Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

27.3.15

L'histoire de mon championnat du Maine et Loire un peu plus à froid

Je vais donc avoir le droit de participer à mon troisième championnat de France... J'espère que je ferai bonne figure ! (Ce qui avec mon visage de rêve, devrait pouvoir être possible).

Pour la première fois de ma vie, je suis pleinement satisfait de mon concours ! Moi, qui suis perfectionniste, là, je me dis : j'ai été parfait ! En tous cas, mentalement !

Bien sûr, techniquement, on peut toujours faire mieux : j'ai perdu quelques boules au point et fais des trous... Mais jouer à 100% est impossible... Par contre, ce que j'ai fait mentalement, c'était vraiment parfait, même si épuisant (je suis en palier de décompression depuis dimanche !).

Le Samedi après-midi, je suis parti sous la pluie de Cholet... Ma Miss (qu'est-ce que je serais sans elle ?), m'avait donné un encouragement plein d'amour... Sur la route, le ciel s'est éclairci, et finalement, on n'aura pas vu une goutte d'eau du weekend ! Le championnat aurait été tout autre sinon...



Arrivé sur le terrain (stabilisé...), j'ai déjà expliqué l'histoire de mon ange gardien qui a trouvé ma licence...

J'avais une bonne poule : A la première, excellent joueur, très complet, qui m'avait battu à Poitiers en faisant le milieu... Je commence par 3 trous... Mais j'ai l'habitude ! C'est très souvent que je débute mal mes parties ! Puis, j'ai commencé à mieux tirer ! Je mène 10-7 (je crois) et il a le point par terre (embouchonné). Je suis à collé de la sienne de côté... Il joue à enfoncer la mienne, prend la sienne et me donne le point sur une boule à environ 30 derrière. Il tire à 2 à la sautée mais tombe court et frappe la sienne... 1 pour moi !

Mène suivante, je me retrouve à tirer à 10 pas une boule 60 derrière le but à 2... Je frappe plein fer et gagne la partie.

Deuxième partie : Adversaire qui a très bien commencé et même s'il a baissé un peu en milieu de partie, il aura été le seul qui a eu la gagne dans le weekend... Il tirait, souvent, un bon mètre devant et pointait très bien... Il a vraiment fallu que j'hausse mon niveau de jeu pour m'en sortir... A 10-10, je décide de jouer très court car, dans la descente, je pointais mal... Je fais beau point, il tire gagnant assez large, je gagne le point à l'écart, il tire encore gagnant... Je mets la dernière à 4m50 ! Il manque...

Je finirai sur un carreau la mène suivante...

En 1/32 je gagne facile à 5... Ca a été la seule partie un peu relax, même si c'est parce que j'ai bien joué...

La dernière du soir a été une superbe partie ! Excellent tireur qui m'a fait très mal ! J'ai un tir à la gagne que je frappe bien mais à cause d'un contre franc, je n'ai pas gagné... On se retrouve à 12-11, il décide de jouer court... J'ai frappé triple en finissant par un carreau...

Le lendemain matin, je joue très bien au départ, et mène 5-0... Puis il revient 5-5... Puis je reprends le large, puis il revient ! Puis, je gagne ! Une belle partie : il a fallu rester calme !

En 1/4 de finale je tombe contre le tenant du titre : Sébastien Porcher... J'avoue que je ne le connaissais pas... Super joueur ! Très beau style au tir et très efficace ! Il manque 2 tirs à 3 en début de partie, mais me domine... On est à 7-9 il a le point par terre et joue pour rajouter... Et... Il me donne le point en enfonçant ma boule devant à collé de la sienne...Mène suivante, je me retrouve à tirer à deux à 10 pas une boule capitale (il avait le point) - je frappe (en exprimant ma rage) et passe devant au score ! A partir de là, on a fait, mon adversaire et moi, un jeu superbe ! On ne perdait plus de boule, ça jouait vraiment très bien... Point par point j'ai grignoté et me suis retrouvé avec tir à la gagne... Je frappe mais, encore, contre franc ! Je n'ai fait que 12... Il avait 9... Il a sorti, durant les mènes suivantes, deux fois le but...et on s'est retrouvé à 12-12 !

Un bon 9 m., il pointe 10 devant le but. Je tire et je vois carreau en l'air... je la prends un peu haut, le but monte un peu (je crois), ma boule sort, la sienne reste juste devant la ficelle... Je pointe beau... Il tire mais perdant ! je conserve le point... Il pointe et se met "bâtard", 30 ou 40 derrière le but et dans un trou ! Sa boule est enfoncée de 2 cm et à 10 pas ! Le terrain est mastic... je n'ai pas le droit de tirer devant... Je tire quand même (je n'ai même pas pensé à pointer en fait) et fais un recul d'un mètre ! Eu égard à son importance, ça a été la plus belle partie de ma vie je pense... Mais pour faire une belle partie, il faut être deux et je rends hommage à mon adversaire qui s'est retrouvé avec des manqués-perdus qu'il a vraiment bien tiré.... Les deux arbitres m'ont dit qu'ils s'étaient régalé !

Je me suis retrouvé en 1/2... Le seul à ne pas rafler...

Les demi (contre Lebosse) et finale (contre Delorme) se sont déroulé de la même manière : mené (6-1 et 5-0) puis en changeant le jeu tactiquement et en jouant très bien, mes adversaires flanchant, dès que j'ai eu le but, je n'ai fait que marquer ensuite... Alors que je venais de faire carreau, je me suis retrouvé, encore, en finale d'un championnat départemental à tirer à la gagne... Et j'ai frappé !

Ce qu'il y a eu d'étonnant durant ce championnat, c'est que je n'ai jamais douté... Je me savais en forme et j'ai juste pensé à jouer... Ma concentration et mon relâchement étaient extrêmes... Bien sûr, il faut aussi le petit brin de réussite... Et je l'ai eu !

Voilà... C'était mon championnat tête à tête ! On va essayer de jouer aussi bien aux suivants !

Je suis, je l'avoue, très heureux et fier de ce que j'ai fait ! Et merci encore à ceux qui m'ont soutenu : Ma Miss, mon club... et les autres ! La saison commence à peine ! Tout peut se passer à la pétanque ! C'est pour ça que ce jeu est fabuleux...

@++
Sougil - Le grand boeuf

18 commentaires:

Guillaume a dit…

Déjà, félicitations ! Amuses toi bien au France :)
Quand tu dis que tu étais le seul à ne pas tirer de rafle en demi, tu veux dire qu'ils tiraient ainsi à cause du terrain ou bien que c'était leur tir naturel ?

Souef Gilles a dit…

Ben les deux en fait...

Je ne connaissais pas assez les adversaire pour dire...

En 1/2 mon adversaire tirait aussi au fer cela dit... Il faisait les deux !

En finale, il ne tirait qu'à la rafle...

Quant-à moi, je n'ai pas fait une rafle du weekend...

@++
Sougil - Erraflé

Laurent a dit…

Bon alors gillou c'est quand cette fameuse partie de moustache où tu est mené 11 /12, ton adversaire manque la gagne et la mène d'après tu manque et bouge le but pour gagner....

Allez raconte

Ah oui j'oubliai le plus important : BRAVO !
Tout commence maintenant

Anonyme a dit…

Absent du net pétanque désormais , je reviens ce soir sur ton site ..
Bravo et respect ! 2 fois champions tête à tête , c'est très fort !
Tu devrais penser à faire des bouquins sur la pétanque ? :)
Laupic

Bouille a dit…

feloch à toi, bien joué...

Souef Gilles a dit…

@Laurent :

http://www.petanque-apprentissage.com/2015/03/des-blancs-perdants-si-il-y-en.html

Au qualif, partie en sortie de poules... Je suis mené 7-1. Je reviens 7-4, mon adversaire (un jeune aui a fait une superbe partie) a même pensé que je lui avais volé un point...

Puis je grignote... Il manque deux tirs à la gagne ! A l'avant dernière mène, à 11-12, 10 pas, je le fais beau, il chique, il le fait beau, je fais carreau ! Il pointe la dernière au contre de tout : boule et but ! Je tire quand même... Je vois carreau en l'air, mais la saute au fil...

12-12 - 7m50... Je fais un point correct... Il le perd long. Il le regagne, je tire et la prend juste sur l'oreille et contre en plus la sienne derrière. Il le regagne face au but. Je tire, saute au fil, prend le bouchon et me donne le point derrière !

La question... Où était ma Miss à ce moment ? :-D

@Laupic et Bouille :
Merrrrrciiiiii ! :-) Faisant les choses à l'envers, j'écris avant et gagne après ! ;-)

@++
Sougil - Qu'au cul fier

bartholomei johan a dit…

félicitations et bonne chance pour la suite.

Christophe a dit…

Je t avais felicite l année dernière alors je recommence : bravooooo ! D après tes commentaires tu axes ton jeu sur le tir et par expérience je sais que c est très dur en bec à bec de ne pas avoir un creux dans la compétition ....alors je te tire mon chapeau !!!

Souef Gilles a dit…

Merci à vous !
Je n'axe pas particulièrement mon jeu sur le tir, mais, lorsque le terrain est extrêmement simple à pointer, on n'a pas d'autre choix que de beaucoup tirer...

@++
Sougil - Accent

Clément Triboulet a dit…

Les héros sont ceux qui, quelles que soient la longueur et l'importance des épreuves ne regrettent rien et ne se découragent jamais.

Bravo Collègue!!!
Clément
www.clement-triboulet.com

Christophe a dit…

Justement si c est simple à pointer un pointeur peut user un tireur ....non? Par contre dans des terrains difficiles au point les carreaux font mal et revenir gagner les points est aléatoire ...non ? En tous cas je vais essayer de faire un effort pour mon qualif tête à tête histoire de rencontrer le phénomène sougil et discuter tactique ...

Souef Gilles a dit…

Ben... Il faut, surtout en tête à tête, tout faire bien. C'est pour ça que c'est si difficile comme discipline !

J'ai été régulier au point comme au tir... Hors-mis au départ (manqué triple), je n'ai jamais fait deux trous de suite après... J'ai dû jouer entre 80% et 90% sur le weekend je pense...

@++
Sougil - Se tâte

Théo a dit…

Voilà mon Gillou encore bravo pour ce tête à tête ! Tu es un phénomène ! J'adore lire tes anecdotes et t'es récits c'est toujours un plaisir ! D'ailleurs je vais essayer de gagner le tête à tête chez moi comme ça on se verra à Troyes ;)
Bye Théo

olivier lemoine a dit…

bon maintenant fini le plaisir solitaire Gilou ! pense au doublette et triplette !

çà m'arrangerais....... :-)

Grosse Oliv' - Cauet qui pied

Pierre Fieux a dit…

Seul à tirer au fer en demi, tu as en effet dû avoir un super-mental. Le gros avantage de la rafle, tu le sais, est de faire mal tirer l'adversaire. Bravo!

Souef Gilles a dit…

Merci Pierre !

@++
Sougil - Fier ailleurs

laurent a dit…

Gilles,
j'ai noté un point important :
"Les demi (contre Lebosse) et finale (contre Delorme) se sont déroulé de la même manière : mené (6-1 et 5-0) puis en changeant le jeu tactiquement et en jouant très bien, mes adversaires flanchant, dès que j'ai eu le but, je n'ai fait que marquer ensuite... "

Quand tu dis en changeant le jeu tactiquement, en fait tu as changé quels paramètres, car moi en TAT quand je suis mené, en général j'essaie des mènes de 3 en jouant l'attaque mais c'est un peu quitte ou double tu vois... toi dans ce cas tu as changé quoi ? (car sur un stabilisé...)

Souef Gilles a dit…

En 1/2... J'ai joué très long, ça l'a fait déjoué (il forçait plus).

En finale, j'ai raccourci et joué sur une bande de terrain un peu plus sablonneuse et pentue (le long de la ficelle).

Et j'ai été patient et calme !

@++
Sougil - Adaptateur universel