Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

18.5.15

Jouer à l'envoi

Effectivement, David96 a raison : Je n'ai pas développé par un article "écrit" le jeu à l'envoi...

Attendez un peu...

J'appelle Julien Lamour, Michel Loy et Zvonko Radnic pou leur demander ce qu'ils en pensent !...

...

...

...

Quinze minutes plus tard...

Bien ! Je crois qu'ils m'ont tout dit !

Tout d'abord, jouer "à l'envoi" est ce qu'il y a de plus difficile en matière de pétanque ! Pourquoi ? Car il faut toutes les qualités techniques réunies en un seul coup : un bon lâcher de boules, beaucoup d'énergie, de la précision, du mental et beaucoup de relâchement.

  • Le lâcher : si la boule est envoyée sans effet (sur elle-même) ou avec un gros "coup de main", jouer à l'envoi sera surtout néfaste quant au résultat car la boule s'amortira mal et étant donné qu'elle va arriver avec beaucoup de vitesse (du fait de la hauteur de laquelle elle descend), le "mal tombé" sera nettement amplifié. Plus que jamais il faudra vraiment avoir une bonne prise et un bon lâcher pour jouer à l'envoi... Le défaut ou problème classique, lorsqu'on veut envoyer, c'est de crocheter la boule, plus la partie est importante, plus vous serez "tendu", plus ça risque d'être le cas...
  • L'énergie : jouer à l'envoi est le coup qui nécessite le plus d'énergie. Il faudra beaucoup vous aider des jambes, même accroupi (comme Michel Loy). Une flexion durant l'envoi du bras en arrière et une extension quand on le ramène ! Le buste pourra aussi remonter pendant la phase de retour du bras...
  • La précision : envoyer les boules hautes, c'est bien, mais encore faut-il envoyer dans la donnée ! Si on joue à l'envoi, c'est certainement que le terrain est technique et compliqué... Là encore, en tombant dans les cailloux la vitesse importante de la boule, augmentera l'effet de mal tomber.
  • Le mental et le relâchement : surtout ne pas douter si on décide de jouer à l'envoi... Crocheté assuré sinon ! Techniquement, il faut que vous lâchiez la boule au-dessus de votre tête. Il faut donc une grande maîtrise et une parfaite synchronisation.  J'ai déjà vu des joueurs envoyer la boule derrière eux ! Ca peut donc être extrêmement dangereux ! Il faut vraiment avoir la volonté de lâcher tard et d'envoyer sans repères, dans le ciel.
Vous pouvez jouer ce coup accroupi (comme Michel Loy ou Julien Lamour), en vous relevant (Comme Zvonko Radnic) à condition  d'avoir une bonne coordination et une condition (faut y aller sur les jambes) ou debout comme Bruno Le Boursicaud... Personnellement je préfère debout, on gagne en énergie...

Une vidéo qui date un peu pour résumer cet article :


@++
Sougil - En voie de disparition

Aucun commentaire: