Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

16.12.12

Rotation des épaules

Heureusement qu'il y a des forums où ça parle technique, ça permet de donner des idées et de causer de vrais sujets !

Je vous invite à aller voir ce fil, toujours aussi intéressant !

Paradoxalement, notre ami Janik n'aime pas les tirs avec lesquels tout le corps tire (Pas d'action des jambes préconisée notamment), mais préfère imprimer une rotation des épaules, sans que je ne sache trop l'intérêt d'ailleurs !?

Pour ma part... Je pense, à l'inverse qu'il vaut mieux une action des jambes (Pour gagner en énergie et souplesse) mais essayer de fixer les épaules (pour ne pas perdre en précision)...

Pourquoi pense-je (et donc essuie-je) qu'une rotation des épaules est néfaste ? Simplement parce qu'on risque de désaxer le bras de la ligne de tir... J'ai déjà un peu abordé le sujet dans cet article sur l'étude du balancier.

Si on envoie son épaule en arrière en début de balancier, déjà il faudra imprimer une rotation inverse en retour, ce qui parasite la gestuelle, (je trouve l'intérêt en gain d'énergie négligeable), mais en plus on risque fort de désaxer son bras en créant un "fauchage"... Il vaut beaucoup mieux désaxer la tête, et garder le bras axé...

Je vais citer l'excellente réflexion de Janik sur le forum, car, cet homme là ne dit pas que des bêtises ! :-)

"Quant au "desaxage", c'est un effet de la latéralisation d'abord et un alignement de l'oeil directeur à la verticale du passage de la main pour que s'effectue la coordination oculo-manuelle, ensuite.
Ce désaxage se fera quelque soient les modalités de lancer dès lors qu'on est latéralisé. Le tout c'est que cela se fasse au bon moment...

Il est fréquent de voir qu'un très jeune enfant qui lance ses toutes premières boules aura tendance à armer entre ses jambes, pourquoi ?"

Bon... Je traduis ! (Enfin, je crois...) : S'il est bien de désaxer, c'est pour la "visée" au sens premier du terme !

Et j'estime que Janik a bien raison ! D'ailleurs c'est ce que je dis dans ma vidéo...

J'espère que vous avez regardé attentivement la partie des quarts de finale des championnats de 1991... Henri Lacroix a tiré trois fois dans la partie... Bon... Je vous ai fait le montage (Parce que je suis gentil) :



Henri Lacroix a modifié sa technique (Ainsi que sa coiffure :-) ) au fil des années pour moins imprimer cette fameuse rotation, tout en tirant autant avec les jambes. Son bras est bien mieux axé, ses épaules tournent moins et il fauche moins :


Il y a 11 ans il démarrait son tir avec l'épaule droite en arrière de la tête, aujourd'hui, il démarre avec la même épaule devant la tête ! Et ça change tout !

Laurent, qui est observateur, c'est sûrement pour ça qu'il ne doit pas être mauvais, prend en exemple la famille Helfrick :


Il est vrai que les deux Moïses (Je me passerai de toute mauvaise blague biblique, étant inculte (ouh ouh !) en la matière) ont un geste assez similaire avec beaucoup de rotation... J'ai déjà vu en vrai le tonton, c'est un excellent joueur ! Désolé pour les loupés des vidéos, mais ce sont les extraits, des trophées des villes, qui sont sortis sur le net... De ce que j'ai vu, le jeune a d'ailleurs très bien tiré durant la compétition, le tonton étant, quant à lui, en méforme... La différence essentielle entre le deux, c'est que le tonton met plus de jambes pour tirer...

Des beaux gestes ! Certes ! Mais... Pour le coup... Difficiles à "copier" ou à reproduire... Car, pour moi en tous cas, assez éloignés d'une gestuelle naturelle pour le joueur "classique" ! Leurs rotations des épaules est très importante ! Mais, comme d'habitude, je précise que si cette gestuelle leur est naturelle à eux, alors, c'est une bonne gestuelle... Pour eux !
Pour s'en persuader, faîtes le test suivant :
- Mettez vous debout, droit, et faites le geste d'envoi de la pétanque à vide tout en rotation des épaules, à la Helfrick ou même Choupay...
- Maintenant, faîtes la même chose en, simplement, vous inclinant un peu vers l'avant et du côté du bras lanceur et en "fixant" les épaules plutôt vers l'avant (comme une fin de geste)...
Quel est le geste qui vous semble le plus naturel pour viser droit ?

Peut-être serez-vous dans la première catégorie, pourquoi pas... Mais, je pense que la deuxième sera largement majoritaire !

En fait... Ce qu'il faudrait, et pour reprendre l'idée de Janik...

Il faudrait...

Comme pour certains acteurs pornos...

Un bras à la place de la Zézouille !

Ainsi, on pourrait se maintenir droit, ne pas désaxer, en envoyer les boules avec la bonne visée !

@++
Sougil - Et les fans de moi

9 commentaires:

Bisounours en colère a dit…

Sympa comme article...
En effet, je pense que je serai plutôt dans la deuxième catégorie...
Mince, Sougil, tu me donnes envie de sortir les boules... sauf qu'ici, on est sous la neige et qu'on n'a pas de terrain couvert !
Encore trois mois minimum à devoir patienter.
Dur, dur !!!!!!!

Sousou a dit…

Ah Bisounours (en colère), tu me manquais ! :-)

Il est vrai que je fais moins d'articles purement techniques... Mais c'est un peu normal avec le temps...

Cela dit, si tu as des thèmes ou idées, comme pour le forum, ça aide !

@++
Sougil - Ah le sexe...

cyrrius a dit…

on peut très bien tirer sans la rotation des épaules et sans les jambes.Regardes bema pour les malgaches et sans allez si loin baptiste qui jouait avec vilfroy et puccinelli contre nice au trophée des villes.

Sousou a dit…

Le malgache, désolé, je ne vois pas qui c'est... Un lien ?
Pour le tireur de Vilfroy, au delà 8 pas, je ne sais pas si tu seras d'accord avec moi, mais, ça paraissait plus dur... En tous cas il m'a l'air sympathique !

@++
Sougil - A la longue

Janik a dit…

Tu as raison cyrrius. L'idée est de solliciter ce qui est strictement nécessaire.
j'ai l'habitude à ce sujet de dire qu'il est plus facile de rajouter de un peu de jambe à 10 mètres que d'en enlever à 6.

Sousou a dit…

Tout à fait d'accord avec ça ! J'ai d'ailleurs déjà fait la remarque qu'on ne tire pas à 6 mètres comme à 10 mètres !

@++
Sougil - A dater

Laurent a dit…

Janik PS : pourquoi tu m'as fait rajouter un soupçon de rotation alors..... de peur de retomber dans mes travers passés??
Gilles, ah là là comme je ne suis pas d'accrod quand je regarde Lacroix tirer avant et après je constate que le changmeent le plus marquant n'est pas "moins de rotation des épaules" mais surtout :
- hanche encore plus engagée,
- beaucoup moins de flexion des jambes aujourd'hui,
- appui de l'amble plus bloqué qu'avant,
PAr contre là où la comparaison est difficile c'est que dans la vieille vidéo il tire à 6 pas et dans la récente c'est un tir très long ce qui complique le comparo.

Janik a dit…

La difficulté du lancer (flexion de l'épaule) à la seule force du bras et de l'épaule, c'est la difficulté du recrutement (commandes neuro-musculaire)d'unité motrices suffisantes (capacité à commander aux cellules musculaires de se mettre au boulot en nombre suffisant !!!).

Et comme c'est d'autant plus difficile quand l'affectif, l'émotionnel est engagé, alors on sollicite toutes autres sortes de "béquilles"(jambes, buste).

Alors autant intégrer à sa technique un levier supplémentaire naturellement et physiquement associé (comme dans tous les sports de lancer)à l'action du membre supérieur avec la mobilisation de la ligne d'épaules qui lui est liée.

cyrrius a dit…

bema c'est le pointeur de l'équipe malache qui a failli à 12 à 13 au précédent championnat du monde.celui aussi qui a été en finale de la marseillaise avec nanou et francis poirier cette année....