Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

4.7.16

Marseillaise 2016 - Le direct



7 commentaires:

Laurent a dit…

A quand un article sur le côté pourri du terrain à compter des demi finales ????

Eric MICHEL a dit…

C'est quoi un bon terrain? Un terrain ou quand tu tire 20 devant ça ramasse? Je pense qu'à ce niveau là ils doivent être capable de s'adapter à tous les styles de terrain. Ce qu'ont bien réussi à faire les Bordelais ;-)

Bouille a dit…

A quand un article sur ces joueurs de pétanque "forts" qui ne sont courtois, polis et fair play que lorsqu'ils gagnent ?
et qui montrent un tout autre visage lorsqu'ils perdent...heureusement que LAUCLAIR ne relève pas la multitude de remarques anti-sportives...

Laurent a dit…

bonjour Eric,

pour moi un bon terrain ce n'est pas un terrain ou tu tires devant et cela ramasse, l existe plein de terrains naturels d’ailleurs où lorsque tu tires 20 devant tu saute la boules et cela me va très bien. PAR CONTRE, lorsque le terrain ne propose aucune difficulté au point, comme c'est le cas dans ce dernier carré, cela déséquilibre le rapport point tir à tel point que l'on finit par ne plus tirer, de plus lorsque tu arrives à mettre 6 ou 8 boules par mène dans un mouchoir le terrain est trop facile, donc pour moi cela est un terrain pourri !Les seules boules loin étaient mal jouées toutes, trop retenues, Foyot et Vigo, le pointeur Bordelais en a pas tenues une seule, étonnant...
Après Bordelais, pas Bordelais, Marseillais ou autre je m'en fiche, bien sûr que les bordelais se sont mieux adaptés au terrain, il n'empêche que leur pointeur a pointé comme une chèvre, ils ont presque gagné la partie à 4 boules, avec de la réussite mais en jouant bien. Ce que je pense c'est que si le terrain avait été plus difficile au point , la partie aurait été plus belle, car là franchement ce n'était pas très sympa à suivre, alors que ceux sont d'excellents joueurs.
J'aime bien la remarque de Bouille quel manque de sportivité de la part du duo Molinas/Dubois, hallucinant ! Même si ce n'est pas la première fois.

Célestin Radis a dit…

Vu de Belgique, et avec tout le respect dû à ces forcément excellents joueurs puisqu'ils arrivent dans le dernier carré du plus prestigieux concours français, je m'étonne de la (en général) faible qualité de jeu et surtout de voir que lorsqu'on change de terrain on ne joue plus à la pétanque. En effet ne pas tirer des boules à 10 cm sous prétexte que le terrain ne ramasse pas et que pour enlever la boule il faut...tomber dessus (ce qui me semble t'il est la définition d'un tir à la pétanque) me sidère. Tous ces grands joueurs ont décidé de jouer à la vas-y que j'te pousse et à ce jeu-là ce ne sont pas les meilleurs qui gagnent me semble-t-il...
On en revient donc à la recette de Pisapia: jouer loin et bien pointer. Et à ce jeu-là seul, à mon avis, Aimé Courtois est à la hauteur, tous les autres pointeurs ont manqué des boules à répétition bien en deçà de leur niveau affiché. Des 4 équipes du dernier carré, seule à mon avis l'équipe Da Cuña, Courtois, Nguyen joue le jeu et le joue bien, ils feraient de beaux vainqueurs, une fois!

Bisounours en colère a dit…

Pénible à regarder cette finale !
La pétanque ne sort pas grandie de ce genre de partie ! Ennuyeuse à mourir... et des choix tactiques plus que surprenants !
Et puis, c'est plus que limite d'avoir le speaker qui annonce toutes les 2 minutes des primes pour l'équipe locale !!!
Bravo néammoins aux bordelais, largement supérieurs à l'autre équipe qui a complètement flanché à l'exception de Nguyen qui a tenu son rang.

Danny Corsellis 41 a dit…

je suis assez d'accord avec ce qui vient de se dire ... mais le " fair-play " Marseillais laisse à désirer !!! et je tiens à dire , aussi , que lorsque l'on est un , soit-disant , Grand Champion ... le terrain ne dois en aucun cas empêcher une boule de tomber sur une autre !... pas d'excuse pour moi ! l'équipe de Chagneau ( lui en particulier à été très bon ! ) à joué l'efficacité ... certes un jeu fermé , peu spectaculaire pour les spectateurs , mais tant pis pour eux ... et tant mieux pour eux !