Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

21.9.15

Ah... La sortie de boule !

Très intéressante réflexion de la part de Didier :

Bonjour Gilles, nous avons déjà eu l'occasion d'échanger sur la pétanque, et je reviens vers vous avec une question peut être simpliste, mais qui je pense intéresse pas mal de vos lecteurs, moi y compris bien évidemment. Dans notre phase de progression, et d'entrainement, principalement au tir, chacun expérimente divers gestes, positions, ou méthodes afin de trouver la meilleure efficacité. Je pense, peut être à tort, que le résultat du tir est conditionné par deux phases distinctes, la première, c'est le geste du corps, sous entendu, la position de chacun en fonction de sa morphologie, sa souplesse, son amplitude de balancier, son handicap, etc. Je pense que ce geste se trouve naturellement, et aisément avec un certain temps d'entrainement, hormis quelques bases, il ne réponds à aucun "standard", à en juger par les différents styles que l'on peut apprécier chez nos champion. Par contre la phase de sortie de boule de la main me semble être un sujet beaucoup plus subtil. Quand un jouer confirmé n'est pas droit sur un tir, le "geste" du corps n'est jamais en cause, c'est toujours la sortie de main. Ce qui porte ma question, comment travailler la sortie de main, plus précisément, en phase d'apprentissage, on a tendance à chercher la position de la boule dans la main, plus d'un coté ou de l'autre, voir le bon diamètre de boule, etc. Le souci étant que sans cesse nous avons tendance à changer la sortie, ce qui bloque la progression, on a le sentiment de ne pas pouvoir passer le cap supérieur. Alors faut-il adopter définitivement une tenue de boule et continuer toujours avec, et parfaire l'ensemble avec cette même prise. Ou faut-il continuer l'expérimentation, ce qui à pour travers de ne jamais pouvoir s'installer dans une sortie de main naturelle, ou du moins travaillée et répétitive. Comment savoir si notre sortie est correcte ? Vous allez me dire que la bonne sortie est celle qui fait mouche et vous avez raison, mais la pétanque est souvent pratiquée de manière autodidacte, plus éclairée par des conseils plus ou moins avisés des copains dans les clubs, que sous l'égide d'un entraîneur, comme dans bien d'autres sports.C'est pourquoi les éclairages de vos expérimentations et savoir faire, sont toujours une mine d'inspiration, à l'image de votre livre, avec en prime une petite touche d'humour très appréciable.
Je vous adresse mes amicales salutations boulistiques.

Tout d'abord, je suis entièrement d'accord avec Didier : il y a la posture (le geste de l'ensemble du corps) et la sortie de boule... On peut avoir un bon geste, mais une très mauvaise sortie de boule (ce qui ne donne pas un bon résultat en général) et inversement, un geste pas académique mais une parfaite sortie de boule... En général, ça fait de bons joueurs, quand même !

Evidemment, si on peut allier "bon" geste et bonne sortie, c'est l'idéal...

Le défaut classique du débutant est de lâcher trop tôt la boule en raison d'un tir trop fort (retour de balancier trop rapide)... Ce lâcher étant précipité, il ne peut pas être dominé techniquement.

Comment "travailler" la sortie de boule ensuite...

Le problème... C'est que la pétanque a un côté mystique : un jour les boules sortent toutes seules, le lendemain, elles sortent n'importe comment... Alors, pour essayer de trouver une régularité... Entraînement et entraînement ! Il faut répéter et sentir... Si on sent que ça sort bien, c'est qu'il ne faut rien changer ! Par contre, quoi changer quand ça sort mal ?

La position de la boule, le diamètre, le poignet, le pouce, le moment du lâcher... Tellement de critères entrent en jeu ! Et je n'ai pas de solution miracle... Il faut "juste" écouter ses sensations et bosser en essayant des choses !

Mais malheureusement, la pétanque est ainsi faite, que c'est quand on croit avoir trouvé le truc, ben... Que le lendemain... "Ca ne marche plus"... (Citation de Ma Miss)

Merci Didier pour ce message !

@++
Sougil - Sorte de tee







Aucun commentaire: