Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

29.9.12

Manipulation de l'adversaire

Ce titre est à lire dans les deux sens ! Non, ce n'est pas un palindrome comme la signature de cet article (Whooo... On peut aussi un peu se cultiver sur un site de boules ! J'aurais pu aussi invoquer le 69... Mais non !), mais, ce que je veux dire, c'est qu'on peut se faire manipuler par l'adversaire, comme vous pouvez, vous-même, le manipuler !


Attention !



Comme d'habitude je n'incite aucunement à la tricherie ! Seulement, vous le savez tous, le jeu de pétanque fait appel au psychologique, au mental... Au bluff ! On a le droit de parler... Donc, tout comme on peut faire un carreau sur une boule de l'adversaire, on peut, avec toute l'élégance et la sportivité qu'il se doit, essayer de le déstabiliser mentalement, mais aussi, savoir quand un adversaire essaye de vous déstabiliser ! Ca fait partie du jeu ! Je ne parle pas de chanter ou d'embrouiller... Non ! Juste de repérer les quelques (Très peu, voir aucune) paroles qui cherchent à déstabiliser... Voir d'en user vous-même...



La première manipulation dont on va parler est... Flatter l'adversaire...

Quelques anecdotes d'abord :
- Dernière du soir (Je devrais dire du petit matin) d'un national... Nous rentrons dans le carré d'honneur... Je lance, évidemment quelques boules... Aussitôt mon adversaire s'approche de moi pour me dire : "Dis-donc, tu es très fort toi ! Tu as vraiment un super beau bras... Et patati et patata...".
L'homme en question, était un véritable embrouilleur... Grossier ! Sa technique de déstabilisation était vraiment trop évidente... Il s'est avéré qu'il a embrouillé tout au long de la partie ! Tant bien même qu'il en a dégoûté ses propres partenaires... Voir, finalement, lui-même... Attitude nulle et déplorable... Evidemment !

Dernièrement...

Quart de final d'un concours départemental... Nous tombons contre deux très bons jeunes de Marrans... Relation de cause à effet, ils étaient plutôt d'humeur joyeuse ! Ca se passait dans un petit sablais, c'était du gâteau, j'étais pleine patte ! (Vi... Mangé un clown ce matin...). Alors que je ne manquais pas, au bout de la 5ème mène, l'un d'eux me demande : "On cherche un bombardier pour le national de "XXX", tu veux jouer avec nous ?" ! Il m'a fait rire... Ce n'est pas commun, en pleine partie ce genre de proposition... J'ai décliné, vie de famille oblige... Mais ai aussi compris, qu'en fait, il utilisait très subtilement (Voir involontairement !?) la technique de "vanter l'adversaire"... Bon... Je n'ai pas manqué plus de boules après et on a gagné... Mais, le joueur "un peu tendre", est capable, face a de tels comportements, de "se regarder jouer" et finalement de déjouer...

Je ne suis pas psychologue de métier... Je ne saurais dire pourquoi, lorsqu'on flatte un sportif, ça le fait déjouer... Dans les médias, il est fréquent que les entraîneurs fassent l'éloge de l'équipe qu'il vont rencontrer : "C'est eux les meilleurs... Ils ont les plus forts joueurs... Il sont favoris"... Le but est le même... Faire croire à l'adversaire qu'il va gagner facilement, pour en fait, finir par le faire douter et donc déjouer...

Pour ma part, je n'use pas de cette technique "grossièrement"... Par contre... Il est vrai que je peux l'utiliser "habilement"... En tous cas... Toujours gentiment !

@++
Sougil - Flagrante horlogerie

3 commentaires:

cyrrius a dit…

ça me rappelle une partie ou les adversaires m'ont fait déjouer sans le savoir :
ce jour la, et pour cette partie la uniquement, j'étais pleine bourre et toutes les boules que je frappais sur un terrain technique se transformaient en carreau, à tel point que le tireur a fini par engueuler son partenaire parce qu'il les mettait trop près.ce n'était pas de la manipulation de leur part,mais ça m'amusai tellement dans mon for intérieur que j'ai fini par sortir du jeu et commencé à manquer.on a quand même gagné cette partie mais comme quoi....

Spinouze a dit…

Cette technique est fortement utilisée en effet, mon souvenir le plus marquant un quart de finale tête à tête au national de Cournon d'Auvergne, mon adversaire Marco FOYOT, j'ai 17 ans et je suis plutôt adroit à l'époque, je me souviens juste en début de partie qu'il avait recu un coup de téléphone de sa femme et lui avait dit qu'il n'en avait pas pour longtemps et qu'il la rejoindrait à l'hotel dans 30 min, déja les bases étaient plantées j'allais être mangé tout cru. Durant la partie j'ai pas manqué de boules et à 10 4 pour moi il s'est mis à me parler en me demandant de quel club j'étais et que je deviendrais un bon si je continuais ainsi, on a parlé 3 min et j'ai crocheté le but à 6 m...son piège avait marché, malheureusement pour lui j'ai jété ma boule à 2M de côté il a quand même tiré et chiqué, j'ai cadré les 2 suivantes et je venais de battre le Grand Marco pour la première fois, pour l’anecdote je l'ai battu 3 fois d'affilé aprés cette partie.

spinouze-trop gentil a dit…

Bonsoir, voila ce qui m'est arrivé ce jour en finale d'un régional, on mène 7 2 contre une bonne équipe on joue plutot bien, je joue milieu et je dois pointer, je joue et pour moi je gagne le point, je m'approche et mes adversaires font la tête des mecs qui pensent que le point est tjs à eux donc je mesure, le tireur adverse est penché au dessus de moi on voit 2 milles tous les 2, je me reléve et le pointeur me dit alors, je dis 2 mille il me dit j'appelle l'arbitre (de leur Club evidemment) il mesure en 2 sec et tout en montrant leur boule dit il est là...Naivement j'ai pensé qu'il c'était trompé de boule donc je lui dit y a 2 milles chez nous le point ne peut pas être là, il me confirme ca décision en disant on ne contredit pas l'arbitre va jouer ta boule, qu'auriez vous fait??? moi j'ai juste était le voir sur sa chaise en lui disant qu'il ne devait pas se sentir trés bien aprés avor déliberemment triché...j'ai joué et gagné le point sa rien dire, nous avons gagné la partie et il n'est jamais venu nous feliciter en fin de partie. Le Pire dans tout ca c'est que c'est le futur Coach de la séléction Calédonienne, quelque chose me dit que j'en ferai jamais parti...lol Mat