Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

8.6.12

A quand une pétanque sans cons ?


Alors je sais… La pétanque est, et doit rester, une activité (ou sport) populaire… C’est son charme, son attrait et même son intérêt…

Le football, par exemple en Angleterre, l’était aussi…  Finalement, il y avait tellement de cons de supporters, que la solution a consisté à considérablement monter le prix des places, pour ne pas avoir de violence dans les stades… Le PSG a été obligé de choisir cette politique aussi…

On croit que le gros problème, sur les terrains, est l’alcool… Je dis non ! Le plus gros problème sur les terrains, ce sont les cons ! Cette année en ligue, j’ai joué contre un excellent (techniquement… plus de 50 points l’an dernier…) joueur, parfaitement clair, mais… Con comme un manche ! J’ai eu le droit aux menaces… Le genre de trucs que j’aurais pu aller voir les flics pour déposer plainte…

Que faire face à des tels individus ? C’est une vraie question… J’ai préféré ignorer (comme d’habitude) et me concentrer à bien jouer… J’ai aussi prévenu l’arbitre… Mais, un jour, ça tournera très, très mal, à cause d’attitudes pareil… On a beau être gentil… Pas violent… A force de rencontrer des cons, il y en a un qui pourrait payer pour tous… Que faire donc ?

Monter les prix des licences à 150 euros et ne rien gagner en concours ?

Et pourquoi pas ?

Moi, ça ne me gênerait pas du tout ! Je joue pour tout sauf pour l’argent… Car je joue, juste, simplement, devrais-je dire, pour le plaisir… Qui a dit « mets-toi au golf ! » ?

Je voudrais, par contre, rendre hommage aux meilleurs joueurs vendéens du moment… Qu’il est agréable de les rencontrer et de savoir que l’esprit sera excellent ! Je parle des très bons, car, évidemment, « en dessous », il y a quelques agités du bocal… Comme partout… Mais vraiment, ils ne sont pas nombreux, et on peut se valoir, dans notre département, d’avoir un très bon esprit ! Tant mieux ! Pourvu que ça dure !

Que j’aimerais que le terme « pétanque » soit associé à « gentleman »… Je me sais utopique… Je n’ai rien contre « la classe populaire » ! J’en fais moi-même partie ! Il y a juste… que… J’en ai marre des cons !

@++
Sougil – Mari con

6 commentaires:

Anonyme a dit…

La pétanque en est là où on sait de la faute des cons certes, mais de façon générale de notre faute à tous.
Perso, je n'attends rien de la pétanque et je m'efforce ne ne plus participer qu'aux compétitions...qui ne rapportent rien.
Ceci étant, un gars me menace...Au mieux il perd sa licence, au pire il passera quelques heures en garde à vue.
Il faut être bien clair sur le sujet et avoir le courage de ses opinions. C'est un jeu, un sport. Ces comportements sont intolérables et doivent être relevés. Dans la vie de tous les jours, dans pareil cas, on n'attend pas qu'un tiers fasse les démarches pour nous. Les arbitres ne sont pas là pour pacifier la planète. C'est au menacé de demander justice.
Janik

Sousou a dit…

C'est à dire que tu fais quoi Janik, quand un gars te menace de te casser la gueule si tu gagnes ? Tu arrêtes la partie et vas directement voir les flics ?
Je suis désolé, mais ce n'est pas si simple... Moi, j'en réfère à l'arbitre d'abord... Le problème étant, que le type, il ne pousse pas de cris... C'est très calme... Il t'insulte... Il te menace... Mais sans bruits... L'arbitre, qui ne peut pas être partout, ne l'entend pas... Ce type n'a rien à faire sur un terrain de boules, mais il y est quand même... Pis ce n'est que du vent... Puisque partie perdue, il ne te sert pas la main, ne dis plus rien, et s'en va la queue entre les pattes...

@++
Sougil - Un puissant

Anonyme a dit…

A la pétanque, ton adversaire est identifié. Il te menace tu arrêtes immédiatement la partie. Tu en informes l'arbitre et le jury. Tu te rends ensuite à la gendarmerie ou à la police déposer une main courante.
Ces menaces de violence sont du domaine du droit pénal. Il n'y a pas ici à la pétanque, comme dans certains sports collectifs où les contacts font parti du jeu, la théorie du "risque accepté".
Il est impossible de régler cette problématique de la violence ordinaire sans passer par les procédures qui lui sont associées.
Tu rédiges ensuite un rapport pour la commission de discipline.
Après...
Janik

Sousou a dit…

Tu arrêtes la partie ? Et tu dis à l'arbitre "Désolé, je vais à la gendarmerie porter plainte : J'en ai pour 1,2 ou 3/4 heures maximum..."

Janik... Sérieusement... Tu ferais ça ?

Je crois que, c'est à l'arbitre, plutôt, d'intervenir immédiatement ! En imposant soit la disqualification de l'équipe "en faute" s'il a pu être témoin, soit en suivant de près la partie...

@++
Sougil - Vrille en vrai

Anonyme a dit…

Partie perdue ou pas...je m'en fout !
Halte à l'hypocrisie ! On ne peut pas éradiquer la connerie et la violence ordinaire en se cachant derrière l'arbitre.
Dans le foot par exemple, les cas d'insultes à caractère racial (distillés pour faire disjoncter l'adversaire)n'ont été sanctionnées, en même temps que leur auteur, que parce qu'elles ont donné lieu à dépôt de plainte.
Qui plus est, ce qui représente une menace pour la "victime" peut ne pas être considéré comme telle par un arbitre témoin.
Dans le domaine des atteintes à la personne, c'est à la victime d'engager les poursuites. Le droit est ainsi fait qu'il compte sur chacun de nous AUSSI pour contribuer au maintient de l'ordre public.
Nous connaissons les comportements déviants de certains joueurs. Si on ne participe pas à leur éradication lorsqu'on en est victime, alors...Ils recommenceront.
Cessons de vouloir que les arbitres démontrent un courage que nous n'avons pas nous même.
Janik

nedeleg 29 a dit…

Le problème n' existe pas uniquement a la pétanque... les cons , il y en a partout , et comme disait Audiard certains sont d' un gabarit exceptionnel... et peuvent servir de mètre étalon.
Comment s' en défendre? Il y a un moyen que j' ai expérimenté assez souvent et- qui marche assez bien : L' HUMOUR a savoir se foutre de la gueule de l' agresseur tout en restant correct (sourires de faux cul appuyés , excuses ostensibles , courtoisie excessive , et j' en passe ...) ce truc je l' ai expérimenté souvent et fait pratiquer assez souvent a des élèves en escrime (ou mon niveau est nettement meilleur qu' a la pétanque) et commence a l' utiliser dans notre activité a tous , ET CA MARCHE...
Rien de tel pour déstabiliser un enmerdeur , et quand tu le voit s' énerver , en plus tu rigoles !