Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

31.10.11

Un peu de concurrence à Magicbassman !

Bon... Sauf que lui c'est un pro, et moi pas du tout...
Pis... J'essaye de la faire en yaourt... Et ça c'est encore plus difficile !


Bon... Comme je pense qu'il faut toujours bien se nettoyer les oreilles... Un petit prodige pour compenser :

Et le plus beau morceau de tous les temps :


@++
Sougil - Moi seul

23.10.11

Masters 2008 :














17.10.11

Un sondage chez Janik :



Ce n'est pas parce que je suis rendu à 9 victoires de suite en championnat de club que ça a influencé ma réponse ! J'ai donc répondu "les nationaux et concours actuels" !
De quoi parle-je ?
Du sondage lancé chez Janik...



Allez, je ferai un bisou à tous ceux qui répondront comme moi !

@++
Sougil - Un fluo

14.10.11

"Allez raconte" - Comme à la télé, mais en mieux !

Il passe, sur une chaîne satellitaire, un dessin animé que mes enfants appellent les « p’tites histoires » alors qu’en vrai ça s’appelle « Allez raconte ». Mais... Attendez un instant ! Je m'en vais mettre une tenue noire et faire mon cultivé… Je reviens…

Hop !

Alooooreuu… Le pitch… Z'avez vu comme j’imite vachement bien Thierry Ardisson !?

Ce sont deux enfants (un gars et une fille), prêts à dormir (Dans le même lit ! Ça pue la relation incestueuse !), et leur papa (C’est Dany Boon qui fait – Très bien - la voix) leur raconte une histoire tous les soirs. Histoire de préférence loufoque, durant laquelle il se passe des trucs improbables (Ce qui est un peu le propre du loufoque, c’est vrai) et dont le sujet, et/ou personnages, est souvent réclamé par les enfants. Ce dessin animé est très drôle. J’avoue autant l’apprécier que mes propres (enfin quand ils ont pris leur douche) enfants… Qui a dit que c’était normal puisque je n’ai pas dix ans d’âge mental ? Attention hein, je suis capable de fermer ce blog tout de suite moi ! Non mais oh!

Quoi ? Vous voulez que je vous raconte une histoire comme dans « Les p’tites histoires » ? Oui… Mais, demain vous risquez d’être fatigué(e) ! Vous voulez une histoire avec un crapaud pas beau, une fouine très jolie, un écureuil inattentif, des blattes guerrières, un corbeau qui ne mange pas de fromage, une gentille sorcière au fond des bois et qu’il y ait une histoire d’amour et plein de morts ? Bon… D’accord !

Taaaatadadaaaaaaaa ! (Dany Boon commence toujours ses histoires par un petit chant style musique de châteaux forts les jours de fêtes, vous savez, quand les chevaliers se rentrent dedans avec de grandes lances… Bon... Si vous savez pas, z'avez qu'à aller au Puy du Fou !)

Alors ! Aujourd’hui ! Une histoire avec Zilo le crapaud pas beau, Elise la fouine très jolie, Auguste l’écureuil inattentif, des blattes guerrières pas gentilles du tout, Hugo le corbeau et Chrystère la gentille sorcière qui vit au fond des bois...

Il était une fois une très jolie fouine, qui s’appelait Elise (si sarko a une fille avec la grande duduche, parait qu’il l’appellera comme ça…). Elise était mariée avec Auguste l’écureuil. Auguste quoi que gentil, ne s’occupait pas beaucoup de sa belle et Elise, se demandait ce qu’elle foutait avec cet écureuil, même s’il était aimable et courtois… En plus… Il ne voulait même pas lui faire de cunnilingus! (Bon ok… En vrai dans les petites histoires, il n’y a pas de cochonneries, mais je la fais un peu à ma sauce hein !) – Le temps passait, et Elise était malheureuse. Un jour, elle décida de se promener dans la prairie aux fleurs. Celle qui était pleine de bonnes choses à manger ! (Ben quoi ? Je ne vais quand même pas dire qu’elle va à l’Intermarché du coin !) – Et alors qu’elle parcourait les étales, elle tapa malencontreusement dans quelque chose. Heureusement il y eut plus de peur que de mal… C’est le moins qu’on puisse dire! Puisqu’elle se retrouvait face à un vilain crapaud! Celui-ci s’empressa de s’excuser… Autant ce crapaud n’était pas beau, autant, Elise, lui trouvait quelque chose… Il lui semblait attachant !
- Bonjour ! Je m’appelle Zilo – Lui dit le crapaud en tentant un vague sourire.
- Bonjour, je suis Elise…
Et les deux sublimes personnages de l’histoire commencèrent à discuter longuement… Finalement Elise rentra chez elle sous le charme du Zilo, et Zilo fût déconcerté par la beauté et la gentillesse d’Elise…

