Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

1.2.12

Des citations tirées de mon livre !

On m'a demandé de tirer (comme souvent) des phrases de mon livre... Alors, voila :


Je ne dis pas que ma vérité est LA vérité…

Il existe de très bons joueurs sur lesquels on peut faire énormément de critiques (Lorsqu’on se le permet) quant à leur technique (Sauf la mienne… Evidemment!) et qui, pourtant, ont tout gagné ou presque.


Combien de fois ai-je entendu sur les terrains «Laisse-moi jouer cette boule, je la sens!», sous-entendu, ma tête pense que je vais bien jouer et finalement le joueur, optimiste, réussit ce qu'il sentait... Car son mental était disons... Coopératif!

Ne demandez pas à Lionel Messi de tirer des coups francs en talon aiguille!

Le tir qui va le plus loin, à vitesse initiale égale, est celui qui démarre avec un angle de 45 degrés, et ce, quelque soit le poids du projectile.

Vous avez acquis les bases du jeu ou vous êtes déjà un joueur correct ou confirmé et désirez encore progresser? C’est possible!


La terre est peuplée de gens fatalistes, mais aussi, de gens comme moi, qui ont l’intime conviction que le destin n’est pas tout tracé.

Vouloir progresser et évoluer, c’est déjà commencer à le faire.

L’entrainement doit être la répétition de ce que vous allez reproduire en concours!

Le tir, c'est envoyer sa boule pour tomber sur une autre... Il n'y a pas à se poser plus de questions que «je mets droit et de distance»!

Un tireur, une fois lancé et s'il maîtrise ses nerfs, s'amuse, alors que le pointeur, lui, il bosse, se pose des questions, cherche sa donnée, se remet en cause à chaque boules jouées.

Le mauvais pointeur, il voit le but, il va dans le rond et il lance sa boule pour aller le plus près possible de celui-ci...
Alors que...
Le bon pointeur, ben... Il voit le but... Il va dans le rond... Et il lance sa boule pour aller le plus près possible de celui-ci... MAIS! C'est pas pareil...

Il est vrai que plus on tire fort, plus on tire loin... Théoriquement...! Mais, en pratique, je constate que plus on tire fort, plus on est court...

Je crois au travail intelligent, la répétition du geste et au mental.

«Jouer le jeu», à la pétanque, voudrait simplement signifier: «Se faire plaisir»…

Je préfère marquer avant tout que de faire des «exploits» qui finiront, au pire, par donner la marque à l’adversaire.

La pétanque est un sport de concertation, ou la confiance en soi et en autrui est primordiale.

La pétanque est une petite dure lutte contre soi-même! (Non d’une pipe!)

Pour arriver à maîtriser son mental, il faut être dans le plaisir et l'instant.

On apprend toujours des défaites, comme des victoires. La pétanque est une école du savoir perdre et de la modestie!

Le plus difficile, pour contenter ces dames, c’est de viser le but!

@++
Sougil - Sexe très

Aucun commentaire: