Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

20.6.12

De l'intérêt de pointer sur un point adverse correct :

J'ai essayé de faire ce petit schéma (Ouaiii... Je sais... Je suis nul en schéma !) :



En bleu : La zone dans laquelle le point est gagné mais sans qu'il mette en danger le point adverse.
En rouge : La zone dans laquelle le point est gagné tout en mettant en danger le point adverse.
En blanc : La zone dans laquelle le point est perdu, mais n'est pas gênant pour tirer la boule adverse (On peut considérer, selon les conditions de jeu, qu'on a quand même mal joué).
En vert : La zone dans laquelle le point est perdu (On peut considérer qu'on a quand même bien joué) et met en danger son propre point en tirant pas bien (On a le risque de tirer sa propre boule quoi...).

Question : Quelle est la zone la plus grande ?

Bon...

Je réponds pour les daltoniens...

C'est la verte !

Pourquoi ce schéma ?

Hein ?

Oui... Pourquoi au fait... ?

Ah si !

Je voulais le mettre en corrélation (Whoooo... Ce n'est pas parce que je fais des articles rigolos, avec des schémas bidons, et des théories à la mord moi le noeud, que je ne suis pas cap de mettre des mots savants !) avec le piteux (Qui prend un X au singulier) match de foot "France - Suède" de l'Euro 2012 (Je stipule la date, pour que, dans vingt ans, quand mes enfants liront ces lignes, ils sachent de quoi je parle...)

Qu'est-ce qu'ils ont fait en foot ? Ils ont refusé le jeu ! (Pour mes enfants : Ils ont perdu 2-0 en ne jouant, pour ainsi dire, pas !). Ben, en pétanque, c'est comme en foot ! Si on refuse de tirer sur ce genre de point, sous prétexte qu'on peut faire "devant de boules" ou "embouchonner", ou je ne sais quoi, ben... On a plus de chance de perdre sa boule à coller du mauvais côté, de créer un tir à la sautée, ou pire (Qu'on peut aussi écrire "Pis" encore... Enfin... J'en sais trop rien !), de donner un devant de boules à l'adversaire !

Moi, je dis : Sur ce genre de point de l'adversaire... ON TIRE ! Quitte à juste chiquer... Ça fera toujours un peu plus de place... Et plus la boule adverse est proche et devant le but... PLUS ON DOIT LA TIRER !

Ou alors...

Ouai... C'est la période de thèse, antithèse, synthèse en ce moment... (Pour mes enfants : Il y a le bac de philosophie, si cette matière existe toujours dans vingt ans, qui vient de se dérouler...).

Si on pointe...

Il vaut mieux que ce soit à gauche !

Comme je l'ai déjà écrit : "Un bon pointeur ne perd pas un point car il cherche le devant de boules" !

Je sais... Je suis plutôt tireur dans l'âme... (Non, je vous rassure, la chanteuse, du même nom, et moi n'avons jamais fait l'amour...), mais autant, des fois, le tireur peut annoncer un carreau et le faire, autant, un pointeur, même bon, a toujours l'aspect aléatoire du point, qui peut, même s'il a très, très, très bien joué... Lui faire louper son coup !

A la pétanque... C'est comme dans tous les sports : On ne doit pas refuser le jeu !

@++
Sougil - Aux gencives

5 commentaires:

fab a dit…

Mouais,un peu alambiqué ton affaire...car comme d'hab,y'a pleins de paramètres qui entrent en jeu (distance,début ou fin de partie,pointeur qui fait le mille ou qui est plutot moyen,terrain difficile ou pas).
Bref,le jeu c'est de faire jouer...alors c'est comme le cochon,tout est bon tant que ça marche).

@+

Bisounours en colère a dit…

Deja, il fallait arriver à comprendre le dessin.... heureusement qu'il y a le texte pour nous faire comprendre que la boule se trouve derrière le cochonnet.
Sinon, je suis d'accord avec Fabrice. Ca depend vraiment de trop de parametres pour pouvoir avoir un avis tranche sur la question.
Ce qui est sur, c'est que si l'on a choisi de pointer et que l'on a pas reussi à gagner le point, alors il faut passer à l'attaque...

Bisounours en colère a dit…

Mince... si ca se trouve, fab, ce n'est pas Fabrice mais peut-être Fabien... voire même Fabius !!! Putain, Gillou, y a un ministre qui vient sur ton blog. A se demander ce qu'il foute au gouvernement... J'imagine qu'il doit y avoir un terrain de boules à Matignon ou à l'Elysee !!!

Bisounours en colère a dit…

A propos de tir, je viens de voir que Suchaud faisait le pointeur dans sa triplette avec D. Rocher et Le Boursicaud.
Je ne suis vraiment pas convaincu. Ok, Suchaud peut très bien pointer... mais ca me semble vraiment contre-nature de voir le tireur de l'equipe de France depuis plus de 15 ans, passer subitement de tireur à pointeur. J'aurais plutot vu Le Boursicaud au point dans cette triplette.
Enfin, le problème ne devrait pas exister : Lacroix sera le pointeur de l'equipe de France. Je pense que Rocher sera remplacant à Marseille.

Sousou a dit…

J'avais bien dit que je n'étais pas bon en schéma... Le cercle est effectivement en bas de l'écran !

Et effectivement, un tas de paramètres entrent en jeu... Je suis d'accord...

Moi je pense que c'est plutôt Le Boursicaud qui va cirer le banc...

@++
Sougil - Clerc