Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

4.11.12

Le lâché de boules (Rien à voir avec un sketch de Bigard)


La réponse au jeu du weekend : 

C'est ce que j'ai déjà mentionné sur mon site : Le plus important, ce n'est pas le geste, les jambes, le buste, le balancier, le sourcil gauche ou la testicule droite, pour peu qu'ils soient à peu près correctes (je ne parle pas de votre testicule... Enfin si vous êtes un homme !).

Non le plus important, c'est quand "ça sort bien" !

Autant je pense que l’inné ne fait pas tout, autant,  force est de constater qu'on a tous un coup de main naturel... Il va, par contre, s'agir, par la tenue de boule, par l'écartement des doigts, par la position du poignet, d'optimiser le lâcher pour que, dans l'idéal, il soit toujours pareil, tout en envoyant sous la main ! (Et si Yann Barthes se demande ce que veut dire "envoyer sous la main", il demandera à Janik de lui expliquer !).

En "technique 1", j'ai mis des photos avec un lâcher "parfait" : La paume de la main est quasiment parallèle au sol, et on peut penser que la boule est sortie par le majeur et l’annulaire, soit les deux doigts du milieu. Cette sortie de boule est certes idéale mais difficile naturellement... Lacroix, bien sur, a un superbe lâché.

En "technique 2", on a les joueurs qui envoient par le côté petit doigt de la main (Ben vi... Pas du pieds !). En fin de geste, leur pouce sera plus bas que le petit doigt. C'est, bien sur, la technique de Suchaud.

En "technique 3", les joueurs envoient côté index. C'est l'inverse de la technique 2, le pouce finit cette fois-ci plus haut. Regardez, par exemple, attentivement Quintais, il envoie comme ça !
Étonnant , ce joueur que j'avais vu à Millau :


Désolé, je ne connais pas son nom, mais Pierre Fieux, dit "La Bible dans le rideau", va bien nous le dire !
Il a un lâché et une fin de geste complètement atypiques, avec la paume se retournant vers le ciel !

Ça devient compliqué quand, et c'est ce qui m'est arrivé ce weekend, les boules "sortent mal"... La lâcher ne se faisait pas comme d'habitude, les boules ayant tendance de sortir index, alors que pour moi (j'étais, au fait, évidemment "l’âne au Mali" qu'il fallait trouver en lunettes de soleil car j'avais oublié mes lunettes de vue habituelles), il faut que les boules sortent "petit doigt" ! Du coup, beaucoup de manqués à droite ! Et impossible rectifier pendant tout le concours...

Et pour vous ?

Ben... Il n'y a pas d'envoi type ou préconisé (La preuve, trois des meilleurs joueurs du monde, ceux de la "dream team", envoient "différemment"), car il dépend vraiment de votre main... Là encore, il va vous falloir réfléchir, tester, essayer... Tenir la boule autrement, démarrer le geste différemment... Là, je préconise de tester différentes boules, car le diamètre a son importance.

@++
Sougil - Un des ex. que le petit doit

5 commentaires:

janik a dit…

Maison Durk...Ici, sur un tir court.
Il ne tire pas toujours comme ça, sauf que là c'est court et il rencontre un problème de rythme. Et...lorsqu'on a un problème de rythme lié à la distance ou un dérèglement passager, on devient vite supinateur.
Pourquoi...parce que les muscles de la supination sont plus puissants (que ceux de la pronation) parce que plus utilisés dans la vie courante.
Ils sont antagonistes du lancer pétanque (en pronation) et se rappellent d'autant plus à notre bon souvenir que la gestuelle doit s'exécuter lentement.
Pourquoi...parce que la tache à accomplir nécessite une certaine force, notre cerveau le sait et craint par le manque de rythme qu'il n'y ait pas assez d'inertie de crée, alors il recrute les gros muscles dans l'urgence et...voilà le résultat.
Moralité, une fin de geste doit toujours être rythmée (virgule rythmique) pour assurer une bonne fin de geste et un bon lâcher. S'entraîner sur courte distance en variant les trajectoires (de tendu à arrondie et le contraire) est à cet effet un bon exercice pour le rythme.
Je peux ?...

Sousou a dit…

Oh punaise ! C'est devenu Maisonette Durk là !
Il a perdu combien ?

Tu peux quoi ?

@++
Sougil - Régine de Caen

Entropie a dit…

A vous lire dialoguer tout les deux je me prend à rêver d'une équipe qui serait co-entrainer par Sougil et Janik

Entropie dix plots mâte

Laurent a dit…

Gillos,

J'avais bon c'était le lâcher.
C'est un grand débat entre le lâcher en pronation en supination, en levrette... tout ça tout ça.

La vrai question est de savoir si tu veux conserver ton lâcher naturel ou plutôt travailler le lâcher pile poil sous main....
Demande à Janik, il a la réponse.

cyril a dit…

Bonjour, dabord merci pour tous vos conseils super clairs et la peine que vous vous donnez pour faire progresser les autres!! C est beau! Ces compliments sont bien sur interessés...j ai tendance naturellement au tir a sortir mes boules doigts ecartes donc sans poignet et sans effet retro du tout..les resultats sont pas top mais pas completement nuls non plus..quand je vois vos videos j ai tendance a corriger mon naturel pour essayer de sortir les boules doigts serres et main horozontale parallele au sol mais c est vraiment contre nature pr moi..que dois je faire j essaie d ameliorer mon naturel ou j essaie de me forcer? Par ailleurs au moment d armer et meme a la fin de l armer du balancier min poignet est ds l axe de mon bras mais pas du tout "cassé" comme je vous voit faire ( votre poignet fait un angle droit avec votre avant bras) est ce redhibitoire? Merci d avance pr vos reponse..