Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.
INFORMATION : Inutile de m'envoyer un message pour que je vous dise pourquoi vous manquez les boules à gauche, à droite, devant ou derrière... Tous mes conseils sont dans mon livre... Pas la peine de me demander, non plus, avec quelles marques de boules jouer, ou quel type, ou si elles sont trop grosses, trop petites, trop lourdes ou trop légères... du moment qu'elles soient rondes !
Merci !

24.1.22

Où les maîtres pointeurs et tacticiens ont encooooore frappé !

 Je veux parler du PPF !


Vous ne me croirez jamais (et vous aurez tort, puisque je ne mens jamais… d’ailleurs je tire toujours à plus de 90 % de moyenne), mais dès les poules, visionnées en WebTV, j’avais pronostiqué (avec moi-même), que Lucien – Quintais – Suchaud allaient gagner ! A la condition que Suchaud soit en forme…

Pourquoi ?


A cause du terrain : compliqué, trèèès compliqué ! (Pour une patinoire, on n’a pas vu trop de patinettes ! Whou whou… whou ! Ma drôlitude n’a d’égal que mon physique…).


J’ai tout de suite compris (je sais... je suis trop fort, trop visionnaire et trop connaisseur ) que les « petits jeunes », qui voulaient tirer de partout (au détriment du point) ne s’en sortiraient pas ! A 10 devant (parfois moins), on arrivait à manquer sur ce terrain. Il était, qui plus est, compliqué à pointer (le jeu à l’envoi était obligatoire). L’équipe que je voyais favorite, était la mieux équipée au point (avec Robineau – Lacroix – Rocher – Evidemment (qui faisait remplaçant)), mais je savais Quintais en très grande forme (il l’est depuis un certain temps… Si si !) d’une part et j’étais persuadé de la force tactique (quelle équipe joue plus juste, hors-mis l’orchestre de Paris ?). Mon interrogation portait sur Suchaud, qui d’ailleurs (contexte oblige), n’était pas souvent très chaud pour tirer… Mais avec un Suchaud sachant faire le taf, sans gâcher, ça ferait cher chez ses adversaires !


Et ça l’a été… Et Salam Aleykoum, à tous ceux qui pratiquent l’arabe.


On a vu des fentes… et des refentes…

On a vu des devant de boules…

On a vu de boules rentrées à 2…

On a vu des buts joués…


Bref… même si le terrain était spécial, on a vu du jeu intelligent, rationnel, approprié, et finalement adapté aux circonstances ! On ne gagne pas des parties en tirant 6 fois à chaque mènes ! Ca s’est encore avéré… Les deux meilleures équipes étaient en finale... (cette dernière phrase est d'une banalité affligeante, mais je trouvais cet article d'un trop haut niveau...).


En tous cas ! Ils ont bien eu de la chance de jouer… eux !


@++

Sougil – Pépé Souef

Aucun commentaire: