sur 2,50 m. il fallait vraiment bien tirer par contre : le terrain n'était pas évident... Sur le papier, évidemment, c'est facile : 2 carreaux on en fait 5 ! Sur le papier... C'est toujours facile !

Et il y a le sacro saint principe : c'est la majorité, dans une triplette, qui l'emporte...

Et bien moi, je dis non ! Le pointeur n'avait plus de boules... Certes il pouvait donner son avis, mais, ce n'est pas lui qui se serait retrouvé avec un "gros" tir...

Dans ce cas, à mon avis, c'est au milieu de décider ! Et même... Si le tireur veut tirer, c'est quand même au milieu de décider... Ou alors, si le tireur est bon au point, je suis assez d'accord de faire tirer le milieu en premier, si ce dernier n'est pas trop chaud... Ce qui était le cas... Mais, notre tireur ne manquait pas (il fera le mile dans la partie) : il fallait le laisser dans sa bonne dynamique ! En lui mettant une pression (s'il manquait la grosse mène) ça aurait pu lui casser le moral... Il ne le fallait pas !

A 4-3, c'est important d'essayer de passer la première phase de partie... C'est à dire atteindre 7 ! Vous avez forcément déjà entendu les dictons :
Mieux vaut sardine sur le pain que grive qui vole. (Très bouliste celle-là).
Un vaut mieux que deux tu l'auras.
La gourmandise est un vilain défaut.

Contre l'avis de mes deux partenaires et en disant : c'est moi le milieu, c'est moi qui décide (je suis en véritable dictateur dans le jeu :-D ), j'ai dit : on pointe ! Il y a 1 m. de jeu, on peut en faire 3 !

J'ai mis le mien, notre tireur n'a pas mis le sien (c'était moins grave que de manquer un tir)... Mais... Parce qu'il n'y croyait pas ! :-D Résultat, on en a fait 2... Ce qui vaut mieux que 3,4 ou 5 tu l'auras !

@++
Sougil - Dictonteur

17.12.16

Une situation de rajout

Il paraît que le Président de Saint Georges sur Loire est fan de mes "situations de jeu" ! :-D

En voici donc une nouvelle :
8 m., toujours un terrain assez difficile (c'était encore en coupe de France), 4-3 au score, partie de triplette. Une boule au tireur et une au milieu, alors que l'adversaire n'en a plus...

Vous avez les blanches, la boule la plus prêt est à 30, les deux noires sont à environ 1m. Il y a une autre noire derrière non visible à 2 m 50.

Vous décidez quoi ?




@++
Sougil - Coup de Noël

16.12.16

Un article du Courrier de l'Ouest

Je ne sais pas si Michel Drapeau est lecteur de mon site, mais, je ne peux qu'abonder dans son sens, puisqu'en substance, il dit comme moi dans son article "courrier des lecteur" :




Je n'ai pas une assez bonne connaissance du Choletais et pas assez de temps non plus, mais, croyez-moi bien, que je tannerais bien la Mairie avec un bon gros dossier, pour la pousser à nous fournir un boulodrome digne d'une ville de 70000 habitants qui se dit être "Ville la plus sportive de France" !

@++
Sougil - Ose arme

Réponse à : 2 situations de jeu

Les situations en questions...

Pas mal de réponses sont arrivées sur Facebook ! C'est rigolo ces petites situations : ça crée le débat !

Tout d'abord, on est typiquement dans un cas ou à la fin, il n'y a surtout pas à dire, quelle que soit l'option choisie : "ce n'était pas le jeu" !... Et je m'en vais m'en expliquer ! Nondediou !

Se reporter à mon livre pour savoir ce que je pense de l'expression "jouer le jeu" ! Il y a un chapitre entier, avec même l'avis d'un Champion de France : Claude Barraud.

Alors... Vous pensez qu'avec deux boules d'avance, même dans un terrain facile, il faut absolument tirer ?




Bon... C'est vrai qu'on a là, une toute petite équipe qui, à 4 boules à 2, dans un nid à carreau, a décidé de pointer... Bon... Les gars n'ont pas un gros palmarès non plus faut dire ! Regardez comme des joueurs comme Quintais ou Fazzino pointent beaucoup, de manière générale ! Même en forte avance de boules parfois !

Je ne l'avais pas précisé, mais... Les 3 boules étaient, dans les deux cas, dans les mains d'un seul et même joueur... (et pas des moindres... :-D).

Si, dans un cas (je suis Esteban... Fils du soleil) comme celui-ci, je n'ai plus de boules en mains, je dis à mon partenaire :
- Comme tu veux, c'est toi qui a les boules !

Si on marque à la sortie, tant mieux... Si on ne parque pas, tant pis ! En tous cas je ne lui reprocherai ni son choix, ni le fait qu'il ait mal joué ! Que je sache, mes partenaires, tout comme moi, on ne fait pas exprès de manquer !

Car dans les deux situations, il n'y a ni bon choix, ni mauvais choix ! Il y à essayer de réussir ce que l'on tente... Epicétou !

En l’occurrence, c'est moi qui avais les boules et concrètement, voila comment, personnellement, j'ai raisonné (parce que oui Mesdames et Messieurs... Mais plus les dames quand même... Parfois, je réfléchis !) :

- 1ère situation : je l'ai dit : le terrain est piègeux... Dans ce genre de terrain, je raisonne plutôt en joueur d'échecs ! Comment pense un joueur d'échec ? Il pense défensif ! Il pense à assurer ses pièces ! A occuper le terrain ! Il ne pense pas attaque à tout va ! Il tente, plutôt d'assurer sa position.

L'importance de cette partie est capitale... Si par malheur en tirant, j'ai contre franc et que je ne rentre pas au point, ne serait-ce qu'une fois, je peux en perdre 4 ou 5 ! Ou pareillement si je tire et manque en ne rentrant pas derrière ! Il reste une boule à l'adversaire, il faut se dire qu'il réussira ce qu'il tente (ce qu'il a d'ailleurs fait), et ne pas compter sur un échec de sa part...

A 3 boules contre 1... Ca serait vraiment un tournant de partie, dont il serait dur de se remettre que d'en perdre 4 ou 5 ! Surtout qu'à la première mène (ça, vous ne pouviez pas le deviner), on a été malheureux (déplacement de but sur mon 3ème tir), et qu'à la place de 4, on en a fait qu'un ! Et encore... Parce que mon pointeur préféré a gagné un point difficile en jouant parfaitement !

J'ai donc pointé et gagné le point 10 derrière le but. Le tireur adverse a tiré boule et but et a annulé : on en a donc fait deux sur la mène... Elle était payée comme on dit !

Tirer, n'était pas une mauvaise solution ! Mais, prudence est mère de sûreté ! Tout le monde m'aurait dit, si j'avais tiré et que j'aurais eu contre (ou frapper la mienne seule) sans rentrer ne serait-ce qu'une fois sur deux, que j'aurais fait "une erreur de jeu" !

Par contre si j'avais tiré et fait carreau sans contre ... Tout le monde aurait dit : bien tiré !

Voyez comme "jouer le jeu", en fait, dépend surtout du résultat obtenu !

- 2ème situation : intrinsèquement, on est dans le même cas, avec plus de confort, puisqu'on a 1 boule de plus d'avance ! Par contre il y a une donnée importante : on a le point en second d'un poil de mouche (ça a été mesuré par l'arbitre à la tirette).

Imaginez... Je tire sans le contre ! Formidable ! Je pointe ensuite et touche le but : je peux redonner le point à l'adversaire ! Ce qui veut dire que j'aurais donc tiré pour rien !

Là encore... C'est juste une question de "bon" choix... Ou de "mauvais" !

Ca nous avait réussi la mène d'avant... J'ai donc pointé, espérant gagner le point ou au moins rentrer sur les boules 3 et 4, voire même, pourquoi pas, prendre le but en m'en faire deux ! Whoooo ! Je suis capable de tout !

Mais... Ma première est mal tombée (pour ne pas dire que je l'ai mal jouée ! :-D), je suis rentré de rien...

Ma seconde, j'ai repointé (pour le coup on est à présent dans le même cas que la mène précédente) je suis rentré que de la plus loin...

La dernière... J'ai décidé de forcer la marque en tirant et.... J'ai manqué... (vi ça m'arrive ! Même trop souvent à mon goût !).

On en a pris un !

"Pas le jeu" me dira-t-on !

Ce à quoi je répondrais : non ! mal joué ! Ou, en tous cas, pas réussi ! C'est différent ! J'ai fait une mène blanche !

En pétanque, parfois, il n'y a pas de bons ou de mauvais choix ! Il y a des coups réussis ou non... C'est pour ça qu'on ne devrait jamais usé d'un ton péremptoire pour affirmer que "ce n'était pas le jeu"... Lorsqu'un partenaire, qui doit faire un choix, manque, ce n'est pas son choix qui est à remettre en cause, mais, à la limite, sa technique ! Pourquoi il a manqué ? Le choix tactique, lui, il est acté ! Il n'y a même pas à en discuter...

Attention ! Ca ne veut pas dire que, parfois, je suis contre tenter des "gros coups" ! Sur ces deux mènes j'ai fait un choix, disons, prudent... Mais, il faut sentir aussi, quand la partie l'exige, prendre un risque ! Là, je ne le sentais pas... Certains diront "manque de confiance"... Non ! Choix de prudence... C'est tout ! Il y a des joueurs, qu'on dit "sans cerveau"... Personnellement, j'en ai un, et essaye de l'utiliser au mieux ! Il marche parfois même mieux que le bras ! :-D

Enfin... Pour l'anecdote... Lors de ce tour de Coupe de France, au triplette, en début de partie, on a fait le choix de pointer sur des boules, disons, bâtardes, mais légèrement derrière. L'adversaire a eu deux fois des contres francs qui nous ont fait maquer des belles mènes (car on les a bien finies aussi)... Psychologiquement ça a eu un fort impact. On a gagné 13-3 ! Et pourtant, c'était des fameux adversaires !

@++
Sougil - Casse par off

15.12.16

Deux situations de jeu

Le contexte :
Rencontre coupe de France - dans l'équipe adverse : 1 Ancien champion du Monde - 1 Champion d'Europe en titre - des multiples Champion de France jeunes. Bref... Des titres en veux-tu, en voila ! Mais l'adversité serait moins élevée que la tactique serait la même !

Terrain :
Salle mais, assez traître ! Aussi bien au tir qu'au point, terrain assez difficile...

Situation 1 : doublette - 9 pas - Score : 2 - 4 - Vous avez les blanches, 3 boules à 1. C'est la noire devant à gauche qui a le point. Vous êtes en second. La boule la plus proche est à 40, la plus lointaine à 60 (environ !)...


Situation 2 : doublette encore - 8 pas - Score 4 - 4. Vous avez les blanches, 3 boules à 0. C'est la noire à droite qui a le point. Vous êtes en second mais de moins d'1 mm par rapport à celle de gauche. La boule la plus proche est à 30, la plus lointaine à 80 (environ !)...


Vous faîtes quoi dans ces deux situations ?

@++
Sougil - Bi game

14.12.16

Même les enfants s'y mettent :-)

En réponse à la petite Sixtine (Je lui signale - au fluor - juste... qu'au moins... Moi... J'ai toutes mes dents ! Même si elles ne sont pas alignées...)




@++
Sougil - Zerotine

7.12.16

Et si il y avait une réédition du livre "La trajectoire du vainqueur"

A ceux qui ont lu mon livre... Les ventes se passent bien mieux que je pouvais l'imaginer (vraiment, ça fait plaisir !)... S'il devait y avoir une réédition (je ne ferai pas un nouveau tome réellement, mais une version 2.0), qu'est ce que vous souhaiteriez voir en plus, ou en moins ?

Personnellement, j'ai une ou deux idées, mais, chers lecteurs, qu'est-ce que vous, vous en pensez ?

Je prends tous les avis !

@++
Sougil - Délivré

Ma réponse à "situation de jeu"


Hommage à Gotlib !
Voici donc ma réponse tant attendue à la situation de jeu précédente...

Pour les petits nouveaux qui viendraient me voir, il faut savoir que je suis quelqu'un de principe ! J'ai toujours pensé que :
- Ne pas perdre, c'est se donner une chance de gagner ensuite !

Comme vous le remarquez, je suis donc quelqu'un de pragmatique !

Or... Dans cette situation de jeu, c'est le pragmatisme qui doit valoir !

J'ai lu : "on peut tirer au point"... Je dis NON ! En tirant au point, on ne peut pas gagner et on peut perdre ! C'est donc interdit de tirer... Sauf si on est suicidaire... Ce que je ne suis pas !

J'a lu : "on pointe en direction de la noire, pour faire devant de boule"... Je dis RENON ! Il n'y a rien de plus déplaisant, je trouve, qu'un joueur qui sort du rond en disant :
- J'ai perdu le point parce que je cherchais le devant de boule !

Pour moi... La seule vraie bonne solution, c'est de pointer et d'essayer d'embouchoner ! Vous ne pourrez, ainsi, quasiment plus perdre. Vous pourrez marquer. Et avec un miracle (ça ne serait pas le premier aux boules), vous pourriez même gagner, avec un déplacement de but et un contre...

En réalité, j'ai donc pointé et ai gagné le point à droite du but. Le tireur adverse a frappé et même contré (il l'avait annoncé le bougre !) notre boule derrière... Ils en ont fait 2 sur la mène...

Pour l’anecdote, alors que j'ai fait une partie moyenne, je me suis retrouvé sur la mène d'après, avec manqué perdu, carreau gagné, à 9m50... J'ai fait carreau et on était au bout du concours le soir, avec ce même adversaire !

@++
Sougil - Prince si pâle

5.12.16

Situation de jeu


Bon... Je vous l'expose car mon partenaire n'était pas d'accord avec moi... Mais pour moi, il n'y a même pas de débat ! :-D

Vous avez les blanches ! 1 boule à 1 (C'est le tireur adverse qui a la boule) et 10-10 au score... C'est en salle, même si peu propice au carreau, on n'est pas dans un champ de mine et il y a 8,50 m. La boule, derrière le but, la plus proche est à environ 80 et la boule qui a le point est à environ 30 du but...

C'est donc à vous de jouer ! Alors. Kénonfé ?

@++
Sougil - Défonseur