Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

16.1.15

Une envie de trouver les "anciens"


Sans vouloir faire de mon site une auto-thérapie à deux balles (et demi), je dois dire que, dans ma vie, j'ai été très vite écarté de mon père et je n'ai, pour ainsi dire, pas connu mes grands pères...

La pétanque étant, il faut bien le dire, un "sport de vieux", j'aime à aller, quand certains après-midi je ne travaille pas, jouer avec les vétérans.

Bon... Ceux qui m'ont mal parlé avant hier, uniquement car j'ai osé foulé le territoire qu'ils avaient réservé pour leur concours ne m'intéresse guère, mais, par contre, il y en a beaucoup d'autres pour lesquels j'ai vite une réelle affection ! En Vendée, il y a notamment, pour ceux qui ont lu mon premier livre le fameux Lili !

A Cholet... Il y a un sacré phénomène qu'on appelle Michel... 92 ans ! Et pas que toutes ses dents ! Il faut le voir jouer le bougre ! Il tire mieux qu'il ne pointe (des deux mains !), et pourtant, il pointe déjà réellement bien !

Bref... Ces rencontres inter-générationnelles sont un plaisir. Avec Dédé aujourd'hui, on a fait de grosses parties (toutes gagnées), et en plus... quand il me dit à la fin : "c'est vraiment agréable de jouer avec toi !", qu'est-ce qu'on peut espérer de mieux ?

Je ne fais pas de ce site une auto-thérapie... Mais tous ces anciens que j'apprécie tant, il y en a qui, pour beaucoup, seraient pour moi comme des Papy !

@++
Sougil - Petit fist

3 commentaires:

Lezezze a dit…

Ah, Sougil, les vieux !… Jeune vétéran, j'ai repris les boules il y a deux ans, tout doucement, en regrettant que quelques anciens n'acceptent pas d'avoir été et ne jouent que pour la gloriole. Mais depuis cet automne je vais à l'occasion jouer avec des papys dont le club a un terrain au bord d'un gave, sous de grands arbres. Il y a aussi des jeunes et des femmes, et une très bonne ambiance, de très bons joueurs y passent aussi régulièrement, et tout le monde joue avec tout le monde (à part quelques rares incompatibilités discrètement gérées par ceux qui les connaissent). J'y ai surtout rencontré Émile, 90 ans bien sonnés, silhouette svelte, pas besoin d'aimant pour ramasser ses boules, bon pointeur, qui peut encore tirer si nécessaire. Il est surtout très humble : ancien champion d'Aquitaine, il n'en parle jamais, et il ne veut plus jouer en concours (à mon âge, je serais un poids, dit-il), alors qu'il le pourrait très bien, surtout comparé à des bien plus jeunes qui se la pètent, comme on dit. Et c'est un plaisir de le côtoyer, avec toujours une anecdote sur le temps jadis, parfois des photos d'il y a 20, 30 ou 40 ans où l'on reconnait des joueurs encore en activité. Et j'ai muté.

Au passage, d'accord avec toi sur le pétage de plombs que tu dénonces par ailleurs.

Anonyme a dit…

bonjour,

Je suis en osmose complète avec ce que dit notre ami lezzeze.

Cet après midi,je vais jouer par ce beau temps et froid à l'extérieur avec mes amis habituels,des gens d'une grande humilité et c'est vraiment un régal.

Là aussi une très bonne ambiance,quelques jeunes viennent de temps en temps se mêler au jeu.

Pas de buvette,ce qui n'empêche pas de boire un coup dans l'après midi.

Mon anniversaire,la saint Marcel hier,c'est mon tour cet après midi de régaler...
Tout ça sans excès bien entendu.

Marcocol

Bouille a dit…

ah...les "anciens" comme on dit. Quel plaisir de jouer avec eux, ils apportent la sérénité et la science du jeux qu'il nous manque parfois.
Cela me rappelle un concours que je suis allé faire une fois avec justement un copain de 82 ans et que nous avons gagné je peux dire grâce à lui même si j'ai apporté ma pièce à l'édifice. Quel bonheur...on en parle encore avec plaisir et fierté...
Ce sont des bons moments et puis un jour...on sera aussi "ancien"...