Le soir même Elise fit part de sa rencontre à son mari et lui affirma qu’elle allait le quitter. Auguste l’écureuil, se mit en colère ! Puis devint, presque aussitôt triste et résigné… Le lendemain matin il alla consulter un détective privé. Hugo le corbeau, dont la réputation n’avait d’égale que l’odeur monstrueuse de ses chiures, serait de bon conseil. Auguste alla lui expliquer son cas de tracas !
- Je sais ce qu’il faut faire, lui affirma Hugo. Nous allons faire disparaître « accidentellement » ce dénommé Zilo! J’ai ma petite idée!

Le malin corbeau connaissait une bande de brigands. Des blattes qui semaient la terreur dans toute la contrée. Il alla les voir et les engagea pour éliminer le crapaud !

Alors que Zilo était tranquillement à tondre sa pelouse (des fois que vous pensiez que je me prenne pour un crapaud !) il vit soudain arriver les brigands. Il se mit aussitôt en position de combat ! Et, grâce aux cours de self défonce pris dans sa jeunesse, mais surtout à une langue plus vive que les chansons de Yves Duteil, il attrapa chaque ennemis un à un pour les gober! Puis vint le chef, par derrière (ben oui, si c’est le chef, c’est bien qu’il est plus fourbe que les autres) il frappa un grand coup Zilo, qui tomba dans le coma. – Le peu de blattes qui restait s’enfuit. (Je parle du "peu" d'où le singulier !)

Elise apprit la nouvelle et alla aussitôt au chevet de Zilo. Elle essaya bien de lui faire un bisou sur la bouche, mais rien ne se passa, ça ne marche que dans les contes pour enfant ces trucs ! Alors, elle savait que sa seule chance résidait en une potion que pourrait lui fournir Chrystère la gentille sorcière qui vivait au fond des bois.

Elle traversa le bois et ne rencontra ni loup, ni chaperon rouge. Le tournage de leur film avait fini la semaine dernière… Elise, tapota à la porte d’une vielle cabane. Celle-ci ne tenant plus que par la magie défaillante de la sorcière s’effondra dans un fracas terrible.
- Que veux-tu jolie fouine ? Lui demanda Chrystère.
- Si je viens vous voir gentille sorcière, c’est pour que Sarkosy ne soit pas réélu… Euh… Non ! Pardon ! Je voulais dire, que j’aurais besoin d’une de vos potions. Mon ami Zilo le crapaud se trouve actuellement dans le coma. Le gang des blattes l’a attaqué lâchement !
- C’est un crapaud ? Bien ! Tu lui feras manger une Zézouille d’âne en entier, 50 coccinelles avec un nombre de points paires, 168 feuilles de menthe fraîche, un sachet de café en poudre, et une raclette au reblochon. Ca devrait le guérir.

Elise, aussitôt, alla dans la prairie aux fleurs, mais c’était fermé! Alors, elle alla voir M6. Morrrrrramed 6, le petit épicier dromadaire du coin, qui avait toujours ce dont on avait besoin. Finalement elle pût acheter tous les ingrédients et les faire avaler à Zilo. C’est certain que pour la Zézouille d’âne elle avait du forcer un peu… Mais finalement Zilo revint à lui, puis ils se marièrent et eurent plein de monstres.

@++
Sougil – Conteur de visite

12.10.11

Résultat sondage "partage" :


Sondage : : Lorsqu'il n'y a plus un spectateur et qu'il est très tard, êtes vous favorable pour partager et ne pas jouer la finale ?

Le partage


Et bien encore un résultat de sondage qui va (de justesse) contre mon avis personnel. Je suis quand même étonné par les 25 qui n'ont pas compris la question...

Merci (toujours !) aux différents votants !

@++
Sougil - Part à Angers

La jalousie :


On l'a vu dernièrement sur Boulistenaute,  lors de messages plus que déplacés. On le voit en ce moment avec un drôle d'olibrius (si c'est ce sentiment qui l'habite (comme dirait...) car, à vrai dire, je ne comprends pas bien le but et les revendications de l'énergumène). Je l'ai subi, dans ma vie personnelle, souvent, même très jeune, et j'en ai même souffert... Ce sentiment est la preuve même de la bêtise. Ce sentiment, est le propre des idiots, des méchants, des matérialistes...



Je ne supporte pas ça ! Alors, aujourd'hui, je sais que le mieux, c'est de l'ignorer. C'est donc, ce que je ferai, dans la vraie vie comme sur le net...

« J'parle pas aux cons, ça les instruit »... Voila une citation, que je répète depuis longtemps... Merci M. Audiard de me fournir une réponse face à l'attitude de certaines personnes.

@++
Sougil - Raoul


9.10.11

La peut-être réponse au message qui vaut son pesant de cacahuètes...

Lue ailleurs... Pourtant, j'avais bien dit qu'on pouvait poster sans problème chez moi... Tant pis ! Je retire les trop-pleins d'espace et mets à peu près en forme la fameuse réponse (Avec corrections qui vont bien) puis la copie/colle (ma grande spécialité) telle quelle, juste... je corrige le mot "synecdoquie" par "synecdoque", car, à moins que l'auteur ait fait usage intentionnellement du mot  "synecdoquie" qui n'existe pas, je m'excuse d'au moins employer des mots à peu près français ici. Cependant je veux bien le rassurer,  je ne connaissais pas non plus le mot "synecdoque" et google m'a été bien utile sur ce coup là... Euh tout comme le mot "métonymie" d'ailleurs, que je n'avais jamais ni vu ni lu avant...



"Un pavé dans la mare. 

Après mon pavé , la mare aux grenouilles a montré, une fois de plus, une pathologie grave, en phase continuellement avancée. ( Hélas oui ! ) . Des preuves ? regardons les symptômes , ils sont clairs et répétitifs: 

...Ceux qui savent tout sur tout. 
...Ceux qui se croient les meilleurs. 
...Ceux qui la ramènent sans cesse. 
...Ceux qui se persuadent que seules leurs idées sont bonnes. 
...Ceux qui prétendent défendre la pétanque et qui la salissent sans cesse. 
...Ceux qui......mais nous n'allons pas y passer l'automne ,vous les avez bien tous reconnus. N'est-ce-pas ? 
Pas étonnant ! Ces individus se forgent un moule, une sorte de modèle de comportement à travers chaque article et chaque message. Ils se trouvent si parfaits que pas une seule seconde, ils n'envisagent d'être critiqués ou égratignés.Quiconque osera pointer un seul de leurs défauts sera violemment pris à partie, accusé de jalousie, traité de censeur, de Persécuteur. On essaiera, sans succès, de le discréditer, de le dénigrer, en déversant de la bile avec véhémence. Je vais être charitable (ils le valent bien) et tenir compte de leurs souffrances. Combien cela doit être bigrement fastidieux et vain de perdre son temps et sa vie, à se vanter, à tenter d'avoir raison, d'essayer de se justifier en disqualifiant tous les autres, être en permanence dans l'incapacité de comprendre autrui ,de partager des idées...
A mon premier message , certains englués dans un corset de suffisance n'ont pas daigné répondre, deux autres, touchés par l'immaculée conception "intellectuelle", moribonde, arrogante, ont essayé de me salir afin de paraître plus propres mais ils ont oublié... L'odeur ! 
Au final, face au tsunami de la bêtise, face à la métonymie qui tourne à la synecdoque seules les réactions de Sousg.... Me paraissent, (n'ayons pas peur des mots), frappées du sceau de la sincérité, de l'intelligence...  
Dont acte ! 
Le corso peut être fleuri !"


Bon... J'aime à croire que "Sousg"... C'est peut-être moi ? A confirmer quand même... Et donc ne rajouterai rien à ce message !

@++
Sougil - Sot saint cerf

Wooooo.... Putainnnngggg !

Je ne crois pas ça m'était arrivé cette année... En plus... J'étais "monté" ! Faut dire, j'ai commencé par 3 trous : Deux sautées de 10, une manquée à 20 devant, sur des jeux, pourtant courts... mais dans un bitume, assez exécrable...

Résultat : 0-7 en deux mènes...

Quatre coups de malchance après, et une petite moyenne de tir sur l'ensemble d'une sur deux (enfin... 4 sur 8, car j'en manquerai encore une derrière mais à 9 pas cette fois... Le tireur adverse faisant la même moyenne mais, lui frappait au carreau quand il touchait... Et surtout tirait en fin de mène quand on n'avait plus de boules en main...), et donc, après une belle partie à la con, résultat imparable et rapide : 0-13...

Dommage, surtout à la 5ème partie d'un national... Elle est où Fanny ?

@++
Sougil - Embrasé