Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

24.5.16

S'il faut des responsables et que ceux-ci soient sanctionnés !

Cette "affaire" tombe bien mal : alors qu'on vient juste de disqualifier les deux meilleurs joueurs du monde (Quintais et Suchaud) d'un championnat départemental car ils ne portaient pas la tenue de champion de l'année passée (quelle grave erreur !), la fédération vient de se rendre compte que beaucoup des joueurs Honneurs avaient gagné leur championnat Promotion... La faute à "un bug" informatique qui aurait mal catégorisé les joueurs (sic)...

Résultat : on parle de 35 équipes qualifiées (et certaines ligues ne se sont pas encore déroulées) qui ne devaient pas l'être, car elles comportaient au moins un joueur Honneur !...

C'est la tuile... Pour ne pas dire, c'est le bordel !

Il a été demandé aux comités de remplacer ces équipes ! Mais pour les joueurs effectivement Promotions qui jouaient avec les Honneurs, c'est totalement injuste... Comme pour les Honneurs eux-mêmes d'ailleurs... Ce n'est quand même pas de leurs fautes si on les a placés dans la mauvaise catégorie ! Et quid des ligues qui ne se sont pas encore déroulées ?

C'est panique à bord...
Depuis le début de l'année tout le monde, dans le milieu de la pétanque, s'était rendu compte qu'il y avait eu un problème avec les catégorisations ! Dans mon club, il y a même un joueur qui n'avait pas de licence depuis 3 ans qui s'est retrouvé... Honneur ! Tout le monde dans le milieu de la pétanque avait remarqué que des joueurs avec beaucoup de points étaient Honneurs et, à l'inverse, d'autres auraient dû être Promotions... Tout le monde dans le milieu de la pétanque, sauf à la fédération ! Ils vivent dans quel monde ?

L'erreur, la faute est donc grave ! Pour moi... La meilleur solution consiste à garder les champions, même Honneurs et d'organiser le championnat de France tout de même...

Mais... Puisqu'on sanctionne lourdement des joueurs, pourtant emblématiques et exemplaires, pour un petit problème de tenue (car franchement... Qu'est-ce que ça change qu'ils jouent en tenue homogène du club ou en tenue de comité ?), alors... Que va-t-on décider pour cette mascarade ? Des plaintes pourraient être déposées... Ca pourrait aller loin...

La faute à qui ? La fédération ? Les comités ? Ou alors... Pourquoi pas les joueurs pendant qu'on y est ?

Et surtout... Qui doit être sanctionné ?

@++
Sougil - Et le littre

4 commentaires:

olivier lemoine a dit…

Du coup appel du comité ce soir. Ils ont (encore) fait une boulette : je vais plus a la ligue. Pourtant on m'a fait attendre 2 heures pour me qualifier en partie de barrage pour rien a priori....

Grosse oliv

olivier lemoine a dit…

Du coup appel du comité ce soir. Ils ont (encore) fait une boulette : je vais plus a la ligue. Pourtant on m'a fait attendre 2 heures pour me qualifier en partie de barrage pour rien a priori....

Grosse oliv

Bisounours en colère a dit…

La pétanque en France, c'est un vrai reflet de la société. C'est le bordel !!!

Chris JP a dit…

"Tout le monde, dans le milieu de la pétanque, s'était rendu compte qu'il y avait eu un problème avec les catégorisations"

Il existait donc un doute au départ, qui était partagé entre tous, y compris les joueurs eux même. La faute est donc probablement partagée entre tous et toutes (joueurs, fédération, comité).

Si le joueur (qui doutait de sa catégorisation) a rapporté ses doutes et a été faussement encouragé à participer sous la mauvaise catégorisation, alors oui, je dirais que l’organisation qui a été contacté pour confirmation est fautive.

Si le joueur n’a pas pris la peine de rapporter ses doutes avant les qualifs, je pense que le joueur est partiellement fautif également.