Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

21.5.15

Une lettre restée ouverte...



Je vous mets le mail que j'ai envoyé au président de mon comité et qui est resté sans réponse (quelle classe) :

Monsieur le Président du comité,

Je me permets de vous écrire afin d'exprimer mon avis sur ma convocation en commission de discipline qui aura lieu le 22/05/2015. Depuis que j’ai reçu cette convocation, j’avoue être passé par pas mal d’états : Étonnement, tristesse, colère, désappointement, lassitude…

Bref, pour tout vous dire, je ne l’ai pas bien vécu du tout !

Si vraiment cette photo entraîne une suspension de licence et la non participation à MON (parce que je l’ai gagné sportivement et en jouant au maximum de mes possibilités) championnat de France tête à tête, je le vivrai encore plus mal…

J’ai l’impression (peut-être fausse) qu’on m’a plus convoqué sur ma personne que sur cette photo… Et pourtant… Qui me connaît vraiment ?

Alors… Permettez-moi de décrire qui je suis vraiment :

J’ai commencé la pétanque à l’âge de 17 ans. Ma mère, divorcée depuis peu, nous avait pris une licence sans rien me dire… J’étais un garçon casanier, timide (je le suis d’ailleurs toujours), bref, un adolescent qui venait de vivre une période difficile de sa vie et qui était très mal dans sa peau…

Comme je l’ai déjà écrit (via mon site ou dans mes livres), j'ai aussitôt attrapé le virus et la pétanque m’a apporté énormément ! J’ai joué de 17 à 25 ans, atteignant quatre fois les finales du championnat de Vendée - sans en remporter une seule. La pétanque m’a sociabilisé et m’a donné confiance en moi. Je pense qu’à l’époque j’étais apprécié de tout le monde : j’ai toujours été très respectueux du jeu, des instances et des adversaires. Jamais je n’ai proféré de grossièreté que ce soit par le passé ou même aujourd’hui. Je suis même exaspéré d’entendre certaines vulgarités des joueurs sur le terrain… Demandez aux arbitres du Maine et Loire qui m’ont vu jouer : je ne dis pas un mot !

Après avoir joué dans ma jeunesse, j’ai arrêté durant treize ans, puis j’ai repris une licence il y a cinq ans. La passion était toujours présente et si j’ai repris, c’était dans un seul but, purement sportif : atteindre la récompense suprême - gagner un championnat départemental et aller aux France !

Je me suis entraîné (et m’entraîne encore) dur ! Vraiment beaucoup ! J’y passe des heures ! Seul ! Après un an de reprise, j’ai décidé de créer mon site « Pétanque apprentissage et technique », dans le but d’échanger sur ma passion (mon sport) et de gommer sa mauvaise image d’Epinal. Mon site a vite connu un certain succès et j’ai commencé à recevoir beaucoup de messages me remerciant pour tous les conseils que je prodiguais… Alors, j’ai continué, tant mes entraînements que mon site. J’en ai fait un premier livre qui s’est vendu à plusieurs centaines d’exemplaires et dans vingt pays. Bien sûr, ça n’a pas toujours été facile : j’ai créé quelques jalousies et ai connu pas mal de railleries – Qui j’étais pour faire un site sensé donner des conseils sur la pétanque, en n’ayant jamais rien gagné !? D'ailleurs... J'ai comme l'impression que je crée toujours quelques jalousies...

Mais j’ai continué…

Et l’an dernier, j’ai (enfin !) gagné deux titres en Vendée. Ca a été l’aboutissement, un bonheur exceptionnel, la preuve qu’en travaillant avec acharnement et qu’à force de volonté, on pouvait y arriver… J’ai vécu, en gagnant le tête à tête, un des plus beaux jours de ma vie !

Tout cet investissement, ces réflexions sur la technique et le mental, je les ai exprimés sur mon site ! Depuis plus de quatre ans qu’il existe, je n’ai fait QUE la promotion de la pétanque ! Alors je sais… Certains me voient comme « donneur de leçons » ou même encore, comme « grande gueule »… De toute façon, du moment qu’on s’expose, il faut forcément s’attendre à provoquer des réactions (vous devez bien savoir ce qu'il en est, vu votre position)… Mais, en contrepartie j’ai reçu tellement de messages me félicitant et me remerciant, que j’ai réussi à me « blinder » face aux « médisants »… Ce qui n’a pas été simple non plus, car je suis quelqu’un d’extrêmement sensible…

Me retrouver sur le banc des accusés pour « donner une mauvaise image de la pétanque » me paraît donc un comble et d’une injustice inqualifiable… Depuis que j’ai repris la pétanque, que ce soit sur les terrains ou via mon site, je ne travaille qu’à donner une bonne image de mon sport ! Il est vrai que je n’hésite pas à, parfois, critiquer, mais, sans jamais être offensant d’une part, et surtout, dans la seule volonté de faire progresser mon sport. Car, lorsque la critique est positive, j’estime qu’elle n’a que du bon.

Alors, certes, je conviens que cette photo n’est pas des plus "élégantes", mais en AUCUN CAS, elle voulait salir la pétanque ou ses instances ! C’était juste un pari... C’était de l’humour potache… D’ailleurs, juridiquement, ou légalement, vous conviendrez, je pense, que cette photo est totalement inattaquable… J’étais le plus heureux des hommes, venant de gagner le championnat tête à tête de mon département et répondant à un simple pari humoristique : cette photo n’est qu’une parodie des « dieux du stade », calendrier connu des rugbymen, dont leur fédération ne les a jamais convoqué car ils donnaient une mauvaise image de leur sport, que je sache… S’il y a une personne dont je me moque via ce cliché, c’est de moi-même ! C’est de l’autodérision, j’en use souvent (comme de l'humour d'ailleurs), car j’aime à faire les choses sérieusement sans me prendre au sérieux…

Je sais par contre, que votre comité a reçu spontanément des dizaines de messages, que ça soit par courriers ou par mails me soutenant et provenant du monde entier : France (quand même), Royaume Uni, Allemagne, Belgique et même Zimbabwe (oui oui !) ou Indonésie !... Je peux aussi vous affirmer que j'ai des appuis hauts placés au sein de la fédération qui me soutiennent et pensent que cette convocation est une pure ineptie...

Au final, je vous pose les questions simples suivantes :

- Qui donne une bonne image de la pétanque dans cette histoire ? Moi faisant de l'auto-dérision en jouant les Apollon sur mon site personnel (qui n'a aucun lien avec la fédération ou votre comité d'ailleurs), ou le comité du Maine et Loire, en me convoquant en commission de discipline, m'accusant de donner une mauvaise image, avec un acte qui n'a rien de délictueux et alors que je fais la promotion de la pétanque dans le monde entier depuis plusieurs années ?

- Qui est en faute ? Moi qui n'ai rien fait d'autre que de faire prendre des licences à des dizaines de licenciés en leur donnant l'envie de s'attaquer à la compétition, ou les personnes qui ont commis des courriers de dénonciations calomnieuses (attaquables en justice) à mon encontre ?

- Si on me sanctionne... Ne tombe-t-on pas alors dans l'abus de pouvoir ?

- Trouvez-vous que la manière de faire de votre comité mette parfaitement en condition optimale votre représentant pour les championnats de France (si toutefois on m'autorise à y participer) ? A ce sujet, je me vois très mal faire le trajet (toujours si j'en ai le droit) avec la personne qui a fait le courrier accusateur dans le dossier me concernant !

Je vais donc me rendre à cette commission de discipline... Mais, je tenais au préalable, à vous informer vous personnellement de ce que je pensais vraiment de cette "affaire"... Si tout comme moi, vous aimez la pétanque... Si tout comme moi vous êtes un passionné... Si tout comme moi, vous travaillez et œuvrez pour lui donner la meilleure image possible, je suis certain que vous aurez été réceptif à mon discours et que vous comprendrez qui je suis vraiment...

En définitive, on est beaucoup à penser qu'il vaudrait bien mieux que les instances se penchent sur les vrais problèmes délictueux de notre sport : ivresse sur la voix publique et incivilités (je ne vous décrirai pas ce que j'ai constaté lors des championnats triplettes qualificatifs et phases finales, cette année, c'était trop déplorable), plutôt qu'à mon site, qui lui, ne fait que la promotion de la pétanque... Un simple appel, mail ou courrier de votre part me demandant de modifier ou de retirer la photo "dérangeante" aurait, je pense, été amplement suffisant !

Je vous prie, Monsieur le président, d'agréer mes salutations les meilleures,

1 commentaire:

Leïla Bouhmida a dit…

Il test 18h pour signer ma Pétition !
À cette heure 135 Signataires, 204 partages sur Facebook et 1 Milier de messages dans différents sites web de pétanque, sur des plateformes, groupes privés sur internet !
Il faut encore signer, il ne reste plus que H-18 avant la commission de discipline !
Signez et Partagez ! Merci.
Lien :
http://www.petitions24.net/gilles_souef_ambassadeur_de_la_petanque