Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

20.3.11

J'ai repris la pétanque il y a un an...

Et voila ce que j'avais écrit à l'époque :


__________________________________________________________________________________


13 ans… C’est long!

13 ans que je n’y étais pas retourné.

Et hier, temps magnifique, dés 8h30, j’y étais. J’y ai passé la journée ! J’ai même gagné ! Je suis rentré content, fatigué et tout bronzé du visage. Je me retrouve avec un joli bronzage agricole digne des plus beaux campeurs des flots bleus du début aout. J’ai retrouvé des têtes. J’ai retrouvé des amitiés. J’ai retrouvé mon enfance, ma jeunesse, mon adolescence, des émotions, du stress, de la joie, de la peur, des regards, des poignées de main, du chambrage. J’ai tapé la bise, ému, avec des vieux copains. 13 ans (voir plus) que je ne les avais pas vu. Les ventres ont poussé, les cheveux se sont clairsemés et ont blanchis, les rides se sont creusées. Etonnant comme l’accueil a été chaleureux. Je devais être apprécié à l’époque. Ca m’a fait plaisir. Les accolades ont été amicales. L’ambiance est restée la même. Hier, c’était bien.

Mais ou est-ce que je pouvais être hier?

Jeune, il a fallut me construire. De 16 à 24 ans j’ai pratiqué. Ca m’a fait passer une difficile adolescence sans encombre. Ca ma démontré que je pouvais être fort. Entrainements. Intensément. Jusqu’à en devenir un des pas mauvais du département. Si si ! J’avais réussi ! 4 fois vice champions quand même. J’avais presque réussi… Puis j’avais arrêté. Ca me titillait… J’ai repris.

Au départ, sensations absentes. Toujours le geste, la technique et l’adresse. Ca ne se perd pas. Mais les sensations elles… Il faut plus de temps. C’est important les sensations, c’est même le primordial. « Je la sens celle-ci! »

Puis… Ca a commencé à venir. Une sur deux… Ca venait… Je commençais à sentir.

Puis… C’est venu ! Et là… Badaboum. Je n’en ai manqué qu'une seule en deux parties. A la fin les adversaires dégoûtes, m’applaudissaient ! Ca ne se fait pas d’ordinaire… Je les avais épatés. « Bon… Ben là… Vraiment bravo… Impressionnant !» Qu’est-ce que tu veux répondre hors-mis « Merci ! » Tu es fier dans ce cas… Tu te sens un peu le maître du monde. Tu es en phase. La tête, le corps, le sol, le jeu, les partenaires, les adversaires… Tu vois tout, tu sens tout, tu sais tout, tu prévois tout.

Du coup on a gagné. Car je n’étais pas tout seul. Mes deux partenaires m’ont félicité. Ils ont bien joué également. Je ne les connaissais qu’à peine. Eux aussi, je les ai remercié, de m’avoir fait confiance, de m’avoir laissé diriger le jeu. Même si, sur le papier, c’est moi qui avais le plus d’expérience. Mais quand ça fait 13 ans que tu n’as plus joué… C’est difficile. Surtout au départ.

Voila… Et maintenant, tu vas pouvoir te foutre de moi ! Mais t'as pas intérêt, car ce SPORT, que je viens de reprendre, tu te dois le respecter: Il m’a construit ! Aujourd’hui, fatigué et courbaturé de partout, je souhaitais t’en parler. Car tu ne le connais pas. Car tu n’imagines pas ce que c’est. Mélange de golf et de billard. Début à 8h30, fin à 21h30. Des piétinements à n’en plus finir. La chaleur. S’accroupir… Se relever… S’accroupir… Se relever… Marcher… Revenir… Se concentrer… Toujours ! S’appliquer… Rester calme… Et envoyer.

Hier, j’ai repris la pétanque ! Et j’ai pris un pied terrible !
__________________________________________________________________________________

Voila j'écrivais ça il y a un an (Et me dévoile un peu)... Et je vous le ressors aujourd'hui car, aujourd'hui, a eu lieu le qualificatif tête à tête... Et j'ai retrouvé cette sensation... Vraiment la pétanque : C'est bien, et j'ai bien fait de reprendre ! L'instant de la journée qui m'a marqué, c'est le silence qui se fait au coup de sifflet de l'arbitre : 260 gusses qui veulent tous se qualifier, ça ne bronche pas !

@++
Sougil - Cas lifté

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Vraiment génial ton site. Il me donne de plus en plus envie de prendre ma première licence.
asm37

Sougil a dit…

Merci pour les compliments asm37 ! Mais, n'hésite pas aller prendre une licence : Tu ne prendras que du plaisir à jouer.

@++
Sougil - Sponsor FFPJP