Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

21.1.15

Une belle et drôle de partie !

Avec une boule annulée alors qu'on était qu'à 50 s. !!! Sont bizarres les arbitres en Espagne !
Et Jordi... Poker face !


@++
Sougil - Est-ce Pagnol ?

4 commentaires:

laurent a dit…

Encore une fois merci pour cette vidéo.

Bon niveau de jeu des 2 joueurs d'ailleurs, même si le terrain est très favorable. D'un point de vue tactique, je ne comprendrai jamais l'intérêt de pointer à l'écart en début de mène, si tu prends carreau, tu retires et essaies de le rendre, par contre si tu prends carreau sur une boule à 80 tu fais quoi ? tu repointes au risque d'en prendre 2 autres ou tu essaies de rendre le carreaux comme si la boule était proche, donc aucun intérêt.
Quel est le score final d'ailleurs ? L'arbitre fait un truc énorme quand i lui impose de jeter sa boule direct !!!! Hallucinant !
Enfin, comme il doit être chiant d'avoir à jouer avec untype dans son dos et même pas à 2 mètres derrière...

Souef Gilles a dit…

Pour moi...

La grosse faute de jeu de Jordi, alors qu'il ne tire pas fort du tout, c'est de se reculer et de se mettre loin de la ligne de perte à chaque fois qu'il marque...

Quand on tire en cloche, sur ce genre de terrain, on joue près des lignes de perte !

@++
Sougil - Strate ai-je ?

Lezezze a dit…

Belle partie en effet, jouée en rythme et donc agréable à regarder en TV. Quant à l'arbitrage, en Espagne ça ne rigole pas, même dans les concours locaux, où le règlement est respecté à la lettre, du moins à en croire un copain transfrontalier, qui travaille en France et qui trouve plus de plaisir à jouer de l'autre côté, parce que c'est beaucoup plus "propre".
Sougil situe l'annulation de la boule à 50 secondes, je pense que c'était plutôt 45, et que c'était sans doute le temps imparti par un règlement particulier au championnat. Parce que j'ai aussi noté, et c'est ce qui m'a le plus surpris, le fait que quand le bouchon est trop long, on ne le jette pas une seconde fois, l'adversaire le plaçant alors où il veut.

Laurent a dit…

Petite question subsidiaire, aux Championnat du Monde, ce n'est pas le vainqueur qui a été envoyé puisque c'est Jordi (l'homme à la casquette) qui représente l'Espagne, non ?