Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

1.7.16

Quand Véronique de Villèle (de Véronique et Davina) parle de pétanque !

Bon... Faudra réviser quelques chiffres, mais son enthousiasme montre sa passion pour notre petite boule (Morandini... il est plutôt lourd je trouve...) :



@++
Sougil -  Au ravin

1 commentaire:

Clément Triboulet a dit…

Avec des ambassadeurs d'un tel niveau on est bien...
Au fait n'aurait-elle pas joué avec Salvador et ses deux paires de triplettes, son mètre ramasse-boule, et les 80% de licenciés (dont le nombre a diminué de moitié en cours de chronique, ceux qui ont disparu doivent en faire une tête) femmes, juniors, hommes (20+10+50), les 20% restants étant des extra terrestres j'imagine...Pitoyable mais vrai...et c'est là que Sébastien entre et chante "ah si tu pouvais fermer ta g....."