Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

3.10.13

Un public pour la pétanque !


Pour une fois, ça n'a pas été que moi...

Sur cette photo, j'ai eu quelques commentaires (Y compris sur Facebook) ! Et donc... Comme l'ont soupçonné certains (qui commencent à me connaître je vois), ce qui m'a étonné dans cette photo, ce n'est pas le style impeccable de Damien Hureau, qui, dans ces terrains de salle, est réellement impressionnant de précision, d'efficacité et de régularité ! Il fait un nombre de carreaux ahurissant !

Non !

Quoi non...?

Ben Hureau (qui n'est pas Benureau) n'est pas celui qui a créé mon étonnement sur la photo !
Et donc... C'est le public qui m'a troublé... Et je vais faire (encore) des liens avec des choses que j'ai vues dernièrement.

Tout d'abord, alors qu'on a Lucky Luck dans le rond (Bon... Ce n'est pas Dylan Rocher quand même), on a, effectivement, les frères Dalton au milieu !

Et c'est drôle !

Mais ce n'est pas le plus étonnant...

La grande majorité de ce public n'est pas initiée à la pétanque ! Sinon, elle regarderait le joueur et non la boule à frapper !... Enfin je pense !

Et là... Tel le ballon de Tony Parker, je vais rebondir (Et ne suis pas niais pour autant). Sur cet article de Marcocol, je trouve qu'il se dit un peu tout et n'importe quoi ! Mais surtout n'importe quoi...

Si vous lisez Marcocol, toutes les finales sont bidonnées et sans spectateur... Et certains diront que quand il y a des spectateurs, il n'y a que des joueurs initiés... Certains autres disent qu'ils ne jouent pas pour l'argent (D'ailleurs, je précise que c'est mon cas), mais ne comprennent pas le partage... C'est paradoxal !

Alors...

Pour revenir à la photo, je connais bien l'endroit, puisqu'on est ici en finale du National de Cholet (Je l'ai déjà faite 43 fois !). Il y a beaucoup de public ! Qui, en plus PAYE pour accéder au carré d'honneur ! (C'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'il n'y a pas tant d'initiés que ça...). Des gens d'un certain âge, souvent en couple, qui sont venus assister au spectacle le dimanche après midi et boire un petit coup de rosé au bar...

Et les parties se jouent ! Et quand il y a des joueurs du calibre de Damien Hureau, elles se jouent même très bien !

Comme l'a dit justement Maradonateam, chez Marcocol, il ne faut pas confondre petit départemental qui finit tard et national à 18 h. le Dimanche après midi. Une anecdote qui m'est arrivée il y a peu de temps : On arrive en finale, tard, et l'arbitre nous impose de jouer... Pour ne pas faire d'histoire et satisfaire l'hypocrisie habituelle, on s'est mis d'accord avec les adversaires, on a jeté les boules pendant 3 mènes (Devant aucun public évidemment), on s'est quand même pris une remarque du fameux arbitre et on est rentré chez nous... Il s'avère que, deux jours avant, le même arbitre, qui était joueur cette fois, avait partagé en finale d'un vétéran sans jouer ! Risible... Non...?





Le plus étonnant c'est que, comme des petits vieux du Muppet show, il y en a qui sont sans arrêt à se plaindre et critiquer... Et notamment, ils se lamentent que la pétanque, ce n'est pas comme avant... Et ils sont contre le partage...

Mais...

Depuis que la pétanque est pétanque, le partage a toujours existé ! Ou alors, il y en a qui ne sont jamais allé au bout d'un petit concours ?... 




Maintenant, il y a quand même un autre phénomène... (Vi  ! Ce billet est long !).

Marc35 a publié un très bon article sur Boulistenaute. Grâce à sa fine analyse, on comprend comment Dylan Rocher peut être si souvent dans les points de nationaux. Chez nous, totalement à l'ouest... de la France, un national est un véritable événement car rare... Alors, quand il y en a un, on en parle dans les médias, des gens "extérieurs" viennent voir et les finales se jouent âprement; partagées ou non ! Jamais un championnat des clubs ne pourra attirer du monde comme ça ! Sauf si, à la limite, c'est une phase finale nationale... Et encore... Un gros concours est un véritable événement ! Savoir qu'on y verra du champion du monde, ça fait se déplacer des gens ! Hors, dans certaines régions, on voit un tas de "gros" concours qui, par concurrence et densité, ne le deviennent plus... "Gros" ! Voir un "supra-national" à 256 équipes, c'est quand même risible ! Et pour les joueurs de l'élite qui arrivent au bout, il est normal qu'ils se dépêchent pour vite aller prendre le national à 50 bornes plus loin !



Voila tout ce que m'a inspiré cette photo...



@++

Sougil - Bout lisse

1 commentaire:

Théo a dit…

Point de vue que je respecte et que je partage également ! , une belle analyse ! :-)

Bye , Theo.