Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

24.5.15

Y-a-t-il des limites à l’Humour ?

Dessin pris sur le Facebook d'un joueur
choisi au hasard
Voici une question qui s’est posée dernièrement en ma majestueuse et pleine de tenue présence…

Pour moi, il n’y a aucune limite possible à l’humour du moment qu’on reste dans la loi, évidemment… D’ailleurs la Déclaration universelle des droits de l’Homme (encore elle !) dit comme moi :

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Mais finalement, la Déclaration Universelle des droits de l'Homme, c'est comme l'Humour, encore faut-il être apte à la comprendre et à la respecter...

Qu’est-ce que vous me conseilleriez de faire si on disait de moi et de mon site (Allez... Soyons fou et utilisons un hypothétique conditionnel) qu’il n'est pas dans l'Humour mais... dans la "pédopornographie" ? (Remarquez bien qu'un mot pareil associé à mon site ou ma très chère personne, ce n'est certainement pas moi qui aurait pu l'inventer...).

Autrement dit : est-ce que je pourrais ou même devrais porter plainte pour diffamation, car, en l’occurrence cette affirmation m'aurait été dite très sérieusement et en public ?!

Autrement dit encore : l'Humour mène-t-il les Hommes au rire ou au tribunal ?

Vous pouvez lire un avertissement en haut de mon plausible lubrique, pervers et pédophile site (remarquez... pour un site de boules...) à présent... Je sais pertinemment que cet avertissement ne me couvre de rien (j'en ai pris l'habitude ces derniers temps), même de certaines personnes, mais, au moins, le nouveau venu saura qu'ici, on a le droit, et même le devoir de rire et que si ce n'est pas le cas et bien... désolé mais... je n'y suis pour rien ! Il n'y a pas non plus marqué Desproges sur mon front (ou ailleurs...).

En matière de pétanque, j'ai déjà écrit que je ne me fixais pas de limite, c'était le meilleur moyen de les dépasser... (même si je joue entre 6 et 10). Ben en humour, c'est pareil ! Je n'ai aucun devoir de moralité (autre que celui que je me suis fixé) sur mon site et n'ai de comptes à rendre à personne du moment que je reste dans la légalité. Et comme je suis quelqu'un de principe et d'honnête, alors, hein... bon !

Il y a eu déjà des jeunes (mineurs j'entends... d'ailleurs les coups de pioches) qui m'ont écrit... J'espère qu'ils n'ont pas connu de "déviances sexuelles" à cause de ce site !? (Ne me demandez pas ce qu'est une "déviance sexuelle", je n'en sais rien... Moi, quand j'invoque les "déviances", c'est plutôt de la trajectoire des boules de pétanque que je cause)... Parce que paraît-il que possiblement, on pourrait tout aussi bien m'avoir dit ça aussi (si si !)... 

Si j'avais un exposé à faire sur l'Humour, je commencerais par une de mes grandes phrases, que j'aime bien, non seulement parce que c'est moi qui l'ai pensée (je suis un véritable et exacerbé narcissique qui s'assume totalement), mais aussi parce que je la trouve riche (elle ne m'a pourtant rapporté que des ennuis dernièrement ) de sens :
- Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve...

Pour finir...

Comment ne pas invoquer le véritable esprit ? Le gars qu'a dit un jour "On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde", était loin d'être un abruti... Quoique... Il aurait quand même pu ajouter aussi :
- Le hic (qui n'a rien à voir avec le journal publicitaire local), c'est que tout le monde ne peut pas non plus rire de tout... Et parfois, ça pause problème...


@++
Sougil - L'au m'imitte

3 commentaires:

Virgil Danais a dit…

Salut Gillouxxx !

Je débarque !!! C'est quoi ce délire !!!

GBizz ma Poule

Souef Gilles a dit…

Ce délire ?

La réalité avec des vrais gens Virgil !

@++
Sougil - Délivrant

Monique Munoz a dit…

Que savons-nous sur la cyber-pédopornographie ? Infraction en plein développement à l’ère du numérique et de la cybercriminalité, elle concerne principalement la détention d’images ou de vidéos de mineurs à caractère sexuel mais également un certain nombre d’actes comme l’enregistrement, la diffusion ou même la consultation habituelle de ces contenus illicites via des services en ligne.
Cette infraction, devenue relativement commune, s’inscrit dans une nouvelle politique sévère de contrôle des contenus sur Internet avec la loi sur le blocage administratif des sites en matière de terrorisme et de pédopornographie.
Balance leurs cet article à ces abrutis ignorants