Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

25.8.11

Cérilly, une découverte à refaire : Article de Fab !

Depuis (quasiment ?) le départ de mon blog j'ai un fidèle et fort sympathique lecteur qui participe à mon site : Fab ! En plus d'avoir souvent commenté mes articles on a aussi pas mal échangé par mail... Naturellement, je lui ai proposé, s'il le souhaitait, de faire des articles sur le blog signé de "sa main". Il a dit oui ! Alors, voici le premier article de Fab, qui j'espère en appellera d'autres :

Cérilly, vous connaissez ? Non... Moi non plus je ne savais pas ou se trouvait cette commune jusqu'au jour ou un poto me parle de son enduro à pétanque en des termes très flatteurs :
- Tu verras,c'est vraiment sympa, y'a une ambiance très cool et ça joue quand même bien aux boules.

Deux loustics ont accepté de me suivre dans cette aventure bouliste hors normes : 11 parties (4 triplettes puis 7 doublettes) à faire du samedi 15h au dimanche 6h et en fonction des résultats, début du concours en formule ABC dès 8 heure.
Autant le dire de suite, le réveil à eu beau sonner le dimanche matin, personne ne l'a entendu et c'est avec un brin de déception qu'on a émergé à 9h30.Bien trop tard pour allez jouer le B... Dommage mais c'était quelque part prévisible vu la fiesta faite depuis 36 heures !!!

Aucun regret en tout cas pour cette première loin de mes terrains de jeux tant les bon souvenirs s'accumulent. Je retiendrais particulièrement une organisation vraiment au top de la part des bénévoles du club de Cérilly, des terrains de jeux très variés mais toujours difficiles et une convivialité de tous les instants.
C'est ce dernier point qui me pousse le plus à y retourner car entre les voyageurs râleurs mais au final sympa (d'ailleurs eux aussi n'ont pas joué le dimanche matin, leur pointeur ayant disparu!!!), les savoyards qui posent quatre piles par mènes mais qui se retrouvent incapables de plier une quechua 2 secondes...il y a eu matière à rigoler. Et puis,je ne peux pas oublier non plus ce "gamin" de quinze ans qui n'en loupe pas une de la partie, du moins sa réponse quand mon pote lui a demandé s'il allait au France: "ben ouais,ça sera la quatrième fois cette année!".
Seul ombre au tableau, le décès du président du club de Cérilly, principal initiateur de cet enduro,quelques temps auparavant.
Une chose est sûre,les membres du club lui ont fait honneur.
Vivement juillet 2012 !!!

Fab

1 commentaire:

cyrrius a dit…

toujours sympa ces concours ;en un autre temps je faisais les 24h du mans de pétanque super ambiance et super souvenir .ah, les parties de 5h du mat ou c'était celui qui jouait le moins mal qui gagnait....