Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

7.9.11

Les portables au restaurant :

L’autre jour j’étais au restaurant… Enfin au restaurant… J’étais au Quick… Car d’une, j’étais pressé, de deux, il était sur ma route, de trois, je t’emmerde ! Autant quand je ne suis pas pris par le temps je suis prêt à manger au Slow (certes ça n’existe pas, mais il faudrait l’inventer… Même que ça pourrait s’appeler « Slow and good » - Parce que franchement le Quick, ben... Il porte bien son nom… Ca se mange en 30 secondes et ce n'est pas fameux), autant là, j’étais pressé ! Oh et puis je n’ai de toute façon pas à me justifier d’avoir déjeuné dans un fast food après tout ! Whoooo…

Bref…

J’étais attablé accompagné d’un livre (Comme souvent)… Non je ne vous dirai pas lequel, puisque vous faîtes que me critiquer à cause que je mange n’importe où ! Ne me dites pas que vous n’avez jamais mangé dans un Mc do !?? Ah ! Dans ce cas, moi aussi j’ai droit d’y aller… Non mais !

Bref…

Il y a un truc qui m’horripile… ou face, selon la pièce dans laquelle je suis, quand je mange dans un lieu public et que, pourtant, je constate à chaque fois : Il y a toujours deux personnes qui mangent ensemble, quelles soient du même sexe ou non, et il y en a toujours une sur les deux qui tripote son portable, priant pour que celui-ci se mette à sonner… Et ça arrive à tous coups ! Il se met toujours à sonner ! Et la personne (en l’occurrence c’était une fille et elle était accompagnée d’un gars…) répond !

Arrrrhhhhhhh !!!!!! (Ceci est un cri de colère mêlé de désespoir).

Ca m’insupporte tant d’impolitesse ! Moi, même quand je mange seul, mon portable est dans ma poche en mode silencieux ! (Voir dans ma bagnole...). Je m’imaginais être le mec en face de cette gonzesse qui a répondu à son putain de téléphone, prendre son hamburger et lui étaler à la gueule ! (Il ne m’est pas courant d’être vulgaire, mais quand c’est trop, c’est trop !)

Ça me met hors de moi ! (puisque je m’imaginais être l’autre…)

Pas vous ? Ça ne vous énerve pas ces portables au resto ?

Grrrr !

@++
Sougil – L’air cool

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Les portables ça m'énerve partout et d'ailleurs il n'est pas exclu que je revienne sur ce sujet tant il y a des trucs qui m'interpellent avec ces saloperies de petis machins !

Par contre, lire en mangeant n'est pas très recommandé : le cerveau qui commande à l'estomac comme aux yeux et à la mémoire ( on mémorise inconsciemment mais forcément quand on lit)est obligé d'envoyer des ordres dans tous les sens et ça le fatigue.

Mais bon si on lit Tintin en bouffant un hamburger les efforts sont quand même limités de partout. Enfin, je dis ça, je dis rien. SCRIBE.

Anonyme a dit…

tu as tout à fait raison ,sougil.
Hamburger connais pas.
Le portable,je connais mais vraiment utilisé si nécessaire.


Je dirais comme claude,ton humour et l'écriture qui le met en vitrine me plaisent beaucoup.

marcocol,le chti

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord, mais ce qui m'énerve par dessus tout c'est ceux qui partage leur conversation en parlant fort avec tout le monde autour.
perso je n'ai pas de portable.

Eric

Sougil a dit…

@Scribe : On n'a pas le même cerveau !
Pis, pour manger un burger, faut pas beaucoup de neurones.
Pis je lisais un bouquin qui était dur à lâcher : "La promesse de l'aube" de Romain Gary : J'ai adoré ce bouquin.

@Marcocol : Heu... Merci !

@Eric : Mais c'est toujours le cas ! Il sont toujours obligé de beugler pour se faire entendre, donc... Il m'énervent toujours !

@++
Sougil - Qui sait faire l'autre ange bègue

Anonyme a dit…

Ce qui est bien avec ces restos "fast foutre" c'est qu'on sait à quelle heure on va bouffer ces saletés (pour pas dire cette m.....) mais on sait pas à quel moment on va les vomir.
Je me suis dit : "Tiens Sougil , il a des gouts de chiotte en bouffe manquerait plus qu il y lisait le dernier chef d'oeuvre de Bigart !

Et puis dans un com , le voilà qui précise que c'était du Romain Gary ! Et de surplus "la promesse de l aube" Ce bouquin ne peut laisser indifférent, NON SOUGIL N A PAS DES GOUTS DE CHIOTTE ! Du moins en lecture.
Gigi

Sougil a dit…

Et encore... T'as pas vu ma chère et tendre ! :-)

@++
Sougil - Rat in fine