Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

1.12.11

Le rat porteur :

Un sympathique commentateur sévit en ce moment sur mon blog... Il fait l'apologie d'un petit peuple d'irréductibles, qui lutte un peu contre tout, grâce à quelques potions magiques... Pourtant point de druides dans ces lointaines terres de l'ouest (Hors mis quelques bar men), ce qui ne l'empêche pas (en rentrant du port), d'envahir quelques villages voisins, afin de nous mettre quelques branlées à le petite boule (A nous, hommes de la terre) et de nous faire entendre leur joli langage...

Leurs phrases sont ponctuées de l'adjectif "vérole de" (Si si, chez eux c'est un adjectif qui s'accorde à toutes les sauces) et aboutissent très souvent par le signe de ponctuation "Dit"... Ils ont un code pour s'appeler entre eux : "Monrate". Bref, leur dialecte est plus fleuri que du goémon...

J'en connais un particulièrement, peut-être est-il tombé dans une marmite quand il était petit, Vava(ix) qu'il se prénomme, et la dernière fois que je l'ai rencontré, il avait pour idée fixe de me poser que des menhirs à tout va (va)... Aïe ! Ça m'a fait mal ! Il sont pas comme nous ces gens là !

Je tiens à préciser pour ces dames et demoiselles que, pourtant habitant du même département, mon accent, mon phrasé et mes expressions, n'ont rien à voir avec ces gens là ! (J'entretiens ainsi certains fantasmes à mon endroit). Je vous le dis, ils sont pas comme nous chez eux ! Par exemple, à seulement un clocher de leurs navires tout moches, on rencontre de magnifiques bateaux... Dans un belle ville rupine (même si les bons coups sont rares) par excellence, les sablais et les chaumois, pourtant très proches voisins se détestent ! Leur teint halé et sentant le sel est pourtant identique ! Comprends pas moi...

Si notre sympathique commentateur (Que je dois certainement connaître... Je suppose !) veut bien nous mettre, en hommage à ce peuple là, d'autres expressions, vidéos ou autres symptômes et faits aggravants, ça sera avec plaisir ! En attendant, céti pas une vérole de chanson, monrate, avec une branleuse de musique, ché pâ c'qui zon chiqué ceulâ... Mé c'était du bon !

Très rigolo !



@++
Sougil - Rat porté

2 commentaires:

Le rat vi a dit…

Ben vérole martyr ! Espèce d'un hommage que t'as pas fait aux chaumois, dit !
Merci, c'est bien amusant.
Faudra un jour qu'on se chique un ricard ensemble ;-)

Sougil a dit…

Ben... Les commentaires, c'est fait pour s'inspirer ! Pis... Qu'est ce que je ne ferais pour boire un coup ! Enfin, je veux dire... Pour chiquer un ricard !

@++
Sougil - Rat colleur