Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

28.6.12

Les clichés :





Non... Ce billet n'a aucun rapport avec les appareils photo !


Dans la vie en général, déjà, ils m’énervent au plus haut point… Qu’ils soient racistes, sexistes, politiques ou autres…


Mais… Dans le petit milieu de la pétanque ils existent aussi. La preuve :


  • C’est parce qu’il joue plus que moi qu’il est meilleur.
  • Une boule « mieux équilibrée » permet de mieux pointer.
  • Quand on loupe la gagne, on va perdre.
  • Les gauchers sont plus adroits.
  • Sans un grand balancier on ne peut pas bien tirer.
  • Les boules tendres font plus de carreaux.
  • Avec du vent on ne peut pas bien tirer.
  • On naît doué pour la pétanque ou pas.
  • Si on me parle je ne peux pas bien jouer.
  • Les meilleurs tireurs sont ceux qui tirent vite (communément appelés tireurs d’instinct).
  • Si mon adversaire se met derrière le rond je vais manquer.
  • Les femmes sont forcément moins fortes que les hommes (elles ont moins de force !).
  • Les gens du voyage sont tous des embrouilleurs.
  • Les jeunes sont trop fougueux.
  • 7-0… On perd.
  • Les femmes n’ont pas de mental.
  • On ne tire jamais une dernière boule.
  • C’est parce qu’il consomme des substances qu’il est bon.
  • Avec le soleil en face (ou dans le dos) on ne peut pas bien tirer.
  • Etc…

@++
Sougil - David a mille thons

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Oulala, la mauvaise foi que v'là!!!!!

Ce n'est pas parce qu'il y a une exception qui confirme la règle que cette exception anihile la majorité!

En effet on a le droit de débusquer des idées reçues, mais de là a cariturer, il y a un pas à ne pas franchir!
Bien sur dans ton ton panel d'expressions avec lesquelles tu n'es pas d'accord, certaines sont très discutables voire plus!
Ce n'est pas bien sur anodin ni innocemment que tu as repris quelques vérités assénées par tes interlocuteurs!

J'en fait mienne au moins une qui me tient à coeur et qui me parait d'une logique implacable à moins d'etre de mauvaise foi ou buté!

"On nait doué pour la pétanque ou pas"

Je maintiens que l'inné joue un role primordial, et sans cet apport de gènes bienfaiteurs qui transmettent l'adresse, le pétanqueur malgré un entrainement intensif ne sera jamais un joueur de haut niveau! (il en est de meme dans tous les sports, on appelle ça avoir des prédispositions , faut-il encore trouver dans quels domaines on les a)!
C'est pourquoi on voit ci ou là éclore des joueurs de haut niveau pas très jeunes, pas parce qu'ils se sont entrainés comme des forcenés, mais parce qu'ils ont découvert la pétanque sur le tard, et qu'ils avaient ces prédispositions qui leur paraissaient insoupconnables!
Bien sur tu vas me dire je connais un joueur qui était moyen qui à force d'entrainement est devenu un redoutable compétiteur, certes, mais ce sera l'exeption qui confirme la règle, donc tu as raison!
Notre débat est stérile bien sur, tu vas me rétorquer que j'ai tort, et on restera campé sur nos positions, j'attend donc une fois de plus que tu argumentes pour me contredire!!! lol

sans rancune

PS : je n'ai pas mis les accents circonflexes ad-hoc, mon clavier a une petite défaillance!!! (les ordinateurs n'ont pas le bonheur de bénéficier de l'inné lol)

claude "carte à gènes"

Permafroost a dit…

C’est parce qu’il joue plus que moi qu’il est meilleur.

Ca, ça peut être vrai quand même. Quand on n' a vraiment que peu de temps, voire pas du tout sur de longues périodes, ça fait quand même une différence.

Une boule « mieux équilibrée » permet de mieux pointer.

Personnellement je n'ai jamais vu ni constaté de déséquilibre dans une boule, alors je ne sais pas ce que c'est lol.

Quand on loupe la gagne, on va perdre.

Ca fait partie des superstitions et de la pensée magique.

Les gauchers sont plus adroits.

Croyance relayée par le fait que dans certains sports il est prouvé que les gauchers ont des réflexes plus rapides ( mais les réflexes à la pétanque hum hum)

Sans un grand balancier on ne peut pas bien tirer.

Tout à fait d'accord, il y a d'excellents tireurs quasiment sans balancier, par exemple l'ancien mais toujours vénéré Coco Lagarde.

Les boules tendres font plus de carreaux.

J'aimerais un jour qu'un équipementier publie une véritable étude technique là dessus. Mais mon petit carnet de statistiques me montre que c'est totalement faux, seulement un argument de vente et psychologique.

Avec du vent on ne peut pas bien tirer.

A moins d'être dans une tornade... ^^

On naît doué pour la pétanque ou pas.

Toujours le même thème sur lequel les convaincus de la génétique ne changeront jamais d'avis, surtout s'ils se classent dans les "doués"

Si on me parle je ne peux pas bien jouer.

En partie vrai quand même. C'est ce qui a, selon moi, détruit les chances de ce sport de devenir un grand sport national, ou au moins le loisir N°1.. La tchatche et l'antijeu.

Si mon adversaire se met derrière le rond je vais manquer.

On peut aussi dire que si on fait un nombre impair de pas pour aller au rond on va faire un carreau... mais il faut appeler Adrien Monk.

Les femmes sont forcément moins fortes que les hommes (elles ont moins de force !).

Certaines oui, d'autres m'ont mis de belles dérouillées, quand même ^^

Les gens du voyage sont tous des embrouilleurs.

Pas tous non.

Les jeunes sont trop fougueux.

J'ai vu des équipes de jeunes pointer 6 fois sur une boule a 10cm du but... la fougue des 90 ans.

7-0… On perd. Un classique

On ne tire jamais une dernière boule.

Ca aussi, des principes à la noix. Tout dépend où est la boule en question par rapport au jeu. Mais ne pas tirer à 4 alors que la boule est sur le coté est criminel.

C’est parce qu’il consomme des substances qu’il est bon.
Je ne vois toujours pas quelle substance procure un entrainement virtuel permettant de bien jouer.

Avec le soleil en face (ou dans le dos) on ne peut pas bien tirer.

Je dirais plutôt la pluie sur un terrain mastic qui colle bien aux boules quand on les ramasse...