Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

14.10.11

"Allez raconte" - Comme à la télé, mais en mieux !

Il passe, sur une chaîne satellitaire, un dessin animé que mes enfants appellent les « p’tites histoires » alors qu’en vrai ça s’appelle « Allez raconte ». Mais... Attendez un instant ! Je m'en vais mettre une tenue noire et faire mon cultivé… Je reviens…

Hop !

Alooooreuu… Le pitch… Z'avez vu comme j’imite vachement bien Thierry Ardisson !?

Ce sont deux enfants (un gars et une fille), prêts à dormir (Dans le même lit ! Ça pue la relation incestueuse !), et leur papa (C’est Dany Boon qui fait – Très bien - la voix) leur raconte une histoire tous les soirs. Histoire de préférence loufoque, durant laquelle il se passe des trucs improbables (Ce qui est un peu le propre du loufoque, c’est vrai) et dont le sujet, et/ou personnages, est souvent réclamé par les enfants. Ce dessin animé est très drôle. J’avoue autant l’apprécier que mes propres (enfin quand ils ont pris leur douche) enfants… Qui a dit que c’était normal puisque je n’ai pas dix ans d’âge mental ? Attention hein, je suis capable de fermer ce blog tout de suite moi ! Non mais oh!

Quoi ? Vous voulez que je vous raconte une histoire comme dans « Les p’tites histoires » ? Oui… Mais, demain vous risquez d’être fatigué(e) ! Vous voulez une histoire avec un crapaud pas beau, une fouine très jolie, un écureuil inattentif, des blattes guerrières, un corbeau qui ne mange pas de fromage, une gentille sorcière au fond des bois et qu’il y ait une histoire d’amour et plein de morts ? Bon… D’accord !

Taaaatadadaaaaaaaa ! (Dany Boon commence toujours ses histoires par un petit chant style musique de châteaux forts les jours de fêtes, vous savez, quand les chevaliers se rentrent dedans avec de grandes lances… Bon... Si vous savez pas, z'avez qu'à aller au Puy du Fou !)

Alors ! Aujourd’hui ! Une histoire avec Zilo le crapaud pas beau, Elise la fouine très jolie, Auguste l’écureuil inattentif, des blattes guerrières pas gentilles du tout, Hugo le corbeau et Chrystère la gentille sorcière qui vit au fond des bois...

Il était une fois une très jolie fouine, qui s’appelait Elise (si sarko a une fille avec la grande duduche, parait qu’il l’appellera comme ça…). Elise était mariée avec Auguste l’écureuil. Auguste quoi que gentil, ne s’occupait pas beaucoup de sa belle et Elise, se demandait ce qu’elle foutait avec cet écureuil, même s’il était aimable et courtois… En plus… Il ne voulait même pas lui faire de cunnilingus! (Bon ok… En vrai dans les petites histoires, il n’y a pas de cochonneries, mais je la fais un peu à ma sauce hein !) – Le temps passait, et Elise était malheureuse. Un jour, elle décida de se promener dans la prairie aux fleurs. Celle qui était pleine de bonnes choses à manger ! (Ben quoi ? Je ne vais quand même pas dire qu’elle va à l’Intermarché du coin !) – Et alors qu’elle parcourait les étales, elle tapa malencontreusement dans quelque chose. Heureusement il y eut plus de peur que de mal… C’est le moins qu’on puisse dire! Puisqu’elle se retrouvait face à un vilain crapaud! Celui-ci s’empressa de s’excuser… Autant ce crapaud n’était pas beau, autant, Elise, lui trouvait quelque chose… Il lui semblait attachant !
- Bonjour ! Je m’appelle Zilo – Lui dit le crapaud en tentant un vague sourire.
- Bonjour, je suis Elise…
Et les deux sublimes personnages de l’histoire commencèrent à discuter longuement… Finalement Elise rentra chez elle sous le charme du Zilo, et Zilo fût déconcerté par la beauté et la gentillesse d’Elise…

Le soir même Elise fit part de sa rencontre à son mari et lui affirma qu’elle allait le quitter. Auguste l’écureuil, se mit en colère ! Puis devint, presque aussitôt triste et résigné… Le lendemain matin il alla consulter un détective privé. Hugo le corbeau, dont la réputation n’avait d’égale que l’odeur monstrueuse de ses chiures, serait de bon conseil. Auguste alla lui expliquer son cas de tracas !
- Je sais ce qu’il faut faire, lui affirma Hugo. Nous allons faire disparaître « accidentellement » ce dénommé Zilo! J’ai ma petite idée!

Le malin corbeau connaissait une bande de brigands. Des blattes qui semaient la terreur dans toute la contrée. Il alla les voir et les engagea pour éliminer le crapaud !

Alors que Zilo était tranquillement à tondre sa pelouse (des fois que vous pensiez que je me prenne pour un crapaud !) il vit soudain arriver les brigands. Il se mit aussitôt en position de combat ! Et, grâce aux cours de self défonce pris dans sa jeunesse, mais surtout à une langue plus vive que les chansons de Yves Duteil, il attrapa chaque ennemis un à un pour les gober! Puis vint le chef, par derrière (ben oui, si c’est le chef, c’est bien qu’il est plus fourbe que les autres) il frappa un grand coup Zilo, qui tomba dans le coma. – Le peu de blattes qui restait s’enfuit. (Je parle du "peu" d'où le singulier !)

Elise apprit la nouvelle et alla aussitôt au chevet de Zilo. Elle essaya bien de lui faire un bisou sur la bouche, mais rien ne se passa, ça ne marche que dans les contes pour enfant ces trucs ! Alors, elle savait que sa seule chance résidait en une potion que pourrait lui fournir Chrystère la gentille sorcière qui vivait au fond des bois.

Elle traversa le bois et ne rencontra ni loup, ni chaperon rouge. Le tournage de leur film avait fini la semaine dernière… Elise, tapota à la porte d’une vielle cabane. Celle-ci ne tenant plus que par la magie défaillante de la sorcière s’effondra dans un fracas terrible.
- Que veux-tu jolie fouine ? Lui demanda Chrystère.
- Si je viens vous voir gentille sorcière, c’est pour que Sarkosy ne soit pas réélu… Euh… Non ! Pardon ! Je voulais dire, que j’aurais besoin d’une de vos potions. Mon ami Zilo le crapaud se trouve actuellement dans le coma. Le gang des blattes l’a attaqué lâchement !
- C’est un crapaud ? Bien ! Tu lui feras manger une Zézouille d’âne en entier, 50 coccinelles avec un nombre de points paires, 168 feuilles de menthe fraîche, un sachet de café en poudre, et une raclette au reblochon. Ca devrait le guérir.

Elise, aussitôt, alla dans la prairie aux fleurs, mais c’était fermé! Alors, elle alla voir M6. Morrrrrramed 6, le petit épicier dromadaire du coin, qui avait toujours ce dont on avait besoin. Finalement elle pût acheter tous les ingrédients et les faire avaler à Zilo. C’est certain que pour la Zézouille d’âne elle avait du forcer un peu… Mais finalement Zilo revint à lui, puis ils se marièrent et eurent plein de monstres.

@++
Sougil – Conteur de visite

Aucun commentaire